background preloader

Bretton Woods

Facebook Twitter

Banque_mondiale_-_version_du_2_mai_2006-2.pdf. L’annulation de la dette allemande en 1953 versus le traitement réservé au Tiers Monde et à la Grèce. L’allègement radical de la dette de la République fédérale d’Allemagne (RFA) et sa reconstruction rapide après la seconde guerre mondiale ont été rendus possibles grâce à la volonté politique de ses créanciers, c’est-à-dire les États-Unis et leurs principaux alliés occidentaux (Royaume-Uni, France).

L’annulation de la dette allemande en 1953 versus le traitement réservé au Tiers Monde et à la Grèce

En octobre 1950, ces trois alliés formulent un projet dans lequel le gouvernement fédéral allemand reconnaît l’existence des dettes des périodes précédant et suivant la guerre. Les alliés y joignent une déclaration signifiant que « les trois pays sont d’accord que le plan prévoit un règlement adéquat des exigences avec l’Allemagne dont l’effet final ne doit pas déséquilibrer la situation financière de l’économie allemande via des répercussions indésirables ni affecter excessivement les réserves potentielles de devises. La dette réclamée à l’Allemagne concernant l’avant-guerre s’élève à 22,6 milliards de marks si on comptabilise les intérêts. Quelques éléments de comparaison. Pourquoi le Plan Marshall ? Les autorités des États-Unis tirent les leçons des erreurs commises dans les années 1920-1930 À l’issue de la première guerre mondiale, avec le Traité de Versailles, les vainqueurs imposent à l’Allemagne des montants très importants à rembourser comme réparations et dettes de guerre |1| .

Pourquoi le Plan Marshall ?

Très vite, l’Allemagne éprouve des difficultés à rembourser et le mécontentement social monte. Le krach de Wall Street se produit en 1929, une crise économique mondiale s’enclenche. Les États-Unis réduisent drastiquement les flux de capitaux vers l’extérieur. SUNFED versus Banque mondiale. Dès le début des activités de la Banque mondiale BMBanque mondiale La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies.

SUNFED versus Banque mondiale

En 2011, 187 pays en étaient membres. Cliquer pour plus... , les gouvernements des pays en développement, à commencer par ceux d’Amérique latine suivis ensuite par l’Inde, critiquent le fait qu’il n’existe pas pour eux de facilités équivalentes au plan Marshall, lequel est limité à l’Europe. En effet, les prêts de la Banque sont accordés au taux d’intérêt du marché tandis que l’aide du plan Marshall est principalement attribuée sous forme de don. Une partie mineure de l’aide du Plan Marshall consiste en prêts sans intérêt ou à des taux d’intérêt inférieurs à ceux du marché. Malheureusement, le camp des pays du Tiers Monde se divise rapidement. Conflits entre l’ONU et le tandem Banque mondiale/FMI des origines aux années 1970.

En mars 1946, lors de la première réunion des gouverneurs de la Banque mondiale BMBanque mondiale La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies.

Conflits entre l’ONU et le tandem Banque mondiale/FMI des origines aux années 1970

En 2011, 187 pays en étaient membres. Cliquer pour plus... Et du FMI FMI Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux. À ce jour, 187 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale). Cliquez pour plus. , le président du Conseil économique et social de l’ONU |1| (connu sous l’abréviation anglaise ECOSOC) remet une lettre à la direction de la Banque lui demandant d’établir des mécanismes de liaison avec son organisation.

Partie 1Partie 2Partie 3Partie 4Partie 5Partie 6 |3| Idem, p.56. |4| Ibid., p.59. La Banque mondiale au service des puissants dans un climat de chasse aux sorcières. Au cours des dix-sept premières années de son existence, les projets soutenus par la Banque mondiale Banque mondialeBM La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies.

La Banque mondiale au service des puissants dans un climat de chasse aux sorcières

En 2011, 187 pays en étaient membres. Créée en 1944 à Bretton Woods dans le cadre du nouveau système monétaire international, la Banque possède un capital apporté par les pays membres et surtout emprunte sur les marchés internationaux de capitaux. La Banque finance des projets sectoriels, publics ou privés, à destination des pays du Tiers Monde et de l’ex-bloc soviétique. Dès les débuts, les missions de la Banque visent essentiellement à augmenter sa capacité à influencer les décisions prises par les autorités d’un pays donné dans un sens favorable aux grandes puissances actionnaires et à leurs entreprises.

Autour de la fondation des institutions de Bretton Woods. Aux origines |2| C’est dès 1941, en pleine seconde guerre mondiale, que débutent l’élaboration et la discussion sur les institutions internationales à mettre en place une fois ce conflit majeur terminé.

Autour de la fondation des institutions de Bretton Woods

Au sein de l’administration états-unienne, Harry White remet en mai 1942 au président Franklin Roosevelt un plan intitulé « Plan pour un fonds de stabilisation des Nations Unies et associées et d’une Banque des Nations Unies pour la reconstruction et le développement ». Un de ses objectifs consiste à convaincre les nations alliées en lutte contre les puissances de l’Axe (Allemagne, Italie, Japon) qu’une fois la paix venue, des mécanismes devront être mis en place pour empêcher que l’économie mondiale n’entre à nouveau dans une dépression comparable à celle des années 1930. Entre 1941 et juillet 1944, moment où se réunit la conférence de Bretton Woods, plusieurs propositions contenues dans le plan initial sont abandonnées.

Cliquez pour plus. Cliquer pour plus... . A.