3C LC

Facebook Twitter

Pourquoi et comment expérimenter les Centres de Connaissances et de Culture (3C) E-doc : Quels défis pour le professeur documentaliste dans l’école d’aujourd’hui ? Quels apprentissages et quelle pédagogie mettre en œuvre ? Date : 26 mars 2013 Lieu : CRDP d'Orléans (45) Intervenant : Bruno Devauchelle Colloque organisé par l’Inspection pédagogique régionale/EVS de l’académie d’Orléans-Tours, en partenariat avec le CRDP du Centre.

E-doc : Quels défis pour le professeur documentaliste dans l’école d’aujourd’hui ? Quels apprentissages et quelle pédagogie mettre en œuvre ?

Il s’adresse aux professeurs documentalistes et porte sur l’évolution de leur métier au regard du contexte numérique actuel. E-doc, quel défi pour le professeur documentaliste ? Après l’ouverture des travaux par Danielle Rembault, IA-IPR EVS de l’académie d’Orléans-Tours, Bruno Devauchelle, universitaire, formateur et chercheur en technologie numérique pour l’éducation aux universités de Poitiers et Lyon, apporte un éclairage sur les problématiques suivantes : comment l’institution et les collectivités territoriales se positionnent-elles face au numérique éducatif ? Diaporama Les intervenants à la tribune : E-doc, quels apprentissages et quelles pédagogies mettre en œuvre ? Clôture du colloque : synthèse de la journée par Danielle Rembault.

Ressources en médiathèque et en librairie : Projet learning centre. 7 principes à considérer en aménagement de bibliothèques. Août 02 Futur "Genius bar" - DOK Library Concept Center La bibliothèque n’est pas un entrepôt de livres : les bibliothèques ne sont plus axées sur le livre et les collections mais plutôt sur les usagers, le public.

7 principes à considérer en aménagement de bibliothèques

Dans une bibliothèque traditionnelle, 70% de l’espace est consacré aux livres et aux rayonnages et 30% au public. Actuellement, les nouvelles bibliothèques appliquent l’inverse : 70% de l’espace consacré au public contre seulement 30% pour les collections. Dans les pays scandinaves, la proportion consacrée au public est encore plus importante et peut atteindre 80% dans les nouveaux projets.La bibliothèque est un lieu de création : la bibliothèque offre des espaces de création littéraire, artistique, numérique et technologique à ses usagers.

La multiplicité des modèles, Idea Stores, Learning Centres, troisième lieu, FabLab, MakerSpaces, etc. doit être une source d’inspiration. Photo : Futur « Genius bar » à la DOK Library Concept Center. Pour aller plus loin : Mode d'emploi vers un 3C. Par Frédérique Yvetot Lors du séminaire "Ressources numériques au CDI : un défi pour le développement des usages", les 10 et 11 mai 2012 au CDDP de Boulogne Billancourt, la sortie du vademecum « Vers des centres de connaissances et de culture » a été officiellement annoncée.

Mode d'emploi vers un 3C

Rappelez-vous... En avril dernier, la circulaire de rentrée avait mentionné la possibilité donnée aux établissements de réfléchir à la mise en œuvre de «centres de connaissances et de culture » (3C) ». Sur le site Éduscol, une présentation des 3C était faite, en prenant en exemple le lycée Émile-Mathis de Schiltigheim. Voilà qu'est maintenant proposé un vademecum, une démarche pour repenser les CDI et les faire évoluer en Centres de Connaissances et de Culture. . « Réinventer le CDI » Projet collectif et concerté Le 3C est un outil qui doit répondre aux besoins de tous. De la classe...). Élèves, parents et personnels de l'établissement sont bien évidemment concernés, tous ont à y gagner. - Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Duplessis.

Extrait de la vidéo Eduscol L’origine du 3C Il y a de cela un an, un séminaire sur les learning centres se tenait à l'École supérieure de l'éducation nationale (ESEN), prolongeant une stratégie de communication de l'Inspection Générale de l'Education Nationale (IGEN) sans précédent, avec pour ambition affichée de "réinventer les CDI".

- Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Duplessis

Depuis, des expériences de learning centres ont été encouragées et médiatisées par l'institution, afin de prouver la faisabilité de ce concept. Dernière pierre à l'édifice, donc, les learning centres font leur apparition au Bulletin Officiel n° 13 du 29 mars 2012 sous le nom de "centres de connaissances et de culture" (3C) dans le chapitre 7 des annexes des Orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012. Un lien hypertexte associé à "centres de connaissances et de culture" renvoie à une page d'Eduscol qui présente ces centres "innovants", notamment à partir d'une vidéo (4mn 50) proposée par le Scéren. Effet vitrine. Centres de connaissances et de culture : quelle dimension politique ?

Les réactions suscitées sur une liste professionnelle des professeurs-documentalistes par mon récent billet sur l’expérimentation proposée d’évolution des centres de documentation et d’information (CDI) en centres de connaissances et de culture[1] me conduisent à revenir sur la dimension politique de cette orientation.

Centres de connaissances et de culture : quelle dimension politique ?

La loi d’orientation pour l’avenir de l’école du 23 avril 2005 stipule dans son article 2 qu’«outre la transmission des connaissances, la nation fixe comme mission première à l’école de faire partager aux élèves les valeurs de la République». Elle réaffirme ainsi on ne peut plus clairement : - la place essentielle des savoirs dans la formation scolaire - la dimension politique de la mission de l’école ; le code de l’éducation rappelle, dans son article L 111.1, que « dans l’exercice de leurs missions, les personnels mettent en œuvre ces valeurs ». On le sait aussi, notre enseignement secondaire a du mal à tenir les deux bouts de cette chaîne.

. [1] [2] Centre de Connaissances et de la culture par Maurer Alexandra sur Prezi. Le Learning Centre n'est plus, vive le 3C ? Par Frédérique Yvetot La circulaire de rentrée est enfin parue et, cette année, un paragraphe va particulièrement intéresser les professeurs documentalistes : l'annexe 7.

Le Learning Centre n'est plus, vive le 3C ?

Et que dit cette annexe intitulée "Encourager la dynamique pédagogique et l'innovation" ? Elle explique, entre autres, que « dans le cadre d'expérimentations, les établissements peuvent réfléchir à la mise en œuvre de «centres de connaissances et de culture » (3C) ». Qu'est-ce donc que ce 3C ? Vite, on clique sur le lien qui nous redirige vers une page d'Éduscol... Évolutions, omissions, imprécisions Une évolution sans en être une... Ainsi on ne parle plus de Learning centre mais de Centre de Connaissances et de Culture (3C, CCC, C3) : « des espaces de ressources à la fois au centre des établissements scolaires et intégrés à leur environnement local », « des projets éducatifs et pédagogiq Intégrer les nouvelles modalités d'accès à l'information numérique », fait ce même constat de nécessaire évolution des CDI.

Rapport J.M. Pour en finir avec Le Learning center E01: l’intrusion administrative dans la pédagogie pour casser les disciplines au profit d’une autre logique disciplinaire: Www.accessola.com/data/6/rec_docs/717_OLATogetherforLearningFR.pdf. Centre de connaissances et culture - Les centres de connaissances et de culture. Télécharger la vidéo " Du CDI au centre de connaissances et de culture " La transcription du clip Les centres de connaissances et de culture, dits "3C", sont des projets éducatifs et pédagogiques à part entière.

Centre de connaissances et culture - Les centres de connaissances et de culture

Ils s'appuient sur les compétences du professeur-documentaliste, qui peuvent s'appuyer sur les CRDP. Les 3C font cohabiter le livre et le numérique. Ils proposent une approche centrée sur la maîtrise de la langue, en tant qu'appui indispensable aux autres apprentissages. Les centres de connaissances et de culture répondent aux changements qu'ont induit les évolutions technologiques dans l'accès à l'information et aux connaissances. Les centres de connaissances et de culture permettent aussi de décloisonner espaces et temps scolaires, pour donner aux élèves plus d'autonomie dans leur parcours et plus d'occasions de collaborer entre eux.

Un centre de connaissances et de culture est un lieu d'accueil.