background preloader

Relief

Facebook Twitter

Cinéma : «Avatar» déclenche une polémique  James Cameron a réalisé un beau doublé (meilleur film, meilleur réalisateur) aux Golden Globes, tandis que les controverses se multiplient aux États-Unis à propos de son film.

Cinéma : «Avatar» déclenche une polémique 

James Cameron, dont le film Avatar totalise à ce jour 1,6 milliard de dollars de recettes dans le monde,a reçu deux Golden Globes à Beverly Hills.Crédits photo : AFP En remportant dimanche soir, à Los Angeles, les Golden Globes du meilleur film et du meilleur réalisateur, Avatar a franchi en même temps le cap des 10 millions de spectateurs en France, dont près de 7 millions pour la 3D. La France, avec près de 115 millions de dollars de recette à ce jour, est le 2e résultat au monde derrière les États-Unis, qui totalisent près de 500 millions de dollars. Ce qui donne 1,6 milliard de dollars de recettes dans le monde. Du coup, le cinéaste canadien James Cameron doit bien se moquer des polémiques qui entourent son film. La cigarette de Sigourney Un thème classique La bande-annonce : » BLOG - Avatar ? UGC ne se projette pas dans le numérique. Néo, R2-D2 et les hobbits vont prendre du relief. “Avatar” et le cinéma en relief - En quête de sciences - Blog Le. Télécharger Avatar de James Cameron ?

“Avatar” et le cinéma en relief - En quête de sciences - Blog Le

Un peu inutile puisque l'une des qualités de ce films est qu'il a été tourné pour être projeté en relief. La technique du cinéma en relief – ou 3 dimensions, 3D – est vieille d'une cinquantaine d'année, mais le rendu n'était pas terrible, et la technique est donc restée confidentielle. Puis arrivèrent les années 2000 et la 3D a gagné en qualité, à défaut de s'être généralisée. Il existe en fait plusieurs moyens de duper le cerveau du spectateur pour que ce dernier perçoive les images projetées sur un écran comme un objet en relief. Actuellement au moins trois systèmes coexistent. Avant de projeter, il faut tourner. Dans les premiers temps du cinéma en relief, chacune de ces prises de vue était associée à des couleurs différentes. L'idée de la Dolby 3D est assez proche de celle des lunettes de couleurs, bien que nettement améliorée.

A la sortie du projecteur est intercale un filtre à roue tournante qui sélectionne des couleurs. Totem » Blog Archive » La beauté parfaite, ou le dernier rêve. Pocahontas était un conte de la mixité raciale.

Totem » Blog Archive » La beauté parfaite, ou le dernier rêve

Malgré la proximité des scénarios, Avatar n’a que peu à voir avec cette mythologie. Ce n’est pas le problème de la race qui fonde le film, mais celui de l’évasion vers un corps idéal – c’est précisément le programme énoncé par son titre. L’écologie, les indiens, ne sont que des éléments de décor. Le film ne joue pas avec le récit, réduit à la portion congrue, il joue avec les images. Ces images qui n’ont pas besoin de légende sont celles de ces corps si beaux. D’une beauté si familière. Mais un rêve qui ne dit pas son nom. Le rêve de la beauté parfaite reste donc un pur signal. L’origine de ce fantasme est incontestablement grecque. L’emballement récent de ce motif doit à mon avis être cherché du côté de l’échec des projets politique, culturel et social du monde occidental. Il y a des histoires qui s’écrivent toutes seules. La beauté parfaite est un programme qui ne peut s’accomplir que sur écran – ou sur papier glacé. Le Blog: De l'homme à l'Avatar : Photoshop Navi.

Quand l’humanité a fui, il ne reste plus qu’à fuir l’humain. Avatar n’est pas un mauvais film. L’argument est mince, on l’a souligné. Mais comme de nombreux bon films de science-fiction, son génie est dans son imagerie. Ce qui règle immédiatement la question de la 3D, qui n’est qu’un accessoire de plus dans le magasin des effets du film, mais certainement pas l’essentiel.

Je ne comprends pas ceux qui me chantent les louanges d’un relief extraordinaire et inédit. Disons que la 3D est de bonne qualité, et que certaines scènes du film l’exploitent avec à-propos. Pourtant, ce ne sont pas ces scènes qui m’ont le plus frappé. Pas étonnant qu’on veuille rejoindre ces divinités, fut-ce au prix de la trahison de sa propre espèce. Mais dans Matrix, les combats de jeu vidéo n’étaient qu’un moyen pour atteindre l’objectif – le seul possible, le seul envisageable à l’époque: percer le voile du théâtre d’ombres, retrouver le réel, réintégrer l’humanité des corps. C’est parce que les Na’vi sont si beaux qu’on n’a pas remarqué l’inversion. A lire également: Play With Spider - Flash 3D - OneMotion.com.