background preloader

Contrôles d'accès / de circulation

Facebook Twitter

Crit'Air : plus de 500 communes interdites aux voitures de catégorie 3, 4 et 5 dès 2021. Si votre voiture dépasse les normes de Crit’Air 2, vous ne pourrez plus accéder à 511 communes de France d’ici l’année prochaine.

Crit'Air : plus de 500 communes interdites aux voitures de catégorie 3, 4 et 5 dès 2021

En cause, la décision de Barbara Pompili et Jean-Bernard Djebarri de renforcer le dispositif ZFE, jusqu’alors composé de 239 villes. Cette mesure, ayant pour objectif de réduire les niveaux de pollution causés par la circulation de véhicules polluants, continuera de se développer à l’avenir. Pour lutter contre les émissions de CO2 produites par les voitures, Barbara Pompili, la Ministre de la transition écologique et Jean-Bernard Djebarri, Ministre délégué aux transports, ont trouvé une solution : renforcer le dispositif ZFE (Zones à Faibles Émissions).

Ainsi, de nombreuses communes vont rejoindre le programme tandis que leur accès sera interdit aux véhicules avec une vignette Crit’Air supérieure à 2. Cette décision concerne 272 villes, amenant l’ensemble à un total de 511 villes. 511 communes interdites aux voitures avec les Crit’Air 3, 4 et 5. La loi autorise la privatisation de kilomètres de nationales.

En plein cœur de l’été, le 14 août, un décret publié au Journal officiel « relatif aux conditions de classement de certaines sections de routes dans la catégorie des autoroutes » est passé totalement inaperçu.

La loi autorise la privatisation de kilomètres de nationales

D’apparence très technique, ce décret d’application de la loi d’orientation des mobilités (LOM) de décembre 2019 ouvre, en réalité, la possibilité de céder au privé des kilomètres de routes nationales. Article réservé à nos abonnés Lire aussi Les sénateurs butent de nouveau sur les contrats en béton des concessions d’autoroutes Quinze ans après la privatisation pas tout à fait digérée des autoroutes, cette idée fait frémir ceux qui craignent un nouveau cadeau fait aux sociétés concessionnaires. Le scénario discuté en coulisses depuis quelques années par l’Etat et les compagnies privées est pourtant simple.

Ce dernier n’a pas les moyens d’entretenir comme il faudrait ses routes, qui souffrent d’un sous-investissement chronique. Paris : transformation du périphérique "en boulevard urbain avec une première échéance avant les Jeux olympiques de 2024", assure Anne Hidalgo. L'actuelle maire PS de Paris et candidate à sa réélection Anne Hidalgo souhaite transformer le périphérique parisien, pour en faire un "endroit plus apaisé, moins de voies, avoir une file pour le covoiturage, les véhicules propres, les transports en commun, les taxis, avoir une voie cyclable, des plantations d'arbres.

Paris : transformation du périphérique "en boulevard urbain avec une première échéance avant les Jeux olympiques de 2024", assure Anne Hidalgo

Ce sera une sorte de [boulevard des] Maréchaux". Elle précise jeudi 18 juin sur franceinfo que l'idée n'est pas "d'intervenir brutalement" et évoque une "transformation du périphérique en boulevard urbain avec une première échéance avant les Jeux olympiques et paralympiques de 2024". >> Municipales à Paris : propreté, logement, sécurité... Quels sont les programmes d'Agnès Buzyn, Rachida Dati et Anne Hidalgo ? Anne Hidalgo a publié un manifeste avec l'écologiste David Belliard.

Le périphérique est aussi "une barrière urbaine, une frontière entre Paris et le Grand Paris. Déconfinement : Anne Hidalgo annonce "50 km de voies" supplémentaires réservées aux vélos à Paris. Dans une interview au "Parisien", mardi, la maire présente de nouvelles mesures pour limiter la voiture dans les rues de la capitale.

Déconfinement : Anne Hidalgo annonce "50 km de voies" supplémentaires réservées aux vélos à Paris

Doublement du nombre de places dans les parkings-relais pour les voitures, 50 kilomètres de voies réservées aux vélos supplémentaires... Dans un entretien accordé au Parisien, mardi 5 mai, Anne Hidalgo présente de nouvelles mesures pour limiter la voiture à Paris, avant le déconfinement du 11 mai. Paris : le retour du stationnement payant des motos. 2 min | par Alexis Ferrant | 12.03.2020 à 14:20 Réagir "Beaucoup trop de deux-roues [...] qui posent un problème" Ce dimanche les Français seront invités à se rendre dans les bureaux de vote à l'occasion du premier tour des élections municipales.

Paris : le retour du stationnement payant des motos

Si l'actualité politique est quelque peu éclipsée en ce moment par celle du Covid-19, cela n'empêche pas les candidats de poursuivre leur campagne et de présenter leur programme. Paris : Hidalgo veut remplacer 60 000 places de stationnement par des pistes cyclables. « Vous avez aimé la saison 1, vous allez adorer la saison 2 » promet avec une certaine gourmandise Anne Hidalgo.

Paris : Hidalgo veut remplacer 60 000 places de stationnement par des pistes cyclables

C'est dans un café vélo du XIe arrondissement baptisé « Ça redémarre » que la maire sortante de Paris a détaillé ce mardi après-midi le plan vélo qu'elle déploiera si elle est réélue en mars. Après avoir créé plus de 300 km de pistes cyclables ces six dernières années, dont celle très emblématique de la rue de Rivoli, Anne Hidalgo compte sérieusement changer de braquet en y consacrant 350 millions d'euros entre 2020 et 2026. « En 2024, 100 % des rues de la capitale seront cyclables », promet la candidate. Un réseau Vélopolitain de 170 km. Pollution : la circulation différenciée mise en place à Paris et en banlieue, seules les vignettes Crit'Air 0, 1 et 2 autorisées. Pour la première fois, les vignettes Crit'Air 3 n'auront pas le droit de circuler.

Pollution : la circulation différenciée mise en place à Paris et en banlieue, seules les vignettes Crit'Air 0, 1 et 2 autorisées

En raison de la canicule et de la pollution, la circulation différenciée sera mise en place mercredi 26 juin à Paris et en banlieue, selon les informations recueillies par franceinfo auprès du ministère de la Transition écologique, confirmant une information du Parisien. Pour la première fois, les véhicules équipés de vignettes Crit'Air 3 n'auront pas le droit de circuler. Cette interdiction concerne le périmètre situé à l'intérieur de l'A86. Concrètement, seuls les véhicules disposant de vignettes Crit'Air 1 et 2, ainsi que les véhicules électriques, auront le droit de rouler dans Paris intramuros et en petite couronne. Selon les prévisions d'Airparif, le seuil d'information à la pollution à l'ozone (fixé à 180 microgrammes par mètres cubes) doit être dépassé mercredi 26 juin.

Paris : la justice confirme en appel l'annulation d'un arrêté de piétonnisation des voies sur berge. Paris: Qui pourra circuler lors de la Journée sans voiture? (Et c'est plus limité que l'an dernier) La 4e édition de la Journée sans voiture est organisée dimanche, de 11h à 18h.

Paris: Qui pourra circuler lors de la Journée sans voiture? (Et c'est plus limité que l'an dernier)

Les voitures ou deux-roues motorisées et même électriques sont interdits dans la capitale. Et dans les quatre premiers arrondissements, les restrictions de véhicules sont encore plus drastiques. La Journée sans voiture ne concerne pas le périphérique. 20minutes. Toujours plus, toujours plus haut.

20minutes

La maire de Paris ne recule devant rien quand il s’agit delimiter la circulation automobile dans sa ville. Et, alors que se tient ce dimanche une Journée sans voitures étendue à tout Paris, elle répond aux questions des lecteurs du Parisien, dans l’édition du jour, où elle annonce notamment : « Un jour, dans très longtemps, le périphérique parisien ne sera plus une autoroute, comme à Séoul, où un axe à grande circulation est devenu un parc avec au milieu une rivière. » Chaque année 6 000 décès dus à la pollution dans l’agglomération parisienne Anne Hidalgo, qui est la cible préférée des thuriféraires de la voiture à Paris, se défend de vouloir un Paris sans voitures… Mais elle rappelle néanmoins que l’essentiel des déplacements des Parisiens se fait en transports en commun. « A Paris, 1 habitant sur 10 utilise sa voiture pour aller travailler », précise-t-elle.

Le modèle, c’est Copenhague. Voies sur berge à Paris : le nouvel arrêté ne se réfère plus à la réduction de la pollution. Le texte qui entre en vigueur jeudi, deux semaines après l’annulation par le tribunal administratif de la fermeture à la circulation automobile des voies sur berge, s’appuie sur la valorisation du patrimoine.

Voies sur berge à Paris : le nouvel arrêté ne se réfère plus à la réduction de la pollution

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Mandard Deux semaines après l’annulation par le tribunal administratif de la fermeture à la circulation des voies sur berge, la maire de Paris, Anne Hidalgo, vient de signer un nouvel arrêté afin de pérenniser l’une de ses mesures les plus emblématiques et aussi les plus contestées. Le texte, auquel Le Monde a eu accès, est entré en vigueur jeudi 8 mars en même temps que son affichage dans les mairies d’arrondissement.

Les juristes qui l’ont concocté se fondent cette fois uniquement sur des arguments patrimoniaux et touristiques. Ainsi, « l’interdiction de circulation des véhicules à moteur sur les quais bas des berges de la Seine contribue à préserver l’authenticité et l’intégrité du bien classé [au patrimoine mondial] », stipule le texte. Paris : le tribunal administratif annule la fermeture à la circulation des voies sur berges rive droite. Une délibération avait déclaré ces aménagements d'intérêt général. Mais la justice estime que l'étude d'impact comportait "des inexactitudes". INFO FRANCEINFO. La mairie de Paris veut interdire les voitures à essence à partir de 2030. Après avoir annoncé la fin des voitures diesel en 2024, la mairie de Paris veut interdire les voitures à essence dans la capitale en 2030. C'est en comité de pilotage du plan climat de la Ville, mercredi 11 octobre, que les 70 représentants des différents groupes politiques ont découvert la mesure.

C'est un nouvel étage dans la fusée du plan climat à Paris, qui entend limiter la place de la voiture en ville. La ville de Paris, comme Copenhague et Berlin, a pris au moment de la COP 21 l'engagement d'être neutre en carbone et de faire 100% d'énergies renouvelables d'ici 2050. Mais avant cela, la Ville prévoit un nouveau plan climat et une trentaine d'actions à mettre en place à partir de 2030. Rue de Rivoli : piste cyclable, vidéo-verbalisation... La colère des riverains. Après la piste cyclable, la vidéo-verbalisation, rue de Rivoli ? C'est en tout cas ce qu'a proposé la maire de Paris Anne Hidalgo, dans une interview accordée au Journal du dimanche. Rue de Rivoli : piste cyclable, vidéo-verbalisation... La colère des riverainsAprès la construction d'une piste cyclable contraignant la circulation des voitures rue de Rivoli, la maire de Paris Anne Hidalgo propose la mise en place prochaine d'un système de vidéo-verbalisation sur cet axe passant du coeur de la capitale.

De quoi susciter la colère des riverains... - D. Morel/M. Paris accélère son plan antivoitures. Anne Hidalgo vs l’automobile! C’est une redoutable bataille économique et environnementale qui se déroule sur deux fronts. Depuis début juillet, les véhicules construits avant le 1erjanvier 1997 sont proscrits dans la journée en semaine à Paris, prélude aux premières mesures spécifiquement antidiesel appliquées en 2017. Le maire de Linas veut interdire la Nationale 20 aux Parisiens.

Pour limiter la pollution automobile, François Pelletant veut prendre un arrêté municipal qui interdirait aux Parisiens la fréquentation de cet axe, du vendredi midi au lundi matin. Périmètre A 86 - Google My Maps. Paris : six questions pour comprendre l'interdiction de circulation des véhicules les plus polluants. Vous adorez votre voiture hors d'âge pour circuler dans Paris ?

Ou, mieux encore, pour fuir cette capitale polluée ? Il va falloir rentrer au garage. Paris: L'association 40 millions d’automobilistes attaque la ville sur les nouvelles restrictions de circulation. A Paris, les véhicules polluants interdits seront désormais sanctionnés. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Mardi 1er septembre, Paris va définitivement rejoindre le rang des quelque 200 villes européennes devenues – souvent depuis plusieurs années – des « zones à basse émission », restreignant leur accès aux véhicules polluants.

Le temps de l’indulgence est terminé.