Politique

Facebook Twitter
2002-2014, voyage en terres frontistes
Inflation de rumeurs et de « hoax » racistes : nouveau baromètre d’une France en crise Inflation de rumeurs et de « hoax » racistes : nouveau baromètre d’une France en crise « L’information vient de tomber : une petite mosquée sera finalement construite au 1er étage de la Tour Eiffel. » La rumeur a tourné sur la toile à l’approche des élections présidentielles. C’est un hoax : un terme utilisé pour désigner un canular, une fausse information ou une rumeur infondée. C’est loin d’être le seul ou le premier du genre. Certains ont l’apparence d’une lettre, d’autres d’un témoignage, d’un article de presse ou même d’une photo truquée. Peu importe le support employé, la finalité ici est la même : nourrir le racisme, la xénophobie, l’islamophobie ou l’antisémitisme. Impossible de tous les recenser, ni de mesurer précisément le phénomène.
Vendredi 18 mai 5 18 /05 /Mai 17:43 Je fais partie d’une génération d’historiens dont la vie professionnelle a été, sinon bouleversée, du moins fortement affectée par l’irruption du Front National dans la vie politique française. Nous pensions que les discours xénophobes, les célébrations chauvines de « l’identité française » appartenaient au passé, à l’histoire de nos parents ou de nos grands-parents. Lorsque la propagande nationaliste a ressurgi brutalement dans le discours politique (au début des années 1980), elle nous a paru tout d’abord anachronique et irrationnelle. Nous l’avons attribuée à une perte de mémoire collective. Seule la méconnaissance des horreurs auxquelles ces manipulations identitaires avaient abouti dans la première moitié du XXe siècle pouvait expliquer sa résurgence. Le « vote souffrance », le Front National et le secret de Polichinelle. - PERFORMANCES. (Science, culture et politique) Le « vote souffrance », le Front National et le secret de Polichinelle. - PERFORMANCES. (Science, culture et politique)
En octobre 2011, la Coalition Avenir Québec accepte d’intégrer à son comité de stratégie un observateur silencieux : le journaliste Alec Castonguay. Au terme de six mois d’immersion, le journaliste refait surface et raconte. par Alec Castonguay (textes) et François Pesant (photos) J’aurais pu signer le reportage que vous allez lire « La Chaise ». Dans les coulisses de la CAQ | L'actualité Multimédia Dans les coulisses de la CAQ | L'actualité Multimédia
PolBusiness

Montebourg: les «impétrants» Aubry et Hollande n’ont qu’à bien choisir! Montebourg: les «impétrants» Aubry et Hollande n’ont qu’à bien choisir! (Dessin : Louison) Du même auteur Dimanche soir, pour plus d'un cacique socialiste, ça ne faisait aucun doute : Arnaud Montebourg déciderait forcément de rallier un candidat. Mais ce lundi soir, sur France 2, Arnaud Montebourg a annoncé… qu’il ne comptait pas choisir entre les « deux faces d’une même pièce », entre ces deux enfants de Delors qui, selon ses propos à Libération en mai dernier, avait fait « perdre en 2002 » le PS et la gauche dans son ensemble. En tout cas, pas tout de suite…
(Dessin Louison) Du même auteur Marine Le Pen aime la guerre de mouvement. Incontestablement la lepénisation est un sport de combat auquel il va falloir s’habituer. Depuis de longs mois, Madame Le Pen a engagé une mue du Front National. Elle n’est pas moins « extrémiste » qu’hier. Marine Le Pen «vote» Montebourg : la stratégie des Possédées de Loudun Marine Le Pen «vote» Montebourg : la stratégie des Possédées de Loudun
PenséePol

Par ministre de l’Intérieur, dans sa lettre du 27 mai à Libération L’obstination de Claude Guéant est en train de le mener au ridicule. Guéant répond à «Libé», se plante encore, et mouille l'Insee Guéant répond à «Libé», se plante encore, et mouille l'Insee
Robert Kuttner: Strauss-Kahn and the European Left Robert Kuttner: Strauss-Kahn and the European Left Paris -- The apparent self-destruction of Dominique Strauss-Kahn in a New York hotel is emblematic of a European left that has ceased to be much of a progressive alternative, either in terms of lifestyle or policy alternatives. Strauss-Kahn, who until yesterday headed the International Monetary Fund, was the Socialist front-runner to challenge French President Nicolas Sarkozy next year. Polls showed that Strauss-Kahn well ahead of both Sarkozy and far right populist Marine Le Pen.
Basta : Qu’est-ce que l’oligarchie ? Qui fait partie de cette oligarchie que vous dénoncez ? Hervé Kempf : L’oligarchie, d’un point de vue sociologique, c’est l’actuelle classe dirigeante, qui mêle pouvoir économique, pouvoir politique, hauts fonctionnaires, dirigeants de grands médias. L’autre façon d’envisager l’oligarchie, c’est comme un système de gouvernement dans lequel un petit nombre de personnes va imposer ses décisions à l’ensemble de la société. Comment en finir avec l’oligarchie, dialogue entre Eva Joly et Hervé Kempf - Présidentielle

Comment en finir avec l’oligarchie, dialogue entre Eva Joly et Hervé Kempf - Présidentielle

Emmanuel Todd - une vidéo Actu et Politique
1Penser à gauche est le fruit d’une collaboration menée entre les éditions Amsterdam et La Revue Internationale des livres et des idées qui, pour des raisons essentiellement financières, a pour le moment cessé son activité. Néanmoins, la lecture de cet ouvrage nous replongera dans l’atmosphère intellectuelle de la défunte Revue, dont sont issus la majorité des articles. Les 8 chapitres et 43 articles qui composent cet ouvrage sont le fruit d’une « constellation d’activistes, d’analystes, de chercheurs et de théoriciens », dont le but explicite est l’aiguisage de la critique de gauche en vue des combats politiques à venir. 2Se présentant comme une « boîte à outils », une reprise de la formule foucaldienne, ce recueil réfute toute perspective unitaire et assume les tensions, fractures et polémiques propres à toute pensée critique. Nous ne serons donc pas ici surpris de ce que la philosophie du care voisine celle des études sur le féminisme ou des théories de la décroissance. Penser à gauche. Figures de la pensée critique aujourd'hui Penser à gauche. Figures de la pensée critique aujourd'hui