Social Marketing

Facebook Twitter
Social Media « Groupe Hi-media // Le Blog de l’e-Paiement & de l’e-Pub Selon les données de l’étude internationale des jeux vidéo conduite par Newzoo en 2010, environ 70% de l’ensemble des joueurs européens et environ 90% des joueurs américains jouent à des jeux « casual » * (« jeux occasionnels ») sur un site web, un réseau social ou sur leur téléphone mobile. En moyenne, au total 2/3 des internautes jouent à des « casual games ». Par exemple, aux États-Unis, ils sont 66% des internautes à jouer à ce type de jeux et 59% en France. Cette étude montre, comme chacun sait, l’impact important des réseaux sociaux et des téléphones mobiles sur l’usage des «casual games ». Elle souligne la convergence des usages sur les différentes plates-formes. Social Media « Groupe Hi-media // Le Blog de l’e-Paiement & de l’e-Pub
Casual Games Casual Games J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer sur la façon dont les plateforme sociales sont en train de révolutionner les plateformes de jeux en ligne (Social Networks + Casual Games = Social Games). J’ai également abordé le succès des jeux portés sur les grands réseaux sociaux (Social Games, une mine d’or pour les plateformes sociales). La prochaine étape dans cette dynamique de transformation semble être déjà atteinte avec l’apparition de nouveaux types de jeux en ligne : les social games qui exploitent Twitter et les mobile social games qui commencent à cartonner sur l’iPhone.
Le site des Paris Sportifs en Ligne Il y a un an, nous vous relations sur ce blog les péripéties législatives auxquelles étaient confrontés certains Sénateurs du New Jersey, qui souhaitait être le deuxième Etat (après le Nevada) à réguler les jeux d’argent et de hasard en ligne. Le New Jersey semblait, en effet, être un Etat de choix : nombre de parieurs se pressent dans les casinos d’Atlantic City et la filière équine, quoiqu’en déclin depuis quelques décennies, reste un support de paris hippiques très dynamique. Après des semaines de tractations, le projet de loi avait finalement été retoqué par le Gouverneur Christie, qui avait avancé, entre autres, l’argument de l’ordre public (des observateurs avaient plutôt supposé que le Gouverneur ne voulait pas ruiner ses chances dans la course à la Maison Blanche en approuvant une loi controversée). Le Wall Street Journal nous apprend ce mois-ci que le Sénateur Lesniak, qui avait été l’un des fervents défenseurs du projet de loi l’an dernier, prépare sa contre-attaque. Le site des Paris Sportifs en Ligne
Cette fois c’est sûr, la crise ne touche pas les jeux en ligne et encore moins les social games. J’avais déjà abordé le sujet l’année dernière (cf. Social Networks + Casual Games = Social Games) mais la donne a semble-t-il changé avec un embrasement du marché. Social Games, une mine d’or pour les plateformes sociales Social Games, une mine d’or pour les plateformes sociales
Jeux - Données

PriceMinister, le site leader du CtoC en France, est bien évidemment sur les médias sociaux. Intéressons-nous à sa présence sur Facebook via une page officielle animée d’une main de maître par l’ami Fabrice depuis plusieurs mois. Pour booster le nombre de fans, PriceMinister et son community manager ont décidé de lancer un jeu concours plutôt fun avec notamment la collaboration du comédien et humoriste Max Boublil. Divisé en plusieurs épisodes, ce jeu, en ligne depuis le 22 avril, a fait passer la page de 2600 à plus de 18 000 membres. 4000 nouveaux fans grâce au premier épisode et plus de 15 000 grâce au second. En regardant ces chiffres, on pourrait croire qu’il suffit de lancer un jeu un peu fun pour convaincre les internautes de devenir fans mais ce n’est pas si simple, plusieurs ingrédients sont nécessaires. Cas pratique Facebook : PriceMinister Cas pratique Facebook : PriceMinister