background preloader

Cycle 2 [16-17]

Facebook Twitter

Deuxième année d'école et cinéma au Lycée Français René Descartes. Les projections touchent les élèves de la grande section à la seconde.



Présentations en classe :
- 1, 2, 3, Léon (CP) : Les différentes techniques d'animations et comment animer une image fixe
- Au Revoir les enfants (5è, 4è, 3è) : Représentation de la violence et du génocide dans les films (comment évoquer sans montrer)
- The Princess Bride (CM1, CM2, 6è) : La satire au cinéma vu par les personnages du film
- Rêves d'or (2nd) : le road trip et le western
- La Petite Vendeuse de soleil (CE1, CE2) : 1,2,3 Léon. Au revoir les enfants. À la recherche d’un passé perdu Le film s’ouvre sur l’image d’une mère et d’un enfant, isolés sur un quai de gare, et se referme sur le visage de cet enfant, seul, en gros plan.

Au revoir les enfants

De l’une à l’autre, le temps du film, nous pouvons suivre l’évolution d’un jeune collégien qu’une terrible irruption de l’Histoire dans sa vie va précipiter. Ainsi deux images similaires, comme souvent au cours du film, peuvent-elles retenir notre attention : Mme Quentin enserre son fils dans ses bras à la gare, puis à la fin du film, sur la place de l’église. Sa tendresse toute maternelle du début a fait place – s’étonnant du léger duvet apparu sous le nez de Julien – à la fugitive nostalgie d’une enfance qui s’en est allée. Pour raconter cette histoire, Louis Malle n’a pas fait preuve, à première vue, d’une grande innovation stylistique, ce qui lui a été reproché par une partie de la critique. D’emblée le présent et le passé sont imbriqués dans ce choix initial. Princess Bride - Transmettre le cinéma.

Le plaisir d’un paradis perdu et soudain retrouvé.

Princess Bride - Transmettre le cinéma

Rêves d'or. Dans cet entretien, Diego Quemada Díez fait référence à la génèse de Rêves d’or et en particulier à l’influence du film In this world de Michael Winterbottom.

Rêves d'or

Il explique également sa conception du cinéma à la croisée de différents genres (documentaire, western…). Enfin il revient sur la séquence de la mort de Chauk et sur la violence des Etats-Unis envers les immigrés clandestins. Cette vidéo a été conçue en complémentarité avec les rubriques « Entretien » en page 3 et « Séquence » en page 14 du livret enseignant de Lycéens et apprentis au cinéma. Sandrine Cornu L’épilogue de Rêves d’or souligne la construction cyclique de ce long-métrage. Cette vidéo peut être utilisée en complément des rubriques « Genre » en page 12 et « Motifs » en page 16 du livret enseignant Lycéens et apprentis au cinéma. La Petite vendeuse de soleil. Bibliographie Les cinémas d'Afrique noire, le regard en question, Olivier Barlet, L'Harmattan, coll.

La Petite vendeuse de soleil

"Images plurielles", 2001. 1, 2, 3 Léon - Nanouk. Ce titre est le signal de départ de quatre aventures, nous prouvant la diversité de ton et de style qu’autorise le cinéma d’animation.

1, 2, 3 Léon - Nanouk

Il y a du dessin animé au trait simple et efficace pour jeter un regard ironique sur le quotidien d’une maman, et provoquer un rire déculpabilisant sur la colère d’une gamine. Il y a aussi des marionnettes animées image par image dans deux styles très différents. D’une part, de quoi nous interroger sur notre comportement citoyen à l’intérieur d’un bus ; d’autre part, nous porter, adulte comme enfant, à réfléchir aux questions de l’adoption tout au long d’un conte merveilleux et drôle. Chez madame Poule, nous découvrons deux enfants : le grand et le petit. Autour des 4 courts métrages "1, 2, 3 Léon"- Pédagogie - Direction des services départementaux de l’éducation nationale du 16. Liens et bibliographie qui permettront de préparer et de prolonger le visionnement des 4 courts métrages "1, 2, 3 Léon" avec les élèves de cycle 2. • Les 4 courts métrages 1, 2, 3 Léon(PDF de 248 ko)Sur le site de l’académie de Dijon : des questions avant et après le film. 1, 2, 3 Léon(PDF de 295 ko)Sur le site de l’académie de Rouen : des questions avant et après le film. • L’hiver de Léon L’hiver de Léon(PDF de 167.1 ko)Télédoc du site du SCEREN : exemple de fiche avec illustrations.

Autour des 4 courts métrages "1, 2, 3 Léon"- Pédagogie - Direction des services départementaux de l’éducation nationale du 16

Princess Bride - Nanouk. Par Anne Charvin de Benshi, Quand Bouton d’or demandait quelque chose à son valet de ferme, celui-ci lui répondait toujours : « Comme vous voudrez ».

Princess Bride - Nanouk

Un jour, elle se rendit compte que cela voulait dire « Je vous aime ». Et elle s’aperçut qu’elle l’aimait aussi. Et hop ! la princesse se métamorphosa. Entre naguère et aujourd’hui, la princesse, héroïne des contes pour enfants, a troqué sa robe kitsch et sa crinière blonde pour des vêtements, une coupe et un destin plus cools.

Et hop ! la princesse se métamorphosa

Coup de baguette magique ? Non, c’est juste que le féminisme est passé par là, la libérant peu à peu de son rôle de potiche. A l’occasion du Salon de Montreuil (1er au 6 décembre), qui s’ouvre pour de vrai aujourd’hui, analyse par l’exemple de cette incroyable métamorphose. Rêves d'or (film 2013) - Drame - L'essentiel. Rêves d'or. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rêves d'or

Synopsis[modifier | modifier le code] Sara doit se déguiser en garçon en se coupant les cheveux, bander ses seins et prendre la pilule pour ne pas tomber enceinte à la suite d'un viol, mais aussi pour ne pas avoir ses règles et ne pas se faire démasquer au cours du long voyage. Les trois adolescents décident de suivre les voies de chemin de fer et empruntent les trains de marchandises avec d'autres migrants. À la frontière entre le Mexique et le Guatemala, ils sont dépouillés de leurs chaussures et leurs affaires par des policiers véreux. Rêve d'or (La jaula de oro) de Diego Quemada Díez. Petite Vendeuse de Soleil (La) - Nanouk. Depuis longtemps, la vente de journaux à la criée dans les rues de Dakar est l’apanage des garçons.

Petite Vendeuse de Soleil (La) - Nanouk

The Hyena's Last Laugh - A conversation with Djibril Diop Mambety. THE HYENA'S LAST LAUGH A conversation with Djibril Diop Mambety by N. Frank Ukadike, from TRANSITION 78 They said he was a UFO. "The most paradoxical filmmaker in the history of African cinema. " To some, he was "the African Dionysus," or "the prince of Colobane. " Others simply called him "D.D.M. "