background preloader

Réseaux-Anjou

Facebook Twitter

Cholet. Les produits nocifs écartés de la chaussure - Cholet - Économie. A Cholet, les métiers de bouche parlent d'une même voix. À quoi sert un groupement ?

A Cholet, les métiers de bouche parlent d'une même voix

Mutualiser les achats pour obtenir des prix intéressants. « Notre métier, c'est l'externalisation de la fonction achats. On amène clés en main des solutions qui sont optimisées », explique Patrice Boré, qui a créé à Cholet le groupement d'achats Evidense, spécialisé dans les métiers de bouche. « Un vrai travail est effectué sur les achats. Les fournisseurs se retrouvent naturellement mis en concurrence. Le groupement achète, chaque année, 45 tonnes de beurre ou 48 000 litres de crème, quand un artisan va acquérir 2 tonnes de beurre seulement, ou 2 500 litres de crème. » Le coût d'achat baisse de 10 et 400 %, selon les produits. Quelle est sa valeur ajoutée ? Le groupement d'achats de Patrice Boré ne vise pas à être uniquement « un cost-killer ». « Bien sûr, on veut réaliser des économies. Quels sont les autres services ? MAINE ET LOIRE / Collectivités territoriales : une CCI très en amont. La première convention de partenariat annuel entre la CCI et une collectivité territoriale a été signée en novembre avec la Ville de Trélazé.

La seconde a été ratifiée avec la municipalité de Chalonnes-sur-Loire. Ces initiatives bénéficient du soutien de l'Association des Maires de Maine-et-Loire. Elles vont faire des émules. « La Chambre joue la carte de la proximité, analyse Fabrice Anger, son 1er vice-président en charge de l'aménagement du territoire. Elle maîtrise des expertises très utiles aux collectivités territoriales. Le blog de CCI 49. Près d'Angers, un ovni de la consommation. Le projet Gare + entre dans le vif du sujet. Publié le 25 avril 2012 par Angers.Villactu.fr La semaine dernière, le pont Noir à proximité de la gare était fermé à la circulation en raison de travaux sur la voirie.

Le projet Gare + entre dans le vif du sujet

Des travaux étaient également engagés sur le boulevard Yvonnne-Poirel. Le pont noir ne sera rénové entièrement qu'à partir de la fin de l'année. L'objectif est de créer des espaces sécurisés pour les piétions et les vélos et d'améliorer l'éclairage du pont. Les travaux débuteront en décembre pour s'achever six mois plus tard. Attention, métiers à haute tension ! Pénurie de compétences, difficultés à recruter... malgré la crise et l'augmentation du nombre demandeurs d'emploi, certains secteurs d'activité souffrent d'un manque notable de main-d'œuvre.

Attention, métiers à haute tension !

Sans visibilité, les entreprises naviguent à vue. Industrie, BTP, Restauration... les bras manquent dans des métiers dits « en tension », voire pour certains en haute tension. Recherche candidats désespérément Paradoxe : le marché du travail français connaît une situation contradictoire : conjointement à un taux de chômage élevé, il existe des difficultés de recrutement dans certains métiers dits « en tension ». Les signaux se mettent au rouge lorsque le taux est supérieur à 0,8 offre par demande. LEA Valley lance le projet d'un Techocampus de l'électronique à Angers - Electronique et Télécoms. Ce cluster de 90 membres, spécialisé dans l'électronique professionnelle, veut un centre de recherche égal au Technocampus EMC2 des filières mécanique et matériaux.

LEA Valley lance le projet d'un Techocampus de l'électronique à Angers - Electronique et Télécoms

Le cluster Loire Electronic Applications Valley (LEA Valley) propose la création d'un Technocampus de l'électronique à Angers. Le projet est envisagé sur les hauts des Capucins près des nouveaux locaux de l'école d'ingénieurs Eseo. Cholet. Le tissu économique local est « surprenant », selon Michel Godet - Cholet - Michel Godet, économiste et professeur au conservatoire national des arts et métiers, titulaire de la chaire de prospective stratégique, interviendra jeudi à 18h au Théâtre Saint-Louis, à Cholet, lors d’une conférence sur le thème : « Les crises, porteuses d’espoir?

Cholet. Le tissu économique local est « surprenant », selon Michel Godet - Cholet -

L’avenir à construire », organisée par le cabinet comptable In Extenso. « Vu de l’extérieur, le territoire choletais est surprenant. On y trouve une dynamique entrepreneuriale, un taux de chômage deux fois plus faible que la moyenne nationale, à 5 ou 6% », explique Michel Godet. « C’est un lieu où règne une certaine qualité de vie, une harmonie sociale, ajoute l'économiste de renom. Cholet. La vente directe a créé 1 000 emplois ces deux dernières années - Cholet - Économie. Selon la Fédération de la vente directe, les Pays de la Loire compte « 3 400 vendeurs à domicile indépendants ».

Cholet. La vente directe a créé 1 000 emplois ces deux dernières années - Cholet - Économie

Ils réalisent un chiffre d’affaires de « 33 millions d’euros, en augmentation de 6 % ». La principale entreprise du Choletais à collaborer avec des distributrices VDI est Fleur des Mauges (produits d’entretien et d’hygiène bio), à Somloire. « Deux cents conseillères travaillent, dans toute la France », pour cette société familiale fondée en 1985, souligne Marie Chupin, cadre de direction chez Fleur des Mauges. Plus globalement, sur le territoire français, on recense 480 000 vendeurs (3,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires).

Technicolor, l'Agglo propose d'acquérir site et outil de production. Reseaudubellay - LVMH, une chance pour la filière Luxe?