background preloader

Internet

Facebook Twitter

Une menace qui s'appelle Apple. Devant le succès de la société californienne, les voix se multiplient pour critiquer la vision très réduite qu'elle tenterait d’imposer aux utilisateurs du Net.

Une menace qui s'appelle Apple

"J’ai cru que c’était un gag et j’ai raccroché. Puis j’ai eu un moment de panique, mais heureusement qu’Apple m’a rappelée. Ils m’ont dit que ce n’était pas une blague et que j’étais la gagnante. " Star d’un jour, Gail Davis empochait ainsi samedi 22 janvier un bon de 10 000 dollars. Quelques minutes plus tôt, l’une des filles de cette mère de famille anglaise venait d’installer un jeu gratuit dont le but est de diriger un avion en papier. Il y eut d’abord Tim Berners-Lee, l’un des inventeurs de la Toile. Apple construirait ainsi une immense prison dorée, offrant à ses clients un espace clos où tout serait facile d’utilisation mais aussi sévèrement contrôlé. Contacté, Apple n’a pas souhaité réagir. Il y a des systèmes fermés.

Liberté

Culture. FAI. Web. Politique. Analyse. Microsoft. Connexion. Les créateurs du « naaan, ci pô possble ! » – Bah si ! Aujourd'hui, les amis, je voudrai qu'on félicite le stagiaire UMP ou la boite de prod qui a réalisé le petit film pour le nouveau site marketing de l'UMP : Les créateurs des possibles.

Les créateurs du « naaan, ci pô possble ! » – Bah si !

Je vous explique pourquoi mais avant, je voudrai faire un topo sur ce site... L'idée ici, c'est de dire aux gens : "Si tu trouves que le gouvernement n'en fout pas une ou ne travaille pas sur les dossiers urgents, plutôt que de faire la révolution et de sortir avec ta fourche dans la rue, arrête de te plaindre petit con, car l'UMP (ouais !) A sorti ze site participatif citoyen" En gros, ça vous permet d'avoir l'illusion de participer à quelque chose de grand, ça vous occupe, et pendant ce temps là, vous pouvez arrêter de vous plaindre du gouvernement.

Pour ma part, je trouve ça plutôt bien pensé en terme de marketing. D'ailleurs, si vous voulez vous faire votre propre avis, voici la vidéo de présentation : [Source et merci à Frederic Marie] Vous avez aimé cet article ? Appliquer la redevance TV aux ordinateurs ? Allez, fais pas la tronche Brice, j’t’aime moi… "Internet est aussi devenu un vrai lieu de danger" (...)

Allez, fais pas la tronche Brice, j’t’aime moi…

"escroqueries, faux e-mail, vols de numéros de cartes bancaires, trafics de stupéfiants, apologie du racisme, pédopornographie et, dans un certain nombre de cas, terrorisme" - Brice Hortefeux (Ministre de l'intérieur de chez lui - 2009) Ouais... je sais Braïce... je suis au courant. En fait, c'est à cause de moi toute cette merde. Bon, j'avoue, au début, les faux emails, je trouvais ça rigolo puis, je me suis laissé emporter par le jeux et j'ai dérivé. C'était tellement facile... Quand j'ai reçu ton mail me parlant de LOPPSI, j'ai cru que c'était un fake ou une blague de l'autre gros déconneur de Frédéric...

Du coup, tu veux bloquer les sites internet qui ne te plaisent pas. Si tu le souhaites, passe prendre l'apéro la semaine prochaine, on fera la paix et tu me diras où tu en es de ton grand projet du contrôle de l'internet devant un bon whisky... On y allait à grand coup de "Ah pan ! J'étais plié ! Je m'excuse pour tout ! [photo] Grenelle du Très Haut Débit : consternation. Les internautes rigolent du tremblement de terre en Haiti : choq. Publié parMatge post non vérifié par la rédaction 18/01/2010 à 16h03 - mis à jour le 18/01/2010 à 19h25 | vues | réactions Peut-on rire de tout avec n'importe qui ?

Les internautes rigolent du tremblement de terre en Haiti : choq

Une semaine après le tremblement de terre en Haiti, des centaines de photos de la catastrophe ont provoqué un mouvement d'aide international sans précédent, et pour cause : personne n'est resté de marbre devant ces images d'apocalypse touchant, une fois de plus, le pays le plus pauvre du monde. Ces photos n'ont pourtant pas traumatisé tout le monde : de nombreux internautes ont trouvé matière à rigoler de la mort de dizaines de milliers de personnes. Certains ont voulu mettre l'accent sur des conséquences parallelles au tremblement de terre, et c'est souvent réussi : la photo ci-dessous semble par exemple dénoncee le contraste inhumain entre les morts d'Haiti et les touristes de Saint Domingue qui bronzent à quelques encablures de là.

[SAUVEZ HAITI - Rejoignez un groupe Facebook] [HAITI - Meilleure destination de tous les temps] Welcome to Seppukoo / Assisting your virtual suicide.