background preloader

Plans Sociaux

Facebook Twitter

HSBC France prévoit 466 suppressions de postes d’ici à 2018. Une porte-parole de la banque britannique HSBC a annoncé mercredi 7 septembre une restructuration de ses activités en France, qui conduira à la suppression de 466 postes sur deux ans. « Ce projet concerne pour l’essentiel des fonctions informatiques, de back-office dans la banque de détail et des fonctions administratives et financières. » Aucun départ forcé ne devrait avoir lieu selon le plan, qui prévoit 400 départs en préretraite et l’ouverture d’un plan de départs volontaires et s’inscrit dans une vaste restructuration des activités mondiales du groupe entreprise depuis juin 2015.

HSBC France prévoit 466 suppressions de postes d’ici à 2018

Ce plan touche les fonctions centrales du groupe en France, où HSBC emploie près de 9 500 personnes. Selon le site Internet des Echos, le quart des effectifs des fonctions centrales de la Banque en France sont ainsi concernés. A la Société générale, 550 postes supprimés en cinq ans. La Société générale a annoncé, mercredi 9 mars, un plan de réorganisation de ses plates-formes de traitement des opérations clients en France, qui se traduira par la suppression d’environ 550 postes en cinq ans, sans licenciement économique ni départ contraint.

A la Société générale, 550 postes supprimés en cinq ans

Le projet a été présenté le même jour aux organisations syndicales. L’activité de la banque se concentrera progressivement, d’ici à 2020, sur 14 sites en France, au lieu de 20 actuellement, avec une spécialisation des plates-formes et une dématérialisation des processus, souligne la banque dans un communiqué. La Société générale va réduire le nombre de ses agences. La Société générale a confirmé son projet, évoqué fin septembre, de fermer environ 400 de ses 2 221 agences d’ici à 2020.

La Société générale va réduire le nombre de ses agences

Elle a annoncé, jeudi 5 novembre, son projet de transformation de ses réseaux en France – où elle possède aussi Crédit du Nord et Boursorama –, qui se traduira par une réduction de 20 % du nombre de ses agences d’ici à 2020. Baisse de la fréquentation des agences Le groupe justifie ce projet par l’évolution du comportement de ses clients, du fait de l’irruption du numérique dans leur rapport avec leur banque. La Société générale indique ainsi dans un communiqué que la part de ses clients qui se rendent au moins une fois par mois dans une agence est passée de 57 % en 2007 à 42 % en 2012 et que ceux-ci contactent de plus en plus leur conseiller par courrier électronique. Le syndicat FO-banques avait dénoncé « un plan drastique, scandaleux et profondément choquant », estimant que « rien ne justifie ces fermetures d’agences ». Barclays prévoit 10.000 suppressions de postes en 2014.

Pourquoi la Société Générale souffre plus que la BNP. Eté meurtrier pour la Société Générale.

Pourquoi la Société Générale souffre plus que la BNP

En moins de trois mois, la banque a vu son titre chuter de 50% en Bourse. Et ce lundi, l'action a encore perdu 8,64%, accusant la plus forte baisse du Cac 40. L'exposition des banques aux dettes souveraines, les craintes de ralentissement de l'économie mondiale... depuis le début de l'été les mauvaises nouvelles pénalisent l'ensemble du secteur bancaire. BNP, qui a perdu 41% de sa valeur depuis juin, peut aussi en témoigner.

Flash Eco : SocGen: «centaines d'emplois» supprimés. Le groupe bancaire Société générale va supprimer "des centaines d'emplois en France", ont annoncé aujourd'hui les syndicats, à l'issue d'une rencontre avec son PDG, Frédéric Oudéa.

Flash Eco : SocGen: «centaines d'emplois» supprimés

Ces réductions d'effectifs concerneront la banque de financement et d'investissement (BFI) du groupe et seront accompagnées de mesures d'austérité salariale, a-t-on ajouté de même source. "Frédéric Oudéa nous a d'abord fait un exposé assez pessimiste de la situation générale et des perspectives pour 2012 pour nous annoncer une politique d'austérité et des centaines de suppressions d'emplois dans la BFI", a déclaré à l'AFP, Michel Marchet, délégué central CGT. "Les chiffres ne sont pas encore déterminés. Société Générale. "Des centaines d'emplois" supprimés en France - France. Lire également : >> Tous nos articles sur la société générale Le plan social, annoncé ce mardi matin par Frédéric Oudéa, PDG de Société Générale, concernerait 600 personnes, selon le site internet du journal La Tribune.

Société Générale. "Des centaines d'emplois" supprimés en France - France

Toutefois, "les chiffres ne sont pas encore déterminés, a déclaré Michel Marchet, délégué central CGT. La SocGen va supprimer 880 postes en banque de marché en France - Emploi. La Société Générale prévoit de supprimer cette année 880 postes en France au sein de sa filiale de financement et d'investissement SG CIB, sans licenciement économique et sans départ contraint.

La SocGen va supprimer 880 postes en banque de marché en France - Emploi

En réduisant la taille des activités de marché, Société Générale suit le même chemin que ses grands rivaux BNP Paribas et Crédit Agricole, «pour faire face au bouleversement du contexte économique et réglementaire». 700 postes seront également supprimés à l'étranger. Des «garanties sociales pour les salariés concernés» BNP Paribas. 373 postes supprimés en France et 1.023 à l'étranger - France. "Ce plan concerne exclusivement les salariés de la banque d'investissement CIB et se fera sans recours à des licenciements économiques", a indiqué la direction lors d'un comité central d'entreprise, selon les syndicats.

BNP Paribas. 373 postes supprimés en France et 1.023 à l'étranger - France

"La direction a proposé comme mesures sociales une aide au départ volontaire et un accompagnement à la mobilité pour les salariés titulaires d'un contrat à durée indéterminée depuis au moins un an", a précisé la CFDT de BNP Paribas dans un communiqué. "Les fruits de la folie spéculative"La CFDT a estimé que ce plan était un "nouveau pas, afin de rassurer les marchés et agences de notation".

Crédit Agricole : 2.350 suppressions d'emplois dans le monde, dont 850 en France. Le Crédit Agricole doit annoncer mercredi 2.350 suppressions d'emploi dans le monde, dont 850 en France, essentiellement dans dans la banque d'investissement Cacib, a-t-on appris auprès du syndicat FO.

Crédit Agricole : 2.350 suppressions d'emplois dans le monde, dont 850 en France

A la Cacib, 1.750 postes sont touchés dans le monde, dont 550 en France. Pour la filiale de crédit à la consommation, la CACF, 300 postes sont supprimés à l'étranger et 300 postes également en France, selon le syndicat. "Cela fait plus de 800 emplois en France", a déploré Bernard Péchard coordinateur FO pour le Crédit agricole SA. Deux comités d'entreprise ont lieu mercredi dans deux filiales de la banque mutualiste, l'un à la Cacib, l'autre à la CACF.

Le syndicaliste a également indiqué à l'AFP qu'il y aurait certainement des annonces à venir dans deux autres filiales du groupe, le Crédit agricole Leasing et factoring (Calef) qui compte 3.100 collaborateurs et le courtier Chevreux qui emploie près de 800 personnes dans le monde. Désendettement.