background preloader

Univ

Facebook Twitter

Trigger warnings: the latest threat to academic freedom. Have you heard of “trigger warnings?” I’m worried that you will, and soon. The Los Angeles Times denounced them in an editorial this week; The New Republic, a left-leaning magazine, did the same in a piece at the beginning of March. Trigger warnings are coming. Time was, a “trigger warning” might have indicated that Roy Rogers’ famous horse was approaching.

No longer. These days the phrase denotes a growing tendency among North American university student groups to demand that professors provide advance warning about course material – books, films, discussion topics – that might provoke anxiety, panic attacks, or post-traumatic stress disorder in students who have been victims of abuse or assault, or who believe they are the victims of systemic discrimination. We are beginning to see a new era of correctness, in which the protection of a small group of students who might be harmed in an unpredictable fashion overrides the academic freedoms of university professors.

The New York Times - Breaking News, World News & Multimedia. En marge | Le MOOC est mort, vive le MOOC. Le MOOC est mort, vive le MOOC Posted on 17/06/2013 by lcharbonneau En novembre dernier, le New York Times déclarait que 2012 était l’année des MOOC (« massive online open course », ou cours en ligne ouvert à tous). À présent, à mi-chemin de 2013, les MOOC semblent perdre de l’élan, ou du moins changer d’orientation. Certains observateurs du milieu de l’enseignement supérieur affirment même que la « révolution » des MOOC est terminée. Pour les non-initiés, les MOOC sont des cours en ligne généralement offerts sans frais à des dizaines de milliers de personnes simultanément par des professeurs de prestigieuses universités.

Les principaux fournisseurs de MOOC sont Coursera, edX et Udacity. Bien qu’ils reposent sur un concept formidable, la démocratisation de l’enseignement supérieur, les MOOC attirent autant de détracteurs que de défenseurs. Je doute fort que ces récents développements signent l’arrêt de mort des MOOC, mais ils semblent signaler que le concept amorce une transition. Home. "It's Impossible To Work Your Way Through College Nowadays" Où vont la gauche et le mouvement étudiant québécois après le « printemps érable » ? Où vont la gauche et le mouvement étudiant québécois après le « printemps érable » ? Pour répondre à cette question, nous nous sommes entretenus avec Gabriel Nadeau-Dubois, ex-porte parole de la CLASSE (principale organisation étudiante du « printemps érable »), et Eric Martin, co-auteur de Université inc.

(Editions Lux, 2011). L’entretien a été réalisé par Hugo Harari-Kermadec le 15 décembre 2012. « Le mouvement a lancé des ondes sismiques dont on ne mesure pas encore les effets » Q : Quelle est la situation au Québec depuis la victoire du Parti québécois le 4 septembre 2012 ? GDN : Depuis l’élection, on vit un certain retour à la réalité, difficile pour une partie du mouvement étudiant.

Il existe une déception, puisque la mobilisation sans précédent dans l’histoire du Québec ne s’est pas traduite pour le moment en résultats électoraux, qui sont finalement assez tièdes, avec un électorat ultra-divisé, en trois tiers. EM : C’est un vieux problème au Québec. EM : Mais c’est un problème ! La mondialisation universitaire. Christophe Charle est professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris 1- Panthéon- Sorbonne.

Il est président de l’ARESER (Association de réflexion sur les enseignements supérieurs et la recherche) et a publié de nombreux travaux sur l’histoire des universités, des intellectuels et de la culture en Europe. Son Histoire des Universités, coécrite avec Jacques Verger, publiée aux Presses universitaires de France, a fait l’objet d’une nouvelle édition enrichie d’une histoire de la mondialisation universitaire à l’époque contemporaine. La Vie des Idées : Votre livre pose la question des relations entre les différents systèmes universitaires dans le monde depuis le XIXe siècle. Les universités se sont-elles construites davantage par l’emprunt réciproque ou par la divergence entre systèmes nationaux concurrents ?

Christophe Charle : On trouve en parallèle les deux phénomènes. La Vie des Idées : Qu’en est-il aujourd’hui ? Petits conseils aux enseignants-chercheurs qui voudront réussir leur évaluation. Nietzsche l’avait prédit : nous sommes entrés dans l’ère des marchands. Leur culture a triomphé. C’est essentiellement une culture de l’évaluation. Le triomphe d’un nouveau regard évaluateur, et avec lui d’une nouvelle question directrice, la « question des questions », posée plus haut que toutes les autres : « quels gens et combien de gens consomment cela ? ». Muni de cette question, le marchand, poursuivait Nietzsche, « l’applique dès lors instinctivement et constamment à tout, et donc aussi aux productions des arts et des sciences, des penseurs, savants, artistes […] à propos de tout ce qui se crée, il s’informe de l’offre et de la demande, afin de fixer pour lui-même la valeur d’une chose »[1].La chose aujourd’hui, c’est vous.

Dans la nouvelle culture de l’évaluation académique, introduite en Europe par le processus de Bologne et stimulée par la prolifération des classements universitaires mondiaux, les règles ont changé, le jeu se joue différemment. Cultivez votre « facteur h ». Mettre en place des Contrats de formation supérieure pour développer une société des savoirs - Recherche EDHEC & Corps Professoral. Auteurs : Pierre CourtiouxChercheur au pôle de recherche en économie, EDHEC Business SchoolStéphane GregoirDirecteur, pôle de recherche en Economie, EDHEC Business SchoolDirecteur de la recherche, EDHEC Business School Pierre Courtioux, Stéphane Grégoir : La question du financement de l’enseignement supérieur n’a pas été débattue jusqu’à présent dans la campagne présidentielle, cependant face aux difficultés financières de l’Etat, il s’agit d’un point sensible, évoqué désormais par les présidents d’université lors de leur dernier colloque annuel.

EDHEC Position Paper Cette question est liée à un enjeu important pour l’avenir de la France, la qualité de la formation dispensée et le nombre de ses bénéficiaires. L’EDHEC Business School recommande de changer un modèle qui peine à favoriser la mobilité sociale en France et a perdu sa logique dans un monde globalisé aux élites mobiles.Le système actuel souffre de problèmes d’équité d’accès et d’équité fiscale. Conflit étudiant : la «twittosphère» passée au crible | Grands Titres. Opinions instantanées, points de vue amplifiés, événements relayés et magnifiés : les réseaux sociaux continuent de marquer le plus long conflit étudiant de l'histoire du Québec. Est-il possible d'organiser cette galaxie de messages, de lui donner un sens? C'est la tâche à laquelle s'est attelé l'analyste de recherche Olivier H. Beauchesne, qui a produit des graphiques montrant les principaux points de convergence des messages échangés sur Twitter et les événements qui y ont suscité le plus de réactions.

Cliquez sur l'image pour voir le graphique en plein écran Première constatation : contrairement aux tribunes des journaux ou aux sondages traditionnels, les contenus diffusés sur le réseau social Twitter sont plus polarisés et sont marqués par le profil de ses utilisateurs. Une observation qu'avait déjà faite M. Beauchesne dans son mémoire de maîtrise qui comparait la couverture de la commission Bouchard-Taylor par des blogues et des médias traditionnels.

Explication du graphique. Division culturelle autour du « printemps québécois » Soucieux de préserver l’accessibilité du plus grand nombre à l’enseignement supérieur, les étudiants québécois s’opposent, depuis plus de quatre mois, à la hausse des frais universitaires annoncée par le gouvernement libéral de M. Jean Charest (1). L’extension du mouvement au reste de la population, amorcée au début du printemps, s’est accélérée depuis l’adoption le 18 mai de la loi spéciale, qui fait dangereusement glisser le Québec vers un régime autoritaire. Cette mesure a achevé d’engager aux côtés des étudiants toute une fraction de la société québécoise contre le parti au pouvoir et les cadres dirigeants de l’économie. Depuis une trentaine d’années, la question de l’accès à l’éducation, menacé par la montée des politiques néolibérales, se pose régulièrement au Québec. Le débat se développe en des termes spécifiques, qui tranchent avec le « reste du Canada » (RDC).

Cette division en a provisoirement éclipsé une autre, beaucoup plus ancienne : la « question nationale ». HEC :: Higher Education Canada – Glen Jones: Ontario Institute for Studies in Education. Routledge has just released a paperback edition of "Universities and Regional Development" edited by Romulo Pinheiro, Paul Benneworth and Glen Jones. The volume can be ordered here. "An Introduction to Higher Education in Canada" by Glen Jones was just published in a volume entitled Higher Education Across Nations edited by K. M. Joshi and Saeed Paivandi and published in India by B. Glen's paper entitled "Lineation and Lobbying: Policy Networks and Higher Education Policy in Ontario" was just published in the book Making Policy in Turbulent Times: Challenges and Prospects for Higher Education edited by Paul Axelrod, Roopa Desai Trilokekar, Theresa Shanahan, and Richard Wellen (McGill- Queen's, 2013).

"Defining and Measuring Student Success" was a free, policy research symposium hosted by the Higher Education Group at OISE in collaboration with the Ministry of Training, Colleges and Universities and the Higher Education Quality Council of Ontario. Carrés rouges, vos papiers! Sont-ils réels, ces contrôles d’identité dans le métro pour les porteurs de carrés rouges, dont on entend parler depuis le début du Grand Prix de Montréal?

Ceux qui affichent être contre la hausse des frais de scolarité se font-ils désormais fouiller, inviter au poste de police le plus près, comme on le raconte sur les réseaux sociaux depuis plusieurs heures? Samedi, deux journalistes du Devoir ont entrepris de tirer l’affaire au clair en épinglant sur leur poitrine des carrés rouges avant de s’engouffrer dans la gueule du métro. Résultat? Interpellation rapide, détention pour fin d’enquête. Samedi, 13h50: Sous le plein soleil, les journalistes Raphaël Dallaire Ferland et Catherine Lalonde se retrouvent Place Émilie-Gamelin. Dans le métro, avant d’accéder au quai, Raphaël se fait interpeller. Direction: Parc Jean-Drapeau, sur l’île Sainte-Hélène, où se trouve le site du Grand Prix de la F1. Les journalistes coopèrent, mais retournent une question pour chacune qu’on leur pose.

Attente. SUP : les textes ministériels sur l'évaluation des formations et des enseignements. Anarchopanda Hugs the Front Lines of Montreal Student Protests | Threat Level. The author getting a hug from Anarchopanda. Credit: Tommy Moore Once the panda released me from his embrace on rue Sainte-Catherine on a recent Saturday night, men at the leather bar across the way waved him over for their chance at a law-breaking hug.

The panda is an anarchist, and in Quebec, everything we are doing right now – including hugging an anarchist panda in a crowded street – is illegal. Our hug dans la rue put us on the wrong side of the law due to Bill 78, which prohibits any gathering of fifty people or more without prior police approval. He’s an anarchist-pacifist, he told me after our chance meeting, but he calls himself Anarchopanda. His passionate online following and his signature hugs on the streets have made him the most identifiable protest-meme to come out of Montreal’s hundred-and-some-dozen-day long student strikes, which Bill 78 was created to put down. Anarchopanda never meant to stir such adoration, like the tribute song that turned up a few days after we met:

Wired.com. In Focus - The Montreal Protests, 4 Months In. Beginning in February, students throughout Quebec began protesting against a proposed 75 percent hike in the cost of their tuition. Demonstrators staged strikes, sit-ins, and marches, in some cases drawing hundreds of thousands of participants and incurring hundreds of arrests. Quebec's government responded by passing a controversial emergency law, Bill 78, that places strict limits on free assembly, including a provision that requires demonstrators to submit protest plans and receive police approval.

Reacting to the new law, hundreds of thousands more took to the streets to join the broadening protest. Now, four months later, nightly demonstrations continue across Montreal. These marches are called "casseroles," as participants use pots and pans to create noise and call for attention. [39 photos] Use j/k keys or ←/→ to navigate Choose: Tens of thousands of students protest on March 22, 2012, bringing downtown Montreal to a standstill.

Students protest in Montreal, on April 26, 2012. Les crédits d’impôt pour les études « Pier-André Bouchard St-Amant, président de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) lors de la grève étudiante de 2005, a produit récemment un texte intéressant sur les crédits d’impôt liés aux études. Comme j’ai déjà abordé la question de la pertinence d’échanger la hausse des droits de scolarité contre une baisse, voire l’abolition, de ces crédits dans un précédent billet, je m’attarderai ici sur deux autres aspects de la question : l’examen des calculs de Pier-André Bouchard St-Amant pour établir le coût des crédits d’impôts;qui sont les plus avantagés par ces crédits, les riches ou les pauvres? Coût des crédits d’impôts Il n’est vraiment pas facile d’évaluer le coût d’une dépense fiscale, encore moins dans le cas des deux crédits examinés ici, soit le crédit pour «frais de scolarité ou d’examen» et le «montant des frais de scolarité ou d’examen transféré par un enfant» (qui fait partie de la même mesure fiscale).

En effet, les deux sources utilisées par M. Et alors… Au Québec, "le pouvoir libéral de Jean Charest est usé" Crise sociale - Le long souffle du printemps érable. Vous connaissez le trille rouge, cette vivace extraordinaire à floraison printanière de nos sous-bois ? Elle peut demeurer dans le sol durant des années sans qu’on la remarque. Ses graines doivent survivre à plusieurs hivers rigoureux avant qu’elle puisse enfin germer.

Elle ne fleurira que 10 ans plus tard. Ne possédant pas de nectar, elle utilise des stratégies créatives de pollinisation. Son rouge intense et son odeur forte et résistante attirent les insectes qui assurent sa reproduction. Le trille rouge est à l’image du mouvement étudiant au sein de la société. Les causes profondes Il y a longtemps que le « printemps érable » se prépare, et pas seulement pour le trille rouge. Depuis plus d’une décennie, certains diront trois, de longs hivers rigoureux nous avaient comme endormis. De manière insidieuse, nous sommes devenus les variables d’un marché en tant que « ressource humaine », « producteur de biens ou de services », « investisseur », « consommateur » et « bénéficiaire ». Quebec student protesters should look to Chile for a little perspective.

The similarities between protesting students in Quebec and Chile are striking, but not nearly so much as the differences. Some of the student leaders in Quebec and Chile are glamorous and eloquent, and some of them seek radical social change beyond the changes to university tuition fees they’re after. Also, in Quebec and Chile, protesters like to bang pots and pans. (Chileans thought of it earlier.) And the large demonstrations in both places have brought civic life to a halt. But there’s good reason for the Chilean students to make noise. Students in Chile pay roughly $3,400 a year in university tuition, in a country where the average household income is $8,500. And Chile is one of the world’s most unequal societies. What is the fight in Chile about? Now, talks have collapsed between the Quebec government and students. Du carré rouge au drapeau québécois | Points de vue.

Qu’aurait fait Ecclestone à la tête du mouvement étudiant?  |  Le blogue sportif. Manifestations à Montréal : l'humour de Charest ne passe pas | Politique. À VOIR! Vidéo clip ARIANE MOFFATT 17 mai 2012. NOUS? Gabriel Nadeau-Dubois (Integral) 20/76. Damien Robitaille-Casseroles by Guillaume Chartrain. John L. Hennessy: Risk Taker. Casseroles - Montréal, 24 Mai 2012. ?utm_source=dlvr. La violence des casseroles | Pierre Foglia | Pierre Foglia. Nuits blanches à Montréal. Lettre ouverte aux policiers, de la part d’un ancien confrère à la retraite. Monsieur Charest, je vous aime « Des mots et des choses. Printemps québécois : les étudiants tiennent tête à la « loi spéciale » - Mouvement social. NUL N’EST PROPHÈTE EN SON PAYS (mais je vous écris de France) | Quebec's 'truncheon law' rebounds as student strike spreads | Martin Lukacs.

Lettre ouverte au Premier ministre du Québec. Réponse à notre père. Conflit étudiant - Des p’tits cons ou une fière jeunesse ? Quebec student protests mark 'Maple spring' in Canada | Martin Lukacs. Je ne suis pas une PME « Ce qui est bon pour nous | Pierre Foglia | Pierre Foglia. Le défi de nous convaincre que la société doit payer plus que 83% des études universitaires des étudiants – Vue politique – Mario Asselin. ÉTATS-UNIS • Ces prêts étudiants qui étranglent les seniors. La-reforme-de-l-universite-une-catastrophe_1683111_3232.html?utm_source=dlvr. Préserver le temps : première mission des présidents d’université.

Universités : les mensonges de Sarkozy. Démontage de l’Université, guerre des évaluations et luttes de classes – Yves Citton. Browse Results. Stefan Collini · From Robbins to McKinsey: The Dismantling of the Universities · LRB 25 August 2011. Assez de “l’autonomie” ! | Les blogs Educpros.fr. Science and the corporate university in Britain. Autonomie des universités : la France toujours à la traîne en Europe selon une étude comparative de l’EUA. L’appropriation du monopole de l’évaluation. Budget de l’enseignement supérieur et de la recherche : Terra Nova répond à la réponse de la Ministre. France Reinvesting in Universities, Education Minister Says.

Ranking

Quand l’université se cherche. «On rajoute des strates sans en supprimer» «Une dynamiquequi va clarifier le paysage» Saclay, le plateau de la discorde. Les universités françaises dans la tourmente des réformes, par Christophe Voilliot.