background preloader

Economie des médias

Facebook Twitter

Dossier : plus de 20 applis pour ne rien manquer de l'actualité sur iPhone/iPad. L'une des choses pratiques et séduisantes avec l’iPhone est la possibilité de rester connecté tout le temps, de tout savoir de ce qui se passe dans le monde et même d’être prévenu en quasi direct.

Dossier : plus de 20 applis pour ne rien manquer de l'actualité sur iPhone/iPad

L’actualité et ses applications tiennent donc une place d’honneur dans l'iPhone et c’est pourquoi la mise à jour du dossier de la semaine leur est dédiée ci-dessous. En parallèle, ne manquez pas notre liste de dossiers en image: plus de 50 guides et 800 applis de qualité à découvrir ! Il existe évidemment une pléthore d’applications d’actu sur iPhone, en voici une sélection qui se veut généraliste afin de permettre à tout un chacun de faire son choix en fonction de ses affinités et de ses centres d’intérêt : Presque 50% de croissance dans la zone Euro en 2014 : Tour du monde de la publicité sur mobile. [Infographie] Les lecteurs de la presse online optent de plus en plus pour le smartphone. Desktop, Tablette ou Smartphone ?

[Infographie] Les lecteurs de la presse online optent de plus en plus pour le smartphone

Quels supports sont privilégiés lorsqu’il s’agit de consulter la presse française sur le web ? Retrouvez dans cette infographie une analyse détaillée réalisée du 1er juin 2014 au 30 juin 2015 sur 12 titres français d’actualité généraliste. Le smartphone privilégié pour accéder à la presse en ligne. Omniprésent, le plus petit des écrans confirme et accroît sa place pour l’accès à l’information en ligne, bouleversant les habitudes des consommateurs comme celles des éditeurs.

Le smartphone privilégié pour accéder à la presse en ligne

Près de deux visites sur cinq d’un site de presse français d’actualité générale proviennent d’un smartphone, soit 37,7 % des visites en juin 2015, contre 52 % depuis un ordinateur et 10,3 % depuis une tablette, selon la société AT Internet. Si l’accès aux sites de presse passe encore majoritairement par un ordinateur fixe, les internautes privilégient de plus en plus souvent l’usage d’un smartphone. En revanche, le plus petit des trois écrans n’est pas celui qui retient le mieux l’attention des consommateurs d’information.

Il totalise d’une part, le plus faible nombre de pages lues et, d’autre part, le plus fort taux de rebond, c’est-à-dire le pourcentage le plus important de visiteurs qui n’iront pas au-delà d’une page sur le site avant de le quitter. Tablettes, mobiles, réseaux sociaux ? Le vrai-faux tremplin : Quel business model pour la presse en ligne ? Pourquoi donc l'ensemble des acteurs de la presse en ligne mise tant sur les réseaux sociaux ?

Tablettes, mobiles, réseaux sociaux ? Le vrai-faux tremplin : Quel business model pour la presse en ligne ?

"Au Monde, nous avons plus de 250 000 fans Facebook et la page générale du Monde enregistre 482 000 abonnés Twitter. Cela nous permet de faire du buzz et de miser sur les leviers viraux mais il est toutefois difficile de transformer ces communautés en audience. Facebook ne génère que 2% de notre trafic " explique Philippe Jannet, qui juge que sur Twitter, l'audience est encore plus volatile.

Selon une étude menée par AT Internet sur les sites d'actualité au cours du mois d'octobre, Facebook et Twitter génèrent respectivement une audience de 2% et de 0,4% sur les sites d'actualité, contre 1,5% et 0,2% en mars 2011. La presse écrite va-t'elle enfin appliquer les recettes du mobile ? L'iPad est annoncé comme le sauveur de la presse écrite, à l'heure où celle-ci connaît sa pire crise depuis des décennies.

La presse écrite va-t'elle enfin appliquer les recettes du mobile ?

Mais sans un modèle économique approprié, le miracle risque bien de ne pas se produire. La presse écrite est en crise, nul besoin de le rappeler. Le support papier est en chute libre, et les tentatives pour générer des contenus payants sur le web ne constituent pas des alternatives viables pour bon nombre de magazines et de quotidien.Cette crise n'épargne quasiment personne, ni en France ni en Europe, ni aux Etats-Unis. Le "Mobile First" : au-delà du design, une véritable approche éditoriale. Plateformisation des médias : les éditeurs doivent-ils s'inquiéter ?

Facebook, Google ou Snapchat proposent un deal aussi attrayant qu'effrayant : héberger les contenus chez eux pour plus d'audience… mais avec moins d'indépendance.

Plateformisation des médias : les éditeurs doivent-ils s'inquiéter ?

Attention messieurs les éditeurs. Snapchat aurait envie de reprendre un peu de contrôle sur la vente de l'inventaire publicité proposé au sein de "Discover", apprend-on dans Digiday, et c'est bien ce qui pourrait un jour arriver aux médias ayant fait affaire avec Facebook et Google et leurs formats Instant Articles et AMP. Presse en ligne, mobilité & stratégie éditoriale. Les usages ont bouleversés la presse en ligne.

Presse en ligne, mobilité & stratégie éditoriale

A travers un état des lieux, quelles sont les nouvelles tendances en matière de stratégie éditoriale et quelles sont les leviers de demain ? Les nouvelles pratiques (culture du zapping et du tout gratuit) et les nouveaux équipements numériques ont modifié le rapport des individus à l’information. JDN : web & tech, media, management, business, patrimoine, vidéos, Premium et Le Hub. Mobile : il est temps de proposer plus qu’une simple application. Les éditeurs doivent apporter de la valeur et faciliter l’expérience client.

Mobile : il est temps de proposer plus qu’une simple application

Il faut donner à ces derniers plus qu’une simple application, aussi belle soit-elle. Sans surprise, le mobile a encore connu un énorme succès pendant les fêtes de fin d’année 2015. Les ventes sur mobile ont dépassé les 900 millions de dollars aux Etats-Unis pendant le Black Friday selon Adobe, et Alibaba aurait enregistré en Chine un chiffre d’affaire de 9,6 milliards de dollars pour la seule journée du Singles Day.

Un bon moyen d’inculquer le « mobile first » en entreprise. Depuis un moment, on ne parle que de ça : les mobiles.

Un bon moyen d’inculquer le « mobile first » en entreprise

Il y a quelques années, les médias traditionnels furent secoués par internet et aujourd’hui, la nouvelle révolution c’est les mobiles. Signe de l’importance que prend le trafic mobile dans le monde, Google a décidé cette année de pénaliser les pages web qui ne s’adaptent pas aux écrans de smartphones et de tablettes, sur son moteur de recherche. Le New York Times a lui aussi réalisé l’importance des plateformes mobiles dans son business model et pour s’assurer que ses employés comprennent bien les nouveaux enjeux, il a décidé de prendre une mesure draconienne : forcer ceux-ci à visiter la page d’accueil du site sur leurs téléphones ou leurs tablettes.

Conférence OJD 2014 : 5 Raisons d'espérer ou Comment en finir avec le… L’audience de la presse américaine de plus en plus «mobile-first» Le mobile en avant toute.

L’audience de la presse américaine de plus en plus «mobile-first»

C’est en tout cas l’une des tendances du dernier rapport du Pew Research Center sur l’état des médias d’information outre-Atlantique en 2015 (State of the News Media 2015), réalisé à partir des données recueillies par comScore. Depuis le début de l’année 2015, sur les 50 premiers sites d’information américains, 39 ont cristallisé davantage d’audience provenant du mobile que d’ordinateur. Et sur les 25 premiers sites, 19 ont une audience sur mobile (ou application mobile) qui dépasse d’au moins 10% celle réalisée sur desktop.

Une donnée clé dans la mesure où les grands titres de presse américains réalisent leur transformation numérique. Plus d’audience mobile, mais moins de temps Cette tendance est particulièrement significative dans le cas du USA Today, le journal à la plus forte diffusion outre-Atlantique, qui a concentré 34,6 millions de visiteurs uniques sur mobile en janvier 2015, contre 25,2 millions sur ordinateur. 1 Enqu%C3%AAte rapport final. Créativité, souplesse, innovation. Les nouveaux business models de la presse magazine. Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Les dernières émissions de Philippe Gattet Les dernières émissions Toutes les dernières émissions Precepta Stratégiques Accéder à Xerfi Canal Économie Accéder à Xerfi Business TV.

La moitié des internautes ne fait pas la différence entre liens naturels et publicitaires (étude) Brief.me, ou quand la presse se réinvente. ParisTech Review – D’où est venue l’idée de Brief.me ? Laurent Mauriac – Le point de départ, c’est une observation née de notre expérience personnelle. Alors même que, chacun de notre côté, nous travaillions au cœur d’une rédaction, nous nous sentions parfois démunis, le soir venu, pour savoir en peu de temps ce qui s’était passé d’important ou significatif dans la journée.

Et nous n’étions sans doute pas seuls dans ce cas : tous ceux qui passent leur vie derrière un écran d’ordinateur connaissent ce sentiment de désorientation né de la profusion d’informations, d’un flux continu qui ne s’arrête jamais. On manque de repères. Comment la presse se réinvente sur mobile. Les médias ont connu une digitalisation « desktop » douloureuse, entre investissements contraints et baisse globale de leurs revenus. L’innovation digitale étant sans répit, la presse doit maintenant faire face à la migration des audiences sur mobile.

Pour y parvenir, différents modèles sont à disposition des médias : apps natives, distribution via des tiers ou e-commerce. Comment la presse peut transformer son business model. Comment la presse peut transformer son business model, Le Cercle. Les investisseurs publicitaires boudent toujours plus la presse papier, à tel point que les journaux doivent trouver de nouvelles sources de croissance. Pour la première fois en France, les investissements publicitaires sur le numérique ont dépassé ceux de la presse papier et se rapprochent à 2 % de ceux faits sur la TV. Il serait cependant erroné de penser que ce déclin de la publicité papier entraînera avec lui les médias papier traditionnels. Il ne faut pas confondre format et contenu. Les rumeurs concernant la mort des médias papier traditionnels restent fort exagérées. Le sentiment prédominant semble être que les entreprises de médias issues du numérique fonctionnent dans un univers magique exempt de frais généraux, tandis que la publicité sur support papier, dont le déclin est patent, va inéluctablement entraîner dans sa chute les marques traditionnelles.

Le Financial Times durcit de nouveau son paywall. [PRESSE] Le crowdfunding est-il un modèle économique viable pour la presse ? - Good Morning Crowdfunding. Quel avenir pour les pure players journalistiques en France. Aurélie AUBERT, « Le paradoxe du journalisme participatif. Motivations, compétences et engagements des rédacteurs des nouveaux médias », Terrains et Travaux, n°15, 2009, p. 171-190.

L'innovation bouleverse les acteurs établis de la presse écrite. La créativité média en 8 éléments. Dans le contexte médiatique et publicitaire actuel, la créativité média est essentielle afin de maximiser l'impact des campagnes et l'efficacité des plans médias. Comment la presse peut transformer son business model, Le Cercle. Les nouveaux business model de la presse magazine - Dossier : Médias. Presse traditionnelle : vers un modèle mixte généralisé : Quel business model pour la presse en ligne ? 5 pistes de monétisation digitale pour les médias. Audiences : la presse traditionnelle devance les pure players : Quel business model pour la presse en ligne ?