background preloader

AP

Facebook Twitter

TABLEAU ORIENTATION RHC2. Quels métiers en fonction de mes intérêts ? | Oriane. Pour bâtir un projet d’avenir qui me ressemble, la première étape est d’identifier mes centres d’intérêt pour les lier à des domaines professionnels ou à des métiers. Plusieurs méthodes s’offrent à moi : Si j’ai le sentiment de bien me connaître, je peux dresser moi même la liste des activités que j’apprécie et rechercher des métiers en relation avec mes goûts ; Interroger mes proches (amis, famille, enseignants) sur la manière dont ils me voient et dont ils imaginent la suite de mon parcours peut me donner des pistes supplémentaires ; Je peux également rencontrer un professionnel de l’orientation qui possède des techniques et des outils spécifiques pour m’aider à exprimer et/ou affiner mon projet : Par exemple, quel que soit mon profil, je peux m’adresser à un Psy-EN (psychologue de l’Education Nationale) dans mon établissement ou au Centre d’Information et d’Orientation (CIO) de mon secteur.

Si je suis sorti du système scolaire, je m'adresse à un conseiller Mission Locale. Orientation : quel est votre profil ? - Tests orientation - Phosphore. Phosphore Le magazine qui t’éclaire 14/19 ans tous les 15 jours Avec l’abonnement Phosphore, demain se prépare aujourd'hui ! Dans un monde qui change de plus en plus vite, le magazine Phosphore c’est 2 fois par mois le rendez-vous incontournable des jeunes dès 14 ans pour réussir au lycée. Dans chaque numéro, ils trouvent des réponses fiables sur les sujets d’actualité, de santé et d’intimité… Ils aiguisent leur esprit critique et défrichent les métiers qui recrutent, qui émergent et qui répondent à leur élan.

Les Plus : le site Phosphore.com, avec ses fiches métiers et ses conseils orientation, les hors-séries guides et le coaching d'orientation ! Phosphore donne les clés aux ados de 14 à 18 ans pour s’épanouir, comprendre le monde et faire les bons choix pour leur avenir ! 1 an = 22 numéros. Que faire après un bac STMG ? - Les études après un bac STMG. Les titulaires d'un bac STMG poursuivent majoritairement leurs études en BTS, filière courte en adéquation avec leur profil. Mais ils peuvent également entreprendre parfois des études plus longues. Les ba­cheliers STMG (sciences et technologies du ma­nagement et de la gestion) s'orientent principalement vers les filières courtes postbac, où ils réussissent le mieux.

Où vont les bacheliers SMTG ? À la rentrée 2017, 81,7 % des nouveaux bacheliers STMG se sont inscrits dans l'enseignement supérieur, principalement en STS et en licence. Source : MESRI-SIES Systèmes d'information Scolarité, SISE, SIFA et Safran (MAP), Enquête auprès des autres établissements du supérieur. Le BTS, une suite logique Les bacheliers STMG choisissent bien souvent de poursuivre leurs études en BTS (brevet de technicien supérieur). Le DUT, un pari à long terme Plus généraliste que le BTS, le DUT (diplôme universitaire de technologie) est moins souvent choisi par les bacheliers STMG. Faire un DUT après un BAC STMG. Que faire après un Bac STG-STMG ? Liste des filières et des Écoles !

L’université après le bac STMG. Économie et gestion Les licences proposent des parcours dans divers domaines : gestion, comptabilité, ressources humaines, commerce, marketing, finance, etc. La licence AES (administration économique et sociale) est structurée autour de 4 champs disciplinaires : droit, économie, gestion et sciences sociales. Elle est la plus suivie par les bacheliers STMG. En licence d'économie, la modélisation mathématique des phénomènes économiques déroute plus d'un bachelier.

Les licences gestion ou économie et gestion sont souvent jugées plus accessibles. Elles nécessitent néanmoins un intérêt marqué pour l'actualité économique et politique, et une aptitude à manier les chiffres et les statistiques. Sciences humaines et sociales Les débouchés sont variés : enseignement, documentation, journalisme, urbanisme, aménagement, ressources humaines, etc.

Autres domaines La licence LEA (langues étrangères appliquées) est fondée sur l'étude de 2 langues, appliquées au droit, à la gestion, à l'informatique, etc.