background preloader

Programmatique

Facebook Twitter

Comment programmatique et formats rich media bouleversent la publicité mobile. On ouvre une application sur son smartphone.

Comment programmatique et formats rich media bouleversent la publicité mobile

Une publicité s’affiche en plein écran, un visuel fixe qui n’attire pas franchement l’œil de l’utilisateur. Celui-ci attend que la fameuse croix apparaisse en haut à droite de l’écran, il clique dessus et ferme la publicité pour consulter l’application sans avoir jeté un œil à l’annonce. Un geste répété des centaines de millions de fois par jour par les détenteurs de smartphones. Mais ce geste est en train d’évoluer, grâce à l’analyse des données publicitaires et surtout l’arrivée des nouveaux formats. monétiser l'audience. Le programmatique, nouvel eldorado de la pub. Par Yannick Lacombe, Directeur Général adjoint, France TV Publicité L’offre publicitaire n’a jamais été aussi importante et sa valeur marginale aussi faible Le marché de la publicité subit un bouleversement sans précédent.

Le programmatique, nouvel eldorado de la pub

Les possibilités qu’offrent les nouvelles technologies déterminent une nouvelle donne d’usage et bousculent les équilibres. Les chaînes de contenus se multiplient, tout comme les points d’accès à ces contenus, qui deviennent apatrides : ils peuvent se consommer loin de leur émetteur d’origine. Le monde du social devient un accélérateur de diffusion : les contenus se viralisent, prolifèrent, se transforment. Les technologies numériques introduisent ainsi une rupture radicale dans la manière de consommer et de concevoir les contenus.

Et pourtant … Les contenus sont partout, tout le temps, protéiformes, parce que l’usage le demande. Le paradoxe est que face à une offre publicitaire qui n’a jamais été aussi importante, la demande, elle, n’a jamais été aussi faible. Les données pour comprendre le monde. Par Hubert Guillaud le 19/07/11 | 3 commentaires | 3,055 lectures | Impression L’année dernière, l’un des ateliers de Lift France était consacré au journalisme de données.

Les données pour comprendre le monde

A l’occasion d’une masterclass consacrée au sujet, Nicolas Kayser-Bril, datajournalise – c’est-à-dire à la fois journaliste, statisticien, programmeur et chef de projet -, est venu faire le point sur ce qu’il s’est passé en un an. Image : NKB sur la scène de Lift, photographié par Swannyyy. “On était radicaux l’année dernière, on avait des espoirs. On l’est peut-être moins un an après”, reconnait Nicolas Kayser-Bril en attaquant sa présentation. Le journalisme de données est né en 2005, quand Adrian Holovaty a lancé sa carte du crime de Chicago puis a signé en 2006 un important manifeste du data journalisme.

“La question qu’il faut se poser, un an plus tard est “est-ce que ça marche ?” “Tous n’ont pas marché”, reconnaît le journaliste. Ad-exchange, DSP, third party data... Le glossaire du RTB. Publicité en ligne : chiffre d'affaires du programmatique en Europe. Ce nouveau mode d'achat ne cesse de prendre de l'ampleur au Royaume-Uni, en France ou en Allemagne.

Publicité en ligne : chiffre d'affaires du programmatique en Europe

Explications en chiffres. Avec une croissance de 70,5% des investissements entre 2013 et 2014, le programmatique continue sa percée fulgurante au sein du marché publicitaire européen selon les derniers chiffres communiqués par l'IAB. Le marché programmatique aura ainsi pesé près de 3,66 milliards d'euros en 2014. La part du lion revient, encore et toujours, au desktop display un secteur qui a capté près de 2,9 milliards d'euros d'investissements en 2014. C'est donc 39,3% du marché display desktop qui est désormais vendu en programmatique (contre 25,7% en 2013). Sans surprise, le mobile et la vidéo sont dorénavant les plus forts relais de croissance du marché programmatique, avec des croissances respectives de 240,2% et 176,6%.

Où en sont les annonceurs français sur le sujet du programmatique ? La plateforme Quantcast vient de lancer, en partenariat avec l'EBG, un baromètre qui permet de comprendre la maturité, les attentes et les inquiétudes des marketeurs lorsqu'on parle de programmatique.

Où en sont les annonceurs français sur le sujet du programmatique ?

Vidéo programmatique : Comment augmenter votre notoriété ? La vidéo programmatique est en plein essor en 2015. 70% des annonceurs télé vont consacrer une partie de leur budget au programmatique.

Vidéo programmatique : Comment augmenter votre notoriété ?

Quelle est la raison de ce succès ? La publicité vidéo est le média idéal pour améliorer votre notoriété et créer de l’engagement de la part de vos clients. Moins onéreuse qu’une campagne publicitaire télévisé, la publicité vidéo sur internet permet d’atteindre des performances supérieures sur de nombreux axes notamment l’engagement et l’interaction avec l’internaute. La vidéo programmatique vient de plus en plus souvent complémenter l’achat media télé traditionnel pour apporter plus d’audience sur YoutTube ou Facebook et délivrer des indicateurs de mesure plus appropriés tels que la visibilité, les vues complètes ou le taux d’interaction.

Video programmatique = Media de Branding ? La vidéo programmatique : le paradis du branding : L'EBG donne les dernières tendances de l'Internet Marketing. Auteur : Gilles Chetelat, CPP de Sticky Ads TV "Le marché de la vidéo en ligne est très prisé.

La vidéo programmatique : le paradis du branding : L'EBG donne les dernières tendances de l'Internet Marketing

Tous les annonceurs veulent des espaces publicitaires sur des sites média (catchup TV ou sites de presse), et tous veulent avant tout du preroll (instream ou publicité vidéo diffusée avant un contenu vidéo). Imaginez 12 personnes qui viennent de traverser ensemble le désert sans boire et qui arrivent devant... 1 verre d'eau à se partager.