background preloader

Prison Justice

Facebook Twitter

A la prison d’Osny, les petits pas de la déradicalisation. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Baptiste Jacquin C’était quelques semaines avant les attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et l’Hyper Cacher.

A la prison d’Osny, les petits pas de la déradicalisation

L’administration pénitentiaire lançait un programme expérimental pour tenter de briser la spirale islamiste dans laquelle certains détenus s’engouffrent. Ce qu’on appelle – improprement, assurent les professionnels – la radicalisation. L’Association française des victimes du terrorisme (AFVT) et l’Association dialogues citoyens (ADC), chargées fin 2014 de piloter ce programme, s’apprêtent à rendre, un an après, dans un contexte bien différent alors que le pays est ébranlé par un deuxième épisode terroriste majeur, leur rapport de mission. A Fleury-Mérogis, l’été caniculaire des gamins en prison. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Franck Johannès Le garçon jette un regard noir à la petite troupe qui a passé une tête dans sa cellule sans lui avoir demandé l’autorisation.

A Fleury-Mérogis, l’été caniculaire des gamins en prison

Il a 16 ans, en paraît 13, et s’est fait un programme de pompes quotidiennes pour prendre un peu des épaules, il y a du travail. Sa cellule de 9 m2 sent l’ado qui se néglige. Procès de l’octuple infanticide : le récit de l’accusée s’effondre. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pascale Robert-Diard (Douai, envoyée spéciale) On savait, en venant à Douai suivre le procès d’une femme accusée d’un octuple infanticide, que l’on allait entrer dans l’obscurité.

Procès de l’octuple infanticide : le récit de l’accusée s’effondre

On n’imaginait pas qu’au soir de la troisième journée de débats, celle-ci serait plus dense encore. Procès Cottrez : «Face à cette femme, il faut faire attention à ne pas manquer d’humanité» Procès Cottrez : plongée dans la nuit d’une femme. Justice Info.

Mao Affaire Su

Génocide : la douloureuse question de la définition. «Les zones d'ombre sur le rôle de la France au Rwanda restent nombreuses» La vérité sur le rôle de la France au Rwanda en 1994 enfin mise au jour?

«Les zones d'ombre sur le rôle de la France au Rwanda restent nombreuses»

Pour connaître l’étendue, potentiellement explosive, des compromissions françaises aux côtés des responsables du génocide des Tutsis, il faudra bien plus qu’une déclassification d’archives selon l’historien Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Simone Gbagbo, vingt ans de prison et une grâce à l’horizon. Cour pénale internationale : un procès conjoint pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. La demande de la jonction des affaires Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé a été formulée depuis décembre par la procureure de la CPI. « La chambre a noté que les charges confirmées contre M.

Cour pénale internationale : un procès conjoint pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Gbagbo et M. Blé Goudé découlent des mêmes allégations, à savoir des crimes qui auraient été commis au cours de quatre mêmes incidents, par les mêmes auteurs directs, qui ont ciblé les mêmes victimes parce qu'elles étaient perçues comme étant des partisans d'Alassane Ouattara…», a fait savoir le communiqué de la CPI rapporté par l’AFP. « Un procès conjoint est adéquat pour garantir des procédures équitables et rapides », ont expliqué les juges de la CPI avant d’annuler la date du début du procès de l’ex-président Gbagbo, prévue pour le 7 juillet 2015.

L’ancien président ivoirien est poursuivi pour sa responsabilité supposée lors des violences qui ont suivi la présidentielle de décembre 2010. Côte d'Ivoire : l'ex-première dame Simone Gbagbo condamnée à vingt ans de prison. L'ex-première dame Simone Gbagbo a été condamnée, mardi 10 mars dans la matinée, à vingt ans de prison par la justice ivoirienne pour son rôle durant la crise postélectorale de 2010-2011, qui a fait plus de 3 000 morts en Côte d'Ivoire. lire (édition abonnés) : A Abidjan, Simone Gbagbo défie l’accusation « La Cour, après avoir délibéré, condamne à l'unanimité » Simone Gbagbo à « vingt ans » de prison pour « attentat contre l'autorité de l'Etat, participation à un mouvement insurrectionnel et trouble à l'ordre public », a énoncé le juge Tahirou Dembelé, après plus de neuf heures de délibération du jury.

Côte d'Ivoire : l'ex-première dame Simone Gbagbo condamnée à vingt ans de prison

Le parquet général avait requis une peine moitié moindre, soit dix ans d'emprisonnement, contre l'ex-première dame. 3 000 morts en cinq mois.

Embrigadement sectaire

Embrigadements sectaires. Les Etats-Unis lèvent le voile sur les méthodes de torture de la CIA. Le génocide des Tutsis n’avait pas été préparé quatre ans à l’avance. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par André Guichaoua (Professeur des universités, sociologue) Au cours des 20 années d’existence du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), le travail de vérité et l’œuvre de justice ont avancé de pair pour illustrer et comprendre les très concrètes « politiques du génocide ».

Le génocide des Tutsis n’avait pas été préparé quatre ans à l’avance

Il ne s’agissait plus alors de questionner le « pourquoi » de ce génocide, dont tant de conférences et colloques exposaient les fondements présumés, mais de répondre au « comment ». Comment, quand, qui a décidé, mis en œuvre, entretenu pendant trois mois le génocide des Rwandais tutsis au printemps 1994. Cette histoire factuelle de l’accomplissement des massacres s’est attachée à établir le plus objectivement possible comment « les choses se sont passées » dans les différentes préfectures, selon les groupes d’acteurs et les individus. Procès Xynthia: le risque, l’Etat, les élus et la schizophrénie nationale. A la barre se tient un homme, petit de taille, grand par sa fonction, redoutablement adroit dans son verbe.

Procès Xynthia: le risque, l’Etat, les élus et la schizophrénie nationale

Thierry Lataste, ancien préfet de Vendée, est aujourd'hui directeur de cabinet du ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve, après avoir exercé les mêmes fonctions auprès de son prédécesseur place Beauvau, Manuel Valls. L’exécutif palestinien hésite à saisir la Cour pénale internationale. La question est sur toutes les lèvres dans les territoires occupés : Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne, osera-t-il porter plainte contre Israël devant la Cour pénale internationale (CPI) ?

L’exécutif palestinien hésite à saisir la Cour pénale internationale

Feu vert de la Cour Pénale Internationale et de Mahmoud Abbas pour continuer les crimes de guerre à Gaza. Le 14 aout 2014, Mme le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) a rendu sa réponse à M.

Feu vert de la Cour Pénale Internationale et de Mahmoud Abbas pour continuer les crimes de guerre à Gaza

Saleem Al Saqqa ministre de la justice palestinien qui avait déposé le 25 juillet 2014 une plainte pour les crimes de guerre commis à Gaza (assortie, comme c’est la règle, d’une déclaration de compétence, c’est-à-dire d’un engagement du plaignant à coopérer pleinement à l’instruction). Au Cambodge, le régime ne veut plus de procès d'ex-Khmers rouges. Le verdict prononcé jeudi 7 août à l'encontre des deux plus hauts dignitaires khmers rouges encore vivants, Nuon Chea et Khieu Samphan, condamnés à perpétuité pour crimes contre l'humanité, ne sera pas le dernier pour eux – leur procès ayant été divisé en plusieurs étapes.

Cependant, il y a de fortes chances pour que d'autres anciens responsables ne soient jamais inculpés. Lire l'éditorial : Khmers rouges, un verdict frustrant L'accord passé en 2003 entre le gouvernement de Phnom Penh et l'ONU pour la constitution d'un tribunal « hybride » chargé de juger les Khmers rouges, et composé de juges et de procureurs internationaux et cambodgiens, prévoit que seuls les hiérarques seront jugés, mais pas les « cadres intermédiaires ». Dont beaucoup ont été intégrés dans l'armée du cabinet du premier ministre cambodgien, Hun Sen, lui-même ancien officier subalterne khmer rouge qui fit défection chez les Vietnamiens avant que ceux-ci ne renversent le régime, début janvier 1979. La mythique prison de la Santé vidée de ses détenus avant une large rénovation. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Simon Piel 11 / 12Depuis les cours de promenade, l'on peut apercevoir les miradors où les surveillants sont postés derrière d'imposants barbelés censés dissuader toute tentative d'évasion.Crédits : AFP/MARTIN BUREAU facebook twitter google + linkedin pinterest 12 / 12Certaines cours de promenade destinées aux détenus placés à l'isolement sont grillagées, laissant à peine l'intéressé distinguer le ciel et les rayons du soleil.Crédits : AFP/MARTIN BUREAU facebook twitter google + linkedin pinterest 1 / 12Vue aérienne de la prison de la Santé. 3 / 12Vue prise depuis l'une des cours de promenade de la maison d'arrêt de la Santé.Crédits : AFP/MARTIN BUREAU facebook twitter google + linkedin pinterest Image précédenteImage suivante Lire le diaporama Mettre en pause Rejouer Accédez au portfolio.

Pas d'allongement de la prescription en cas d'amnésie traumatique. La Cour de cassation a refusé mercredi de repousser le délai de prescription en matière de crime sexuel, même lorsque le souvenir des faits est resté enfoui dans la mémoire de la victime pendant de nombreuses années. La chambre criminelle a rejeté le pourvoi d’une femme de 41 ans, qui a dénoncé des abus sexuels remontant à 1977 et dont le souvenir ne lui était revenu qu’en 2009, à la suite d’une séance de psychothérapie sous hypnose. Cette décision vient donc confirmer le refus de la justice d’instruire sa plainte car les faits sont prescrits. Après le dépôt de la plainte en 2011, le juge d’instruction avait l’année suivante rendu une ordonnance constatant la prescription des faits, décision confirmée en janvier 2013 par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Poitiers.

Centrafrique: arrivée d'une première mission de la Cour pénale internationale. Www.drouot.com. Une chômeuse belge noie ses deux fils.

Simbikangwa

Les regrets de Loulou la Carpe. Plaider en tout état de cause. Alençon : comment la prison «la plus sécurisée de France» est devenue une «poudrière» Alençon : comment la prison «la plus sécurisée de France» est devenue une «poudrière» Africans and Hague Justice - The Hague University. The international conference “Africans and Hague Justice: Realities and Perceptions of the International Criminal Court in Africa” will be held at the Hague University of Applied Sciences (The Netherlands) from 23-24 May 2014.

In light of the simmering tensions between the Court and some African leaders, ongoing protests in African countries against the ICC and the frequently heard objection that the Court has an anti-Africa bias, it seems timely to explore the perceptions and realities of the ICC in Africa. The organisers are therefore very pleased to be able to offer a range of high-level contributions from a variety of disciplines - including international law, international relations, political science, anthropology, history and media studies - to explore African realities and perceptions of the Court and reach a better understanding of them.

We are proud to welcome Professor Kamari M. Clarke (Yale University), Professor Charles C. Organized sessions Further information. Aux côtés des détenus : un avocat contre l'Etat, de Etienne Noel.