background preloader

Drones de livraison

Facebook Twitter

Amazon ouvre un centre de recherche dédié à la livraison par drones à Clichy - Sciencesetavenir.fr. 30 MINUTES.

Amazon ouvre un centre de recherche dédié à la livraison par drones à Clichy - Sciencesetavenir.fr

Ce n'est pas aujourd'hui que vous pourrez vous faire livrer vos achats en ligne par un drone, qui viendra déposer votre colis sur le pas de votre porte. Mais la chose sera sans doute possible demain. L'entreprise américaine Amazon, qui avait, parmi les premières, lancé l'idée en décembre 2013, travaille d'arrache-pied au développement de ce projet. Après avoir réussi son tout premier acheminement de colis via une machine volante en décembre 2016 à Cambridge (Grande-Bretagne), l'entreprise va désormais tenter de faire de même en France. L'objectif est en effet de faciliter la mise en place d'un service de livraison dans la demi-heure suivant la commande. Ce centre, basé au siège social de l'entreprise, rassemblera une douzaine d'ingénieurs.

Dans le foisonnement de la livraison par drones Si Amazon fait partie des pionniers du secteur de la livraison par drone, d'autres entreprises à travers le monde poursuivent le même objectif. La Poste a livré son premier colis par drone. VIDÉO - Après deux ans de tests, La Poste a effectué une première livraison mercredi et va livrer une fois par semaine des colis par drone à des entreprises du Var installées dans une zone isolée.

La Poste a livré son premier colis par drone

Utiliser la voie des airs pour livrer des colis. Après deux ans de tests, La Poste se lance dans ce mode de livraison alternatif. Le groupe annonce ce jeudi avoir reçu le feu vert de la direction générale de l'aviation civile (DGAC) pour pouvoir emprunter régulièrement un couloir aérien dans le Var afin de livrer des colis par drone. Une fois par semaine, le drone décollera d'un relais-colis situé à Saint-Maximin-La-Sainte-Baume avec un paquet à son bord. Il parcourra 15 kilomètres selon des paramètres préenregistrés et atterrira dans une sorte de panier, à Pourrières, tout près d'une pépinière d'entreprises isolée regroupant une douzaine de start-up.

Depuis juin 2014, l'entreprise française travaille sur ce nouveau mode de livraison, via sa filiale DPDgroup. (Avec AFP) Etats-Unis : des drones vont transporter des médicaments et du sang. La Maison Blanche a donné son feu vert à une start-up pour déployer des drones livreurs de médicaments et de poches de sang dans des coins reculés des Etats-Unis.

Etats-Unis : des drones vont transporter des médicaments et du sang

Pas de route, pas de médecin, ou pas de pharmacie : les lieux isolés ne sont pas très accueillants pour qui souffre d’une ou plusieurs pathologies. Heureusement une solution existe maintenant, les drones. Ces petits objets volants sans conducteur sont capables de livrer des petits colis d’un point à un autre très rapidement. De facteur à livreur de pizza, toutes les déclinaisons ont été envisagées, mais c’est dans la santé qu’ils peuvent se révéler les plus utiles. En 2014, la start-up Zipline International a imaginé délivrer des médicaments par la voie des airs et annonce aujourd’hui qu’elle s’implante aux Etats-Unis. Améliorer l'accès à la santé Le but est simple : sauver des vies en apportant aux populations éloignées des centres de soins les médicaments, vaccins, et poches de sang dont elles ont besoin.

Google et le gouvernement américain vont tester ensemble des drones de livraison. L’annonce a été faite par la Maison Blanche mardi 2 août.

Google et le gouvernement américain vont tester ensemble des drones de livraison

La Federal Aviation Administration (FAA) et Google vont tester ensemble des drones de livraison. Cette collaboration fait partie d’une série d’initiatives dévoilées par l’administration Obama pour encourager le développement des drones en vue d’usages autres que récréatifs. La FAA mettra à disposition d’Alphabet, la maison mère de Google, l’un de ses six sites de tests de drones pour y faire évoluer les prototypes de son projet Wing.

Les tests couvriront notamment le transport de paquets placés à l’extérieur du drone ou l’opération des appareils en dehors du champ de vision de leur opérateur. Les données recueillies seront ensuite partagées avec le gouvernement. 35 millions de dollars de financement Wing, officialisé en 2014, est l’un des grands « paris sur l’avenir » lancés par le laboratoire X. Il y a quelques semaines, la FAA a dévoilé une réglementation concernant l’usage des drones commerciaux. Drones: le Royaume-Uni ouvre de nouveaux horizons à Amazon.