background preloader

Tianwen - Mars (Rover)

Facebook Twitter

Mars : la Chine réussit l'insertion en orbite de sa sonde spatiale Tianwen-1. Après la sonde Hope des Émirats arabes unis, c'est autour de la sonde chinoise Tianwen-1 d'arriver autour de Mars au terme d'un voyage de sept mois.

Mars : la Chine réussit l'insertion en orbite de sa sonde spatiale Tianwen-1

La sonde s'est insérée en orbite vers 14 h 00 (heure française). La Chine devient donc le sixième pays et groupe de pays à rejoindre la Planète rouge, neuf ans après une première tentative ratée (Yinghuo-1). Cela vous intéressera aussi [EN VIDÉO] Pourquoi les lancements vers Mars ne peuvent se faire que tous les 26 mois ? Lancer un engin vers Mars, ce n’est pas facile. C'est fait ! Une mission à « la Viking » Cette mission chinoise est techniquement et scientifiquement très ambitieuse. Étonnamment, l'atterrissage du rover est prévu fin avril-début mai. Afin de préparer au mieux l'atterrissage du rover chinois, dans la partie sud d'Utopia Planitia, la sonde Tianwen-1 cartographiera la région de façon à tracer des cartes les plus détaillées possible.

Des objectifs ambitieux Mars en vue ! Article de Rémy Decourt publié le 08/02/2021. La sonde spatiale chinoise Tianwen-1 envoie sa première photo de Mars. Un premier cliché pris à 2,2 millions de kilomètres de Mars.

La sonde spatiale chinoise Tianwen-1 envoie sa première photo de Mars

La sonde spatiale chinoise Tianwen-1 ("Questions au ciel-1", en hommage à un ancien poème chinois qui traite d'astronomie) a envoyé sa première photo de la planète rouge, vendredi 5 février, a indiqué l'agence spatiale nationale (CNSA). L'engin, lancé fin juillet depuis la Chine, devrait atteindre sa destination vers le 10 février. L'image, en noir et blanc, montre un ensemble gazeux et ce qui s'apparente à des cratères. La CNSA précise qu'il s'agit de Valles Marineris (des canyons à proximité de l'équateur de la planète rouge), Schiaparelli (un vaste cratère) et la plaine Acidalia Planitia.

Ambitieuse, la Chine espère faire lors de cette première tentative indépendante d'exploration de Mars presque tout ce que les Etats-Unis ont réalisé en plusieurs missions martiennes depuis les années 1960. La Chine a lancé une sonde vers Mars, dans l’espoir de faire des analyses à la surface. La Chine a lancé avec succès, jeudi 23 juillet, une sonde qui va parcourir un long voyage jusqu’à la planète rouge, dans un contexte de rivalité diplomatique et technologique avec les Etats-Unis.

La Chine a lancé une sonde vers Mars, dans l’espoir de faire des analyses à la surface

L’engin a été propulsé par une fusée Longue-Marche 5, la plus puissante de la panoplie chinoise, qui a décollé dans un nuage de fumée du centre de Wenchang, sur l’île tropicale de Hainan (sud), selon l’Agence France-Presse (AFP). Sous une température écrasante de 34 degrés, des ingénieurs et employés en blouse bleue ont applaudi après le tir. L’agence spatiale a confirmé une demi-heure plus tard la réussite du lancement. La sonde n’arrivera pas avant 2021. Elle devra d’abord effectuer en sept mois environ le long trajet Terre-Mars. Pour comprendre le contexte : Trois missions martiennes sur le pas de tir Ambitieuse, la Chine espère faire lors de cette première tentative indépendante presque tout ce que les Etats-Unis ont réalisé en plusieurs missions martiennes depuis les années 1960.

China's first Mars Lander is going to be called 'Tianwen' Friday April 24th was China's "Space Day," celebrated on the 50 year anniversary of their first satellite launch.

China's first Mars Lander is going to be called 'Tianwen'

This past Friday, China marked the occasion with the announcement of the name for their first Mars Lander: Tianwen. According to China's National Space Administration (CNSA), Tianwen translates to "Quest for Heavenly Truth. " China is enjoying the success of their recent Chang'e 4 mission to the Moon, which includes a lander, a rover, and also a communications satellite. Now, they're launching a mission to Mars, scheduled for this upcoming July. The Tianwen mission will also feature an orbiter, a lander, and a six-wheeled, solar-powered rover.

The CNSA isn't as open as NASA or other space agencies, so some of the details of the mission are unclear. China tests Mars lander in international cooperation push. China showed off its Mars spacecraft during a landing test Thursday as the country pushes for inclusion in more global space projects.

China tests Mars lander in international cooperation push

The demonstration of hovering, obstacle avoidance and deceleration capabilities was conducted at a site outside Beijing simulating conditions on the red planet, where the pull of gravity is about one-third that of Earth. China plans to launch a lander and rover to Mars next year to explore parts of the planet, one of four scheduled missions. The U.S. and Europe are also sending rovers to Mars next year, and the United Arab Emirates plans to launch an orbiter. China's burgeoning space program achieved a lunar milestone earlier this year by landing a spacecraft on the mysterious far side of the moon. It has developed rapidly, especially since it conducted its first crewed mission in 2003, and has sought cooperation with space agencies from Europe and elsewhere.