background preloader

IA

Facebook Twitter

Le Crédit mutuel déploie le robot d’intelligence artificielle Watson dans son réseau. Le robot d’IBM va assister 20 000 chargés de clientèle dans 5 000 agences de la banque mutualiste.

Le Crédit mutuel déploie le robot d’intelligence artificielle Watson dans son réseau

Elon Musk veut réellement connecter nos cerveaux à l’intelligence artificielle. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Elon Musk veut réellement connecter nos cerveaux à l’intelligence artificielle

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Accueil GilbertKALLENBORN Journaliste Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter Actualités L’entrepreneur a créé Neuralink, une start-up dont le but est de créer un dispositif permettant de relier nos cerveaux aux circuits intégrés. Il ne faut jamais prendre à la légère ce que dit Elon Musk lors d’une conférence. Mais pour Elon Musk, c’est du sérieux. La France fait le pari de l’intelligence artificielle. Le projet « France IA » entend valoriser ses potentiels scientifiques et industriels.

La France fait le pari de l’intelligence artificielle

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Vincent Fagot Etablir une stratégie étatique pour l’intelligence artificielle à quatre mois de la fin du quinquennat peut sembler vain. C’est pourtant bien dans ce projet qu’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique et de l’innovation, et Thierry Mandon, son homologue à l’enseignement supérieur et la recherche, se sont lancés, vendredi 20 janvier. Avec le projet « France IA », l’Etat entend mobiliser la communauté française de l’intelligence artificielle pour valoriser ses capacités.

L’initiative consiste en la mise en place de sept groupes de travail. Lire aussi : Facebook va soutenir des start-up parisiennes.

OpenAI

IA - Amazon, Google, Facebook, IBM et Microsoft veulent évangéliser - ZDNet. Amazon, Google, Facebook, IBM, et Microsoft ont annoncé la création d'une organisation à but non lucratif pour éduquer le public au sujet des technologies d'intelligence artificielle, ainsi que pour atténuer les inquiétudes autour de son application.

IA - Amazon, Google, Facebook, IBM et Microsoft veulent évangéliser - ZDNet

Le collectif, qui inclut la filiale IA de Google, DeepMind, prévoit également de développer des bonnes pratiques autour des défis et des opportunités du domaine de l'IA. Intelligence artificielle : Facebook soutient la recherche en Europe. Facebook veut accélérer la recherche dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Intelligence artificielle : Facebook soutient la recherche en Europe

A cet effet, le groupe Internet de Mark Zuckerberg vient d’annoncer la livraison de 22 serveurs équipés de puissants processeurs graphiques à quinze instituts de recherche en Europe localisés dans 9 pays. Fin février, Facebook avait annoncé sa volonté de léguer (sous forme de donation) 25 serveurs équipés chacun de 8 GPU de dernière génération pour le compte des instituts de recherche les plus en pointe dans ce domaine. Le Laboratoire Klaüs-Robert Müller de l’Université de Berlin avait ainsi été le premier à bénéficier de ce soutien avec la livraison de plusieurs serveurs.

En France, ce sont pas moins de trois instituts de recherche qui bénéficieront de cette aide. L’École Normale Supérieure (ENS), l’Université Pierre et Marie Curie (LIP6 Machine Learning and Information Access Lab) ainsi que l’équipe THOTH de l’INRIA de Grenoble ont en effet été sélectionnés. (crédit photo : archive ITespresso.fr) Selon Elon Musk, nous vivons probablement dans une simulation. Mercredi soir, Elon Musk, le patron de SpaceX et Tesla, s’est livré à un exercice auquel il se plie de temps à autre : répondre à des questions venant du public, en donnant des réponses qui laissent croire qu’il réfléchit à chacune d’entre elles depuis des années.

Selon Elon Musk, nous vivons probablement dans une simulation

En général, c’est le cas. Franchement, vous pouvez prendre n’importe quelle phrase prononcée par Musk à la Recode Code Conference et en faire un article : il veut envoyer des humains sur Mars avant 2025, affirme que SpaceX s’apprête à tester la fusée la plus puissante du monde cette année, que Mars n’est pas « le pire des endroits où mourir », souhaite faire redécoller une fusée Falcon 9 déjà utilisée d’ici quelques mois, assure que nous sommes déjà des cyborgs, laisse entendre que la démocratie directe serait sans doute le meilleur système politique pour une colonie martienne, etc. L'intelligence artificielle aura-t-elle la peau de l'humanité?

L'Homme va-t-il réussir à créer une "intelligence artificielle (IA) forte", c'est-à-dire consciente et au moins aussi intelligente qu'un être humain, voire que l'ensemble de l'humanité?

L'intelligence artificielle aura-t-elle la peau de l'humanité?

"Intelligence" artificielle: Microsoft supprime son compte devenu fan d'Hitler. Les programmes d'Intelligence artificielle sont plein de surprises.

"Intelligence" artificielle: Microsoft supprime son compte devenu fan d'Hitler

Certains gagnent au jeu de go, d'autres écrivent des romans qui pourraient remporter des prix littéraires. Et puis il y a ceux qui déraillent, deviennent négationnistes, racistes, fans d'Hitler et des pires citations de Donald Trump, le tout en moins de 24 heures. De quoi faire (presque) passer Skynet et ses Terminators pour des enfants de choeur. C'est ce qui est arrivé à Tay, le "chat-bot" (agent conversationnel) développé par Microsoft, lancé mercredi 23 mars sur Twitter. A la base, le programme, qui incarne "une adolescente américaine", devait chatter avec de jeunes "Américains de 18 à 24 ans" et apprendre de ses interactions.