background preloader

Art nouveau 1890 - 1905

Facebook Twitter

Palais Guell. Park Güell de Antoni Gaudí. Le Park Güell fût commandé par Eusebi Güell qui voulait créer un parc privé de grande classe pour l'aristocratie de Barcelone. Le Park Güell se compose de structures de pierre délirantes (voir ci-dessous), d'un travail de céramique saisissant et de fascinants bâtiments. Vous pouvez voir d'après cette photo la fontaine dragon de Gaudí placée à l'entrée du Park Güell. Ce dragon est décoré de céramiques aux vives couleurs et sa magie vous hypnotisera à coup sûr. Ici vous trouverez une allée soutenue par des colonnes torsadées semblant avoir poussé du sol comme des troncs d'arbres.

Malgré leurs formes plutôt irrégulières elles semblent étrangement naturelles. Gaudí était très inspiré par la nature et ses formes et les a utilisées dans ses oeuvres. Un peu plus haut dans le Park Güell vous trouverez une terrasse donnant une splendide vue panoramique sur le parc et sur la ville de Barcelone. Dans le Park Güell se trouve également la maison où Gaudí vécu la fin de ses jours. Casa Milà « La Pedrera » Casa Batlló. La Sagrada Família. MIM Bruxelles. Peu après la création du Musée en 1877, les collections étaient entreposées rue aux Laines, dans une annexe du Conservatoire royal de musique qui avait été doté de nouveaux locaux, conçus par l'architecte Jean-Pierre Cluysenaar.

MIM Bruxelles

Situé rue de la Régence, le Conservatoire recevait également une maison de maître à l'angle du Petit-Sablon dans laquelle s'installait son directeur, François-Auguste Gevaert (1828-1908). Avec l'accroissement des collections, il s'avéra nécessaire de trouver de nouveaux locaux et de créer de meilleures conditions de conservation dans les réserves. La situation devint très critique et, en 1926, le mécène Louis Cavens menaça même de retirer les dons qu'il avait faits au mim si le gouvernement ne prenait pas les mesures adéquates. Promesse lui fut faite ... mais seule une solution provisoire fut trouvée. Les réserves de la rue aux Laines furent agrandies et le bel immeuble au coin du Sablon fut transformé en salles d'exposition. Art nouveau.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art nouveau

L'Art nouveau est un mouvement artistique de la fin du XIXe et du début du XXe siècle qui s'appuie sur l'esthétique des lignes courbes. Né en réaction contre les dérives de l’industrialisation à outrance et la reproduction sclérosante des grands styles, c'est un mouvement soudain, rapide, qui connaîtra un développement international concomitant : Tiffany (d'après Louis Comfort Tiffany aux États-Unis), Jugendstil[Note 1] (en Allemagne), Sezessionstil (en Autriche), Nieuwe Kunst (aux Pays-Bas), Stile Liberty (en Italie[1]), Modernismo (en Espagne), Style sapin (en Suisse), Modern (en Russie).

Le terme français « Art nouveau » s’est imposé en Grande-Bretagne, en même temps que l’anglomanie en France a répandu la forme Modern Style au début du XXe siècle[2]. Apparu au début des années 1890, on peut considérer qu’à partir de 1905 l'Art nouveau avait déjà donné le meilleur de lui-même et que son apogée est atteinte[3]. Centre Belge de la Bande Dessinée, Bruxelles — Accueil.