background preloader

Bord de mer cotentin

Facebook Twitter

Quelles espèces de poisson acheter ? Manger du poisson, c’est sain et c’est bon.

Quelles espèces de poisson acheter ?

Mais d’un autre coté, la surconsommation et la surpêche vident les océans et on craint une pénurie globale de poissons à un horizon assez proche. Pour une alimentation équilibrée en oméga-3, les nutritionnistes nous conseillent de conseiller du poissons au moins deux fois par semaine. Et de fait, nous en consommons 2 fois plus qu’en 1995 soit 16,3 kilos par habitant, ou 132 millions de tonnes (contre 20 millions en 1950). Une espèce de poisson sur trois est menacée d’extinction Difficile pour le consommateur de s’y retrouver : d’un côté, on fait l’apologie du poisson qui a de grandes qualités nutritionnelles (et gustatives) mais à l’inverse, on tire la sonnette d’alarme car entre surpêche et pollution, 1 espèce de poisson sur 3 est menacée d’extinction… Au rythme actuel de la surpêche, les océans seront vides d’ici à 2050 Certains scientifiques prévoient une pénurie de poisson pour 2050.

Alors comment se comporter ?

Etudiante

Les Vikings. Vikings. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vikings

Un Viking (vieux norrois víkingr ; pluriel, víkingar) est un explorateur, commerçant, pillard mais aussi pirate scandinave au cours d’une période s’étendant du VIIIe au XIe siècle[3]. Par extension et par abus de langage[réf. nécessaire], on emploie le terme en français pour désigner la civilisation scandinave de l'âge du fer tardif c'est-à-dire à partir de la fin du IIe siècle à l'âge du fer romain (en)[4]. C'est le point de vue adopté dans une partie du présent article. Ils sont souvent appelés Normands dans la bibliographie ancienne, c'est-à-dire les « hommes du Nord ». Contrairement aux autres peuples germaniques de l'Europe plus méridionale, ils sont restés païens jusqu'à la première moitié du Xe siècle.

Définition[modifier | modifier le code] — Boyer 2008, p. 33 Au sens large, le terme « viking » désigne parfois[évasif] l’ensemble des Scandinaves de la période caractérisée par le phénomène viking. Parfum, maquillage, soins, cosmétiques, conseils et expertise beauté par Christian Dior. Iles anglo normandes. Presqu'île du Cotentin - Balade à Carentan. Pontorson. Guide tourisme, vacances & week-end dans la Manche Tourisme > Villes & villages > Basse-Normandie > Manche > Pontorson Pontorson se situe à 9 km du Mont Saint-Michel, 22 km d'Avranches et 45 km de Granville.

Pontorson

Située au milieu de la baie du Mont-Saint-Michel, Pontorson est une ville traversée par le Couesnon (un des trois fleuves de la baie du Mont-Saint-Michel) Pontorson est "encadrée" par le Couesnon et plus de 10 km de zone de marais vers le sud et par plus de 4 800 hectares de polders. Saint-Malo (Ille-et-Vilaine, Bretagne) La route du Granit en Normandie. Le Bocage Normand est en prolongement du Massif Armoricain.

La route du Granit en Normandie

Par certains aspects, il ressemble donc à la Bretagne ! Le granit est ici appelé le «bleu de Vire» à cause de sa couleur. Autrefois, il était extrait des affleurements rocheux pour en faire des pierres de construction (maisons, bâtiments, calvaires, monuments religieux, etc.). Visit Guernsey - St Peter Port Guernsey. Depuis l’Antiquité, la capitale de Guernesey a toujours été un port commercial plein d’animation.

Visit Guernsey - St Peter Port Guernsey

Point d’ancrage sûr grâce à la profondeur de ses eaux, relativement éloigné des côtes françaises, elle a toujours été le principal port d’entrée des îles Anglo-Normandes et a pu profiter de la richesse des constructeurs navals, des corsaires et autres aventuriers dotés d’un flair commercial particulier. Le style Regency et georgien de son architecture s’est encore enrichi avec l’afflux d’émigrés français, dont le plus illustre fut Victor Hugo. C’est aussi à leur influence que l’on doit la présence sur l’île d’urinoirs publics semblables à ceux de Paris.

Hervé Morin soutient la valorisation des produits normands. Hervé Morin, Président de la Région Normandie a rencontré, vendredi dernier, à l’entreprise conchylicole « la Calvadosienne » à Asnelles-Meuvaines (14) des professionnels de la mer, des acteurs des démarches qualité pour la valorisation des produits agricoles, des représentants de l’Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire (IRQUA-Normandie) et de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO). « Je souhaite que le « made in Normandy » soit une évidence comme cela peut l’être en Bretagne.

Hervé Morin soutient la valorisation des produits normands

Soyons nous aussi, Normands, comme les Bretons, fiers de l’excellence normande. Quelle autre Région française peut s’enorgueillir de telles marques de qualité : 14 AOP / AOC, 15 labels rouges pour ne citer que les plus connus ? Faisons en sorte que les produits « Made in Normandie » puissent conquérir de nouveaux marchés et favoriser ainsi notre économie et l’emploi » a déclaré Hervé Morin. « La Normandie est connue dans le monde entier. Les actions prioritaires sont :