background preloader

Sarahmeridji

Facebook Twitter

Sarah Meridji

Compagnies aériennes low-cost : pas forcément un bon plan ! L 'aéroport d'Orly résonne encore des flonflons de la fête... Le 10 septembre, French Blue décollait pour la première fois de Paris. Destination Punta Cana, en République dominicaine. Plus qu'une nouvelle compagnie, French Blue est le premier transporteur long-courrier français low-cost, avec des vols démarrant à 199 euros l'aller simple. Aux commandes du trublion, le groupe vendéen Dubreuil (propriétaire d'Air Caraïbes) entend bien se faire une place au soleil. Il annonce déjà des vols à bas prix pour l'île de La Réunion en juin 2017. Après la révolution du low-cost pour les vols intra-européens, une nouvelle bataille du ciel se dessine sur les très convoitées liaisons longues distances, en particulier sur l'axe transatlantique et les destinations "loisirs".

En juillet dernier, la scandinave Norwegian lançait des vols au départ de Roissy pour New York (à partir de 159 euros l'aller simple) ou Los Angeles. Les transporteurs classiques obligés de s'aligner. Les avantages et les inconvénients. Atouts > Les compagnies aériennes à bas prix peuvent vous faire réaliser de belles économies ! Pour une trentaine d'euros, vous pouvez décrocher un Paris-Londres. Et contrairement aux compagnies classiques, sans aucune condition draconienne d'âge, de durée de séjour... > Les low cost densifient l'activité aérienne tant à partir des métropoles que de villes comme Bergerac ou Dinard. > Désormais, il est de plus en plus facile d'aller de la province à Londres sans passer par Paris.

> La plupart des discounteurs du ciel n'émettent pas de billet mais ils vous délivrent après paiement un numéro de confirmation à garder jusqu'à l'enregistrement. Inconvénients > "Low cost, no frills" ("bas prix, pas de chichis"), clament ces compagnies aériennes. > Pas de journaux ni de plateaux-repas (mais des snacks payants), un espace réduit au maximum pour chaque passager. > Nombre de low cost décollent d'aéroports dits secondaires.

> La fréquence des vols sur ces aéroports n'est pas toujours très élevée. Pourquoi vous ne devriez pas prendre un vol low cost ! Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus ! Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici. Oui, prendre une telle compagnie ne se justifie pas toujours pour plusieurs raisons.

A commencer par la question du prix… L’arrivée des low cost Il faut savoir que le modèle des low cost a été importé des Etats-Unis. De nombreuses compagnies à bas prix, comme Easyjet, voient le jour. Comment abaisser les coûts Pour proposer des billets aussi peu chers, les low cost utilisent plusieurs stratégies : Elles utilisent les aéroports les moins chers d’Europe. Réduction des frais de personnel. Plus de sièges par avion afin d’augmenter la rentabilité des vols. La vente des billets sur le net est généralisée. Le service est réduit au minimum. L’utilisation de flottes modernes et homogènes. L’attente avant l’embarquement Les inconvénients de ce type de compagnies Et au retour? Voyager low cost : avantages et inconvénients. Les compagnies low cost connaissent un grand succès ces dernières années puisqu'on peut voyager à une dizaine d'euros alors que les autres compagnies aériennes offrent la même prestation pour une centaine d'euro.

Mais attention la facture des voyages low-cost peut très vite grimper, il faudra donc faire attention à tout. Sachez tout d'abord que le parking des compagnies low-cost est plus cher que celui des autres compagnies. Optez donc pour un parking privé surtout si vous comptez rester plusieurs jours. il existe souvent des parkings gratuits ou pas chers à côté des grands aéroports, prenez donc le temps de bien chercher. Ne prenez pas beaucoup de bagages, avec les compagnies low cost vous n'avez droit qu'à dix kilos généralement et un seul bagage. Pour chaque bagage supplémentaire (y compris un sac à main), vous devez payer, souvent plus cher que le billet d'avion.

Quand vous voyagez low-cost, ne vous attendez pas à être servi gratuitement. Les tarifs imbattables. Low cost : quels atouts ? Quels risques ? - Les Echos. L'étonnante stratégie low-cost d'Air France. Il est loin le temps où les grandes entreprises de transport aérien brocardaient les nouveaux entrants low cost en publiant dans la presse des pages de publicité montrant des sièges défoncés ou des ceintures de sécurité défaillantes ! Le modèle low cost, incarnation de la simplicité économique, est entré dans les entreprises historiques les plus fortement symboliques.

La SNCF annonce une offre de TGV low cost et Air France commercialise désormais des places low cost sur ses vols court courrier. Monsieur de Juniac, le nouveau dirigeant adapte enfin l’offre à une demande majoritaire des voyageurs. En moins d’une génération, le transport aérien est passé du statut de marché de luxe à celui de marché de masse. Pour résumer la situation, utilisons une image simple : en 1980, les personnes qui voyageaient assises dans les avions (les passagers) gagnaient en moyenne plus que ceux qui voyageaient debout (les Personnels navigants commerciaux).

Compagnies low cost: même niveau de sécurité? Voyager d’un pays à un autre est de plus en plus aisé et moins coûteux. En effet, qui aurait pu penser, dans les années 90, qu’un vol low cost Paris-Londres coûterait 39 Euros le trajet par exemple? Même aujourd’hui, certains n’y croient pas, les gens ont souvent tendance à sur-évaluer le prix des billets d’avion. Cela a été rendu possible grâce a l’avènement des compagnies aériennes dites low cost.

Face à leur expansion et leur popularité, beaucoup se demande: Les compagnies low cost sont-elles aussi sûres que les compagnies classiques? Deux types de compagnies aériennes, mêmes obligations légales de sécurité Sur le principe, il n’y a pas de compagnie aérienne moins sûre. Chaque compagnie aérienne est libre de fixer ses prix mais sans lésiner sur les moyens et dispositifs de sécurité de ses passagers. Aucune différence à relever au niveau des appareils utilisés Certains disent que les avions utilisés par les compagnies low cost sont pour la majorité en fin de vie. A propos de l’auteur. La Compagnie : la nouvelle low-cost affaires entre Paris et New York prête à commissioner les agences. "La Compagnie" : voici le nom commercial de DreamJet, un nouvel opérateur qui va opérer en juillet prochain des vols low-cost 100% affaires entre Paris Charles de Gaulle et New-York Newark.

Un concept imaginé par Frantz Yvelin, l'un des fondateurs de l'Avion, revendu en 2008 à British Airways. Frantz Yvelin a d'ailleurs refusé de s'appesantir sur sa précédente expérience. "Revendre une entreprise avec 50% de profit après seulement 18 mois d'exploitation ce n'est pas vraiment un échec" Il assure aujourd'hui vouloir aujourd'hui s'engager sur le long terme, grâce à un pool d'investisseurs majoritairement français, (comme l'homme d'affaires Charles Beigbeder ou encore l'ancien patron de l'aviation civile Michel Scheller) qui lui ont permis de lever la somme de 30 millions d'euros en sept mois. Un fond de caisse qui devrait lui permettre de tenir le temps de trouver la rentabilité, espérée dans 18 mois. La classe affaires au meilleur prix Autres articles. La (nouvelle) Compagnie : offre low cost Affaires entre Paris et New York.

Frantz Yvelin, déjà fondateur en 2006 de l’ex compagnie L’Avion, relance un projet de compagnie aérienne entre la France et les Etats-Unis. « La Compagnie », ainsi qu’elle a été baptisée, offre un service low cost, exclusivement classe Affaires, et reliera à partir du 11 juillet Roissy Charles de Gaulle à l’aéroport de Newark. Il y a toujours un côté exaltant à la création d’une nouvelle compagnie aérienne, surtout quand elle est française. Lundi 16 juin, Frantz Yvelin, PDG de La Compagnie, et Charles Beigbeder, homme d’affaires et co-président du conseil de surveillance de la nouvelle compagnie, ont dévoilé, lors d’une conférence de presse à Paris, le service exclusivement classe Affaires, de La Compagnie.

Inauguration le 11 juillet 2014 A partir du 11 juillet, la nouvelle « La Compagnie », inaugurera donc la liaison Paris-CDG 1-Newark en B757-200, remotorisés avec des réacteurs Rolls Royce RB211 et dotés de winglets, afin de limiter la consommation de carburant. Les services proposés. Compagnies aériennes, Compagnies low cost | Vie pratique. Pour concurrencer la voiture et rivaliser avec les compagnies aériennes low cost, la SNCF a lancé Ouigo, une nouvelle offre à prix réduits. [...] Pour mettre fin à cette érosion, la société doit contrer l'offensive des compagnies aériennes low cost et offrir une alternative plus économique aux habitués des voyages en voiture. [...]

Et repenser entièrement son activité, sur le modèle des compagnies aériennes low cost (voir le n° 1084 du Particulier). [...] Toutes les compagnies aériennes pratiquent le yield management. Cette technique marketing consiste à faire grimper les prix au fur et à mesure du remplissage de l'avion, les dernières places disponibles se vendant beaucoup plus cher que les premières. [...] Toutes les compagnies low cost le permettent. Pour comparer les tarifs proposés sur une destination et trouver le billet le plus avantageux, il existe des sites internet spécialisés dans les vols aériens, comme opodo. [...]

Marseille, Montpellier, Lyon, La Rochelle et Bordeaux. Les compagnies low-cost sont-elles forcément moins sûres ? VRAI/FAUX - Peu fiables, avec une flotte plus ancienne et un personnel moins bien formé: de nombreux clichés entourent les compagnies aériennes à bas coûts. Le Figaro fait le point. • Des compagnies peu sécurisées FAUX - Proposant des billets d'avion à prix cassés, les compagnies low-cost sont souvent accusées d'économiser sur les dispositifs de sécurité. Une idée qui ne trouve aucune justification dans les pratiques de ces entreprises, selon Stéphane Albernhe, président du cabinet de conseil dans l'aérospatial Archery Consulting. «Ces compagnies parviennent à réduire leurs coûts en dématérialisant la commercialisation de leurs billets, en procédant à des rotations plus intenses de leurs vols et en allongeant le temps de vol de leurs personnels navigants, dont les salaires ne sont pas contraints par les conventions collectives historiques.

. • Un personnel moins bien formé • Des compagnies moins contrôlées • Une flotte plus âgée et moins sûre • Des compagnies plus accidentogènes. Le low cost européen en pleine mutation. Le modèle économique "low Cost" a vu le jour, en 1971, aux États-Unis, avec la création de Southwest Airlines, riche idée discutée sur le coin d’un bar de San Antonio entre un entrepreneur texan, Rollin King et son avocat, Herb Kelleher, qui en deviendra le président. Une compagnie avec des billets deux fois moins chers que les transporteurs traditionnels, sans repas à bord mais avec des cacahuètes, avec plus de sièges, sans plate-forme de correspondance, et avec des rotations extrêmement rapides.

Ce qui coûte dans une compagnie, c’est lorsque les avions sont au sol. Aujourd’hui, Southwest est devenue un géant mondial, elle transporte 100 millions de passagers par an aux États-Unis, elle n’a jamais perdu d’argent et a surtout révolutionné notre façon de voyager en avion. Southwest Airlines © RADIO FRANCE Mais ce n’est pas sans doute pas la plus dangereuse, pour Air France, Lufthansa ou British Airways. Le "low cost" Européen Transavia © Air France Air France n'a plus le choix. Compagnies aériennes, Compagnies low cost | Vie pratique. Comment le low-cost aérien s'est embourgeoisé. Zéro service gratuit, des avions équipés d'une seule classe économique bourrée de sièges, des aéroports à "pétaouchnok", vente directe sans intermédiaires…, le modèle "no-frills" (sans fioritures) du low-cost a-t-il vécu dans le transport aérien ?

Est-il en train de rendre les armes face à ceux qui, comme Easyjet ou Vueling en Europe, Jetblue ou Virgin America aux Etats-Unis, l'ont "perverti" en y intégrant, de manière pragmatique, des pratiques des compagnies traditionnelles? Il y a des chances, du moins en Europe et aux Etats-Unis, deux marchés où le "low-cost " traditionnel arrive à maturité. "Voie médiane" Les bénéfices record d'Easyjet au moment même où ceux de Ryanair sont revus à la baisse ont sanctionné la victoire des modèles hybrides. "On constate bien que le modèle évolue aujourd'hui vers une sorte de voie médiane entre les compagnies classiques et les compagnies low-cost originelles", explique un dirigeant d'une compagnie aérienne européenne.

La révolution Ryanair. Aérien : le poids toujours croissant des compagnies low cost en Europe. Le trafic passager de Ryanair et d’easyJet progresse deux fois plus vite que celui de l’ensemble des compagnies classiques. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Guy Dutheil L’essor des compagnies aériennes low cost au détriment des compagnies « historiques » ne se dément pas en Europe. Comme une baignoire qui se vide, les passagers des compagnies européennes classiques privilégient toujours un peu plus les transporteurs à bas coûts.

Bilan de l’année 2014. Un rapport de un à deux pour la croissance Si l’on regarde la croissance du trafic passager l’an dernier, la palme revient à un représentant des compagnies traditionnelles : IAG, maison mère de Bristish Airways totalise 15 % de passagers en plus, soit 77,3 millions au total. Lire aussi Ryanair et easyJet : des compagnies low cost championnes d’Europe des bénéfices Un podium inchangé Elle conserve ainsi son rang de numéro un européenne. Air France-KLM conserve de justesse sa troisième place. Air France bousculé en Europe et en Asie. Billets d'avion pour un voyage d'entreprise - HOP. BlueBiz est un programme du groupe Air France spécialement conçu pour les petites et moyennes sociétés. Les voyages des collaborateurs permettent d'obtenir des Blue Crédits convertibles en Primes BlueBiz et ainsi d'optimiser le budget voyages de l'entreprise.

L'adhésion à BlueBiz est simple et gratuite.► Adhérer en ligne Vous êtes déjà adhérant à BlueBiz ? ► Accédez à votre Espace client NB: La référence BlueBiz ne pourra pas être inscrite lors des réservations sur le site HOP!. Pour cumuler des Blue Credits, vous pouvez réserver votre billet HOP! Sur le site d'Air France ou dans votre agence de voyage. Chaque fois que l'un de vos collaborateurs voyage avec HOP! Une fois le voyage effectué, les Blue Credits sont automatiquement crédités sur votre compte. A noter : si vos collaborateurs sont adhérents Flying Blue, ils accumulent également des Miles sur leur compte personnel. ► En savoir plus. Les compagnies aériennes low cost sont-elles une menace pour les compagnies traditionnelles ? Actuellement, le transport aérien est un secteur dynamique et porteur mais ce dernier reste très sensible.

En effet, les cycles économiques et les contextes géopolitiques incertains contrôlent le niveau d’activité du transport aérien. La croissance du secteur est en suspens, car sur le long terme les compagnies aériennes ne dégagent pas suffisamment de marges opérationnelles. Depuis les années 2000, cinq années de crises se sont succédées et la rentabilité des compagnies est très sensible, cela est notamment dû aux diverses hausses du prix du pétrole et les attaques terroristes. De plus, afin de survivre sur le long terme, les compagnies aériennes doivent renforcer la sécurité, être plus écologiques et surtout offrir des produits et services toujours adaptés à la demande et aux diverses exigences des consommateurs.On constate que le secteur aérien a réussi à s’adapter à la déréglementation du ciel aérien ce qui a permis à de nouvelles compagnies de faire leur entrée sur le marché.

Low cost long-courrier : XL Airways tend la main à Air France – Le Quotidien du Tourisme. Aérien : le poids toujours croissant des compagnies low cost en Europe. Les compagnies aériennes low cost sont-elles toujours un levier du développement local ? Ryanair s'attaque à la classe affaires. Transport aérien : Air France développe ses vols à bas prix - Transports. Le low cost au cœur du conflit social chez Air France. Les conseils décapants du patron de Ryanair pour sauver Air France. Low cost : Dossier pratique de voyage. Charters, low cost et vols réguliers : avantages et inconvénients : L'avion pas cher : Dossier pratique de voyage.

Lignes régulières, low cost, charters : qui fait quoi ? : L'avion pas cher : Dossier pratique de voyage. Les compagnies low-cost vont-elles concurrencer les grandes. 6402001. Norwegian, French Blue...comment le low-cost aérien étend ses ailes au long-courrier. Les compagnies low-cost vont-elles concurrencer les grandes. D'après l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), les compagnies aériennes low-cost ont boosté la croissance du trafic aérien mondial en 2016 | Le Quotidien du Tourisme.