background preloader

Eric Woerth

Facebook Twitter

Woerth rattrapé cinq ans après. Une audition de douze heures le mercredi, une de huit heures hier, et au final, le juge Jean-Michel Gentil qui met en examen Eric Woerth pour «trafic d’influence passif» et «recelde financement illicite de parti politique».

Woerth rattrapé cinq ans après

Une mise en cause confirmée, dans la soirée, par son avocat. L’affaire Bettencourt s’engage mal pour l’ancien ministre de Sarkozy et trésorier de sa campagne en 2007. Mais, surtout elle prend une tournure politique très délicate pour le chef de l’Etat, au moment où la campagne électorale commence. Il se retrouve, par ricochet, mis en cause personnellement par les développements de l’affaire. Joint par Libération, l’Elysée se refusait cependant à tout commentaire sur le sujet. «Bonne foi». Pour Antoine Gillot, l’avocat de l’ex-comptable, ces mises en examen prouvent que «le juge Gentil est plus convaincu de la bonne foi de Claire Thibout que de celle d’Eric Woerth». Décoration. Sarkozy nie à nouveau tout financement illégal de sa campagne de 2007. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Lemarié (avec AFP et Reuters) Nicolas Sarkozy a de nouveau démenti vendredi 6 avril tout financement électoral illégal de sa campagne présidentielle de 2007.

Sarkozy nie à nouveau tout financement illégal de sa campagne de 2007

Le président candidat a affirmé sur RTL que sa confiance était "totale" envers Eric Woerth, ancien trésorier de l'UMP et de sa précédente campagne. Alors qu'on lui demandait s'il avait vérifié auprès d'Eric Woerth qu'il n'avait accepté aucune somme en liquide pour financer cette campagne, M. Sarkozy a répondu, à trois reprises : "Ma confiance en Eric Woerth est totale". "Il n'a pas perçu ces sommes en liquide ? " Plutôt que de continuer à s'expliquer sur le fond de l'affaire, M.

Selon lui, il faudrait demander à M. François Hollande n'a pas tardé à réagir, vendredi, dans la matinée. >> Lire : Affaires : Hollande ironise sur les "inquiétudes" de Sarkozy >> Lire aussi : Affaires : la stratégie à géométrie variable du PS. Woerth entendu par les juges sur les comptes de campagne 2007. L’enquête sur un possible financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy par l’argent des Bettencourt est repartie mercredi avec une audition à Bordeaux de l’ancien ministre et ex-trésorier de l’UMP Eric Woerth par le juge Jean-Michel Gentil, a-t-on appris de source proche du dossier.

Woerth entendu par les juges sur les comptes de campagne 2007

Cette audition est de nature à relancer les spéculations sur une possible future convocation par le juge de Nicolas Sarkozy en personne. Eric Woerth a également été confronté pendant plus d’une heure et demie à l’ancienne comptable des Bettencourt, Claire Thibout. L’ancien ministre avait été mis en examen en février dans le cadre des affaires Bettencourt. Le 8 il avait été mis en examen pour trafic d’influence passif, car il est soupçonné d’avoir fait obtenir une Légion d’Honneur à l’ancien homme de confiance de Liliane Bettencourt Patrice de Maistre, en échange d’un emploi pour sa femme Florence dans la société Clymène travaillant pour Liliane Bettencourt. Affaire Bettencourt: Eric Woerth et Patrice de Maistre poursuivis pour trafic d'influence. Eric Woerth et Patrice de Maistre ont été renvoyés devant le tribunal pour trafic d'influence dans le cadre de l'affaire Bettencourt, annonce jeudi un proche du dossier.

Les juges Gentil, Noël et Ramonaxto n'ont donc pas suivi les réquisitions du parquet sur un non-lieu. Les juges ont estimé qu'il y avait assez d'éléments dans ce volet du dossier Bettencourt pour renvoyer les deux hommes devant le tribunal. En 2007, Eric Woerth, tout juste nommé au ministère du Budget, avait recommandé Patrice de Maistre, alors gestionnaire de fortune de Lilianne Bettencourt - l'une des donatrices de la campagne de Sarkozy dont Woerth était trésorier- pour obtenir la Légion d'Honneur. «Pour lui faire plaisir» Peu après, l'épouse d'Eric Woerth, Florence Woerth, était embauchée par Patrice de Maistre au sein de Clymène, la société qui gère la fortune de Liliane Bettencourt.

M.P. avec AFP. Woerth "écoeuré" par son renvoi en correctionnelle. Affaire Bettencourt : ce qu'ont écrit les juges sur Woerth - Page 3.