background preloader

Pollution des sols

Facebook Twitter

Fort de Vaujours : le chantier de démolition à l’arrêt depuis fin janvier - Le Parisien. Mais que se passe-t-il au fort de Vaujours ?

Fort de Vaujours : le chantier de démolition à l’arrêt depuis fin janvier - Le Parisien

Pas grand-chose depuis le 28 janvier, date à laquelle la société Brunel, engagée par Placoplâtre pour démolir les anciens bâtiments du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), rachetés en 2010, a été remerciée. Pour quelle raison ? Chez Brunel, filiale du groupe Colas, on refuse de répondre, expliquant avoir signé un « accord de confidentialité » avec Placoplâtre. Le leader du plâtre se montre pour sa part un peu plus disert. « Nous n’étions pas satisfaits des mesures correctives apportées par ce prestataire à notre demande de régularisation d’un certain nombre de différends organisationnels et commerciaux par rapport au contrat ». Pollution des sols le scandale caché. Pollution des sols : le scandale caché. Notre territoire est parsemé de territoires pollués.

Pollution des sols : le scandale caché

Il y en aurait près de 400 000 répartis aux quatre coins de France. Le documentaire de Sarah Oultaf « Pollution des sols : le scandale caché » (50 min) diffusé sur France 5 le mardi 20 janvier à 20h35 s’intéresse à cette véritable bombe à retardement. Lorsqu’elles ferment, trop d’entreprises laissent leurs usines à l’abandon, sans dépollution. PHOTO//France 5.

Algues vertes : le crime était presque parfait. La plage de Saint-Michel-en-Greve (Cotes d’Armor), en juillet 2011 (LE SAUX LIONEL/SIPA) Depuis plus de vingt ans, un médecin se bat pour prouver le lien entre des morts suspectes et la toxicité de la laitue de mer en putréfaction sur les plages bretonnes.

Algues vertes : le crime était presque parfait

Etrangement, l’Etat et la justice font la sourde oreille. Atlas des sites pollués aux PCB. Artois Picardie Dans cette nouvelle édition (avril 2013) de l’atlas des sites terrestres pollués par les PCB, 13 sites apparaissent sur les communes de Aniche, Avesnes-les-Aubert, Bousbecque, Halluin, Le Quesnoy, Lille (2 sites), Loos, Proville, Saint-André-lez-Lille, Villers-Sire-Nicole dans le département du Nord et Montdidier et Péronne dans le département de la Somme.

Atlas des sites pollués aux PCB

Artois-Picardie démontre l’inégalité de l’Etat et la variabilité des préfets concernant les pratiques de pêche. La Picardie « interdit » dès 2006, l’Artois « recommande » en 2010. . - Le pillage des transformateurs est en augmentation. - En Picardie, les services de l’Etat ont retiré de la liste des sites pollués l’emprise de l’ex-Spedilec.