background preloader

Débris

Facebook Twitter

Airbus veut nettoyer l'espace. Airbus travaille sur un nouveau projet très prometteur, un projet visant tout simplement à débarrasser l’orbite terrestre de tous les débris qui s’y trouvent.

Airbus veut nettoyer l'espace

Pour se faire, l’entreprise a demandé aux ingénieurs de sa filiale défense et aérospatiale de travailler sur un appareil capable de récupérer les satellites inutilisés, des satellites qui sont en fin de vie et qui représente un risque pour les autres appareils environnants. Les agences spatiales ont placé des centaines de satellites en orbite depuis le début de la conquête spatiale mais beaucoup d’entre eux avaient une durée de vie limitée et ils sont donc devenus totalement incontrôlables. Airbus est en train de travailler sur une poubelle de l’espace. Le problème, bien sûr, c’est qu’ils représentent un risque important pour les autres appareils placés en orbite et c’est précisément ce qui a poussé Airbus à développer ce programme. Space debris story (2013) Syndrome de Kessler. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Syndrome de Kessler

Pour les articles homonymes, voir Kessler. Le syndrome de Kessler est un scénario envisagé en 1978 par le consultant de la NASA Donald J. Kessler (en), dans lequel le volume des débris spatiaux en orbite basse atteint un seuil au-dessus duquel les objets en orbite sont fréquemment heurtés par des débris, et se brisent en plusieurs morceaux, augmentant du même coup et de façon exponentielle le nombre des débris et la probabilité des impacts. Au-delà d'un certain seuil, un tel scénario rendrait quasi impossible l'exploration spatiale et même l'utilisation des satellites artificiels pour plusieurs générations.

Cependant, plus on est à basse altitude (où la densité de ces débris devrait être la plus forte), plus l'atmosphère résiduelle subsiste, ce qui freine les débris et provoque leur entrée dans l'atmosphère. Dans la fiction[modifier | modifier le code] Film[modifier | modifier le code] Littérature[modifier | modifier le code] Space Fence. L'ESA veut remédier au problème des débris qui peuplent l'espace. Énorme nuage de débris après l’explosion d’une fusée dans l’espace - Sciences et. Un énorme nuage de débris spatiaux qui s’est formé après l’explosion mi-octobre du bloc d’accélération d’une fusée Proton-M pourrait menacer la Station spatiale internationale (ISS), a indiqué jeudi une source dans le secteur spatial. 500 débris « On suit actuellement environ 500 débris formés après la destruction du bloc d’accélération Briz-M », a précisé cette source, ajoutant que la quantité de débris pouvait encore augmenter. « Dans la liste des objets potentiellement dangereux [pour l’ISS] sont apparus de nouveaux éléments », selon la même source.

Énorme nuage de débris après l’explosion d’une fusée dans l’espace - Sciences et

Spacewalking cosmonauts heave a 20-pound metal ball into Earth orbit. Lancement du premier projet de nettoyeur de l'espace pour lutter contre les débris spatiaux. Une sonde russe devrait plonger vers la Terre dimanche.

La sonde russe Phobos-Grunt, qui devait gagner Mars mais est restée en orbite autour de la Terre après son lancement raté le 8 novembre, devrait plonger vers la Terre dimanche, mais les scientifiques déclaraient vendredi ignorer où, et à quelle heure, elle va tomber.

Une sonde russe devrait plonger vers la Terre dimanche

La sonde était censée initialement gagner la banlieue de la planète rouge et prélever des échantillons de roche à la surface de Phobos, l'une des deux lunes de Mars. Depuis l'échec de son lancement, l'engin perd lentement de l'altitude, en raison de l'attraction terrestre. Cette sonde de 14 tonnes, dont 11 tonnes de carburant particulièrement toxique, doit pénétrer dans l'atmosphère dimanche ou lundi, a fait savoir dans un communiqué l'agence spatiale russe Roscosmos. En raison des constantes fluctuations de la haute atmosphère, fortement influencée par l'activité solaire, le moment exact du retour de la sonde, et le lieu vers lequel elle plongera demeurent inconnus.

Sciences : Une sphère métallique de six kilos tombe du ciel en Namibie. L'objet, construit dans un alliage métallique connu, est tombé en Namibie provient probablement d'un vieil engin russe.

Sciences : Une sphère métallique de six kilos tombe du ciel en Namibie

La Nasa et l'ESA mènent l'enquête. Un objet non-identifié tombé du ciel en Namibie a surpris les habitants d'un village situé à 750 kilomètres de la capitale Windhoek. Cette boule métallique d'un diamètre de 35 centimètres a creusé un cratère de 3,8 mètres de large et 33 centimètres de profondeur. L'objet est toutefois resté quasiment intact en dépit de la violence du choc. La police scientifique a confirmé qu'elle était creuse et ne présentait aucun danger. Les agences spatiales américaines et européenne ont donc été saisies par les autorités namibiennes pour tenter de découvrir la nature et l'origine du débris.

Space Is Full of Crap. Le satellite allemand Rosat va retomber sur Terre dans les prochains jours. C’est la saison des satellites.

Le satellite allemand Rosat va retomber sur Terre dans les prochains jours

Après UARS, retombé sur Terre fin septembre, c’est au tour de Rosat («Roentgen Satellite») de retrouver le plancher des vaches dans les prochains jours, a rapporté mercredi MaxiSciences. D’un poids de 2,4 tonnes, ce satellite allemand avait été lancé en 1990 pour une mission de neuf ans. «Equipé d'un télescope à rayons X, il a permis de découvrir plus de 1.000 étoiles chaudes et cartographier environ 110.000 étoiles», indique le site Internet.

Mais depuis 1999, il flottait, seul, dans l’espace, sans aucune utilité mais tout en se rapprochant de la Terre. «Entre le 20 et 25 octobre» Son atterrissage «pourrait arriver entre le 20 et 25 octobre» et l’endroit est inconnu, selon le Centre allemand pour l'aéronautique et l'aérospatial. En cause, «une proportion supérieure à celle habituellement observée en raison des structures robustes de miroirs dont le satellite est équipé», indique le site Internet. Corentin Chauvel. Les débris d'un satellite retombent en France - 22/10/2011. Les débris de l'espace ont atteint un niveau «critique», selon un rapport. De notre correspondant à Los Angeles SOS, orbite terrestre en détresse.

Les débris de l'espace ont atteint un niveau «critique», selon un rapport