background preloader

Projets de Société

Facebook Twitter

Jacques Gamblin. Naomi Klein: Radical Solutions Only Proper Response to 'Unyielding Science-Based Deadline' In a public lecture delivered last week and published online Tuesday, award-winning Canadian author and social justice activist Naomi Klein argues the dire situation of climate change, coupled with failing political and economic systems, is creating a world where nobody will be left unaffected.

Naomi Klein: Radical Solutions Only Proper Response to 'Unyielding Science-Based Deadline'

"It is not about things getting hotter and wetter but things getting meaner and uglier, unless we change the corrosive values that are pitting people against each other," Klein said last Wednesday as she gave the 2016 Edward W. Said London Lecture at the Royal Festival Hall in London. The talk is held each year in honor of Palestinian literary critic and political activist Edward Said, who died in 2003 after a lifelong commitment to teaching history and literature while professing social justice for the world's vulnerable people.

But it won't just be the poor and disenfranchised who pay the price. "Wealthy people think that they are going to be OK, that they will be taken care of.

Libéralisme

Parrhesia. In rhetoric, parrhesia is a figure of speech described as: to speak candidly or to ask forgiveness for so speaking.[1] There are three different forms of parrhesia.

Parrhesia

Parrhesia in its nominal form, is translated from Latin to English meaning "free speech". Catharsis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Catharsis

Définition[modifier | modifier le code] « L’adjectif Katharos associe la propreté matérielle, celle du corps et la pureté de l’âme morale ou religieuse. La Katharsis est l’action correspondant à « nettoyer, purifier, purger ». Quand les mots valent de l’or, par Frédéric Kaplan (Le Monde diplomatique, novembre 2011) Le succès de Google tient en deux algorithmes : l’un, qui permet de trouver des pages répondant à certains mots, l’a rendu populaire ; l’autre, qui affecte à ces mots une valeur marchande, l’a rendu riche.

Quand les mots valent de l’or, par Frédéric Kaplan (Le Monde diplomatique, novembre 2011)

La première de ces méthodes de calcul, élaborée par MM. Larry Page et Sergey Brin alors qu’ils étaient encore étudiants en thèse à l’université Stanford (Californie), consistait en une nouvelle définition de la pertinence d’une page Web en réponse à une requête donnée. En 1998, les moteurs de recherche étaient certes déjà capables de répertorier les pages contenant le ou les mots demandés. Mais le classement se faisait souvent de façon naïve, en comptabilisant le nombre d’occurrences de l’expression cherchée. Au fur et à mesure que la Toile s’étendait, les résultats proposés aux internautes étaient de plus en plus confus. "Une nouvelle figure de l'amateur" Entretien avec Bernard STIEGLER. Comment l’obsession sécuritaire fait muter la démocratie. La formule « pour raisons de sécurité » (« for security reasons », « per ragioni di sicurezza ») fonctionne comme un argument d’autorité qui, coupant court à toute discussion, permet d’imposer des perspectives et des mesures que l’on n’accepterait pas sans cela.

Comment l’obsession sécuritaire fait muter la démocratie

Il faut lui opposer l’analyse d’un concept d’apparence anodine, mais qui semble avoir supplanté toute autre notion politique : la sécurité. On pourrait penser que le but des politiques de sécurité est simplement de prévenir des dangers, des troubles, voire des catastrophes. Une certaine généalogie fait en effet remonter l’origine du concept au dicton romain Salus publica suprema lex (« Le salut du peuple est la loi suprême »), et l’inscrit ainsi dans le paradigme de l’état d’exception. Quoique correcte, cette généalogie ne permet pas de comprendre les dispositifs de sécurité contemporains. Prévenir les troubles ou les canaliser ? AL7FR10TEPA0211-Sequence-07.pdf. Les zélés du désir. Voici comment vous passerez les 90 premières années de votre vie ! On dit souvent que l'on a la vie devant soi.

Voici comment vous passerez les 90 premières années de votre vie !

Mais comment l'occupe-t-on au juste, cette vie ? On nait, on va à l'école, on travaille, on atteint enfin la retraite, certains se marient, divorcent, ont des enfants... Mais combien de semaines tout cela représente-t-il ? La réponse en un petit schéma ! Nos confrères de « Wait But Why » se sont intéressés à établir une description de la vie moyenne des américains, non pas par année ou par mois mais par semaine.

À droite, la version remplie avec les informations extraites de divers services administratifs américains. You're Getting Old! Laurent ALEXANDRE - Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ? Rue89. « The Circle », le roman d’un monde totalitaire inspiré par Google. Quand Mae Holland est embauchée par The Circle (Le Cercle), l’entreprise vient tout juste de devenir la plus puissante du monde grâce à son système TruYou.

« The Circle », le roman d’un monde totalitaire inspiré par Google

TruYou a aboli l’anonymat et unifié tous les services sur le Net. « The Circle », le dernier roman de Dave Eggers (pas encore publié en France), raconte un univers dont la ressemblance avec Google n’échappera à personne. La transparence, la civilité et le partage sont les piliers de cet nouvel âge numérique dicté par une entreprise privée.

Vidéos

George Carlin : l'humour intelligent et féroce "made in USA" George Carlin - Dieu est une arnaque. Collectivisme. Consumérisme. TransHumanisme. Vision of Humanity. DÉCONNEXION – Retour d’expérience après une année passée sans Internet.

A Brief Guide to World Domination. Worlddomination.pdf (application/pdf Object) La planète en 2030 vue par les services de renseignement américains. C’est un cadeau pour le président Obama fraîchement réélu : le rapport Global Trends 2030, concocté par le National Intelligence Council (NIC) et qui vient d’être rendu public.

La planète en 2030 vue par les services de renseignement américains

Le NIC, petit cousin de la CIA, est en quelque sorte le bras analytique et prospectif des services de renseignement américains. Son rapport imagine le monde de 2030. Il présente logiquement un tropisme fort pour la géopolitique mais il a l’intelligence de ne pas oublier que les nations, les sociétés vivent sur une planète physique dont les limites s’avèrent de plus en plus flagrantes, que les êtres humains ont des besoins élémentaires (se nourrir, boire, se loger, se chauffer, se déplacer) et que ne pas pouvoir les satisfaire est aussi un facteur d’instabilité dans le monde. Effondrement: Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur ... - Jared Diamond.