background preloader

L'Atlantide Minoenne

Facebook Twitter

Dernières nouvelles de l'Atlantide (Arte) L’Atlantide de Platon était bien la Crète. La civilisation minoenne était le tout premier grand peuple capable de connecter la culture de tout le bassin méditerranéen, et donc le seul peuple capable de faire parler de lui aussi différemment selon leurs rencontres, que puissamment puisque les Minoens régulaient en ces temps très anciens le commerce maritime de tout l'Est de la Mer Méditerranée, du nord au sud.

L’Atlantide de Platon était bien la Crète

Les Minoens ont de toute évidence autant fasciné qu'effrayé l'ensemble des peuples du bassin méditerranéen, créant chez un peuple donné, une admiration de sa puissance, quand il effrayait d'autres continentaux de par le développement considérable en son temps, de sa civilisation. La difficulté de brosser le portrait de la civilisation assimilée aux Atlantes est grande, dans la mesure où l'historien parle alors d'une période qui n'est pas considérée encore comme "historique" au sens strict du terme. I. Platon introduit le mythe des Atlantes, via son Timée II. Quels sont les ennemis fondateurs du mythe athénien ? La civilisation minoenne.

A.

La civilisation minoenne

Une civilisation brillante Platon fait allusion à une civilisation brillante, qui peuplait l'Atlantide. Or, il s'avère que le peuple minoen, dont le roi Minos était le souverain, était installée en Crête mais aussi sur l'île de Théra et était connue pour être une civilisation vivant dans la magnificence. La disparition de la civilisation minoenne. Deux hypothèses en lien avec les écrits de Platon se présentent : au 16ème siècle avant JC et les catastrophes naturelles qui en ont découlé ont été à l'origine de la disparition de cette brillante civilisation.le déclin de cette civilisation est d'origine humaine.

La disparition de la civilisation minoenne

A. L'éruption du Santorin Les fouilles archéologiques ont permis d'établir que la cité d'Akrotiri, située sur l'île de Théra, était un centre économique et culturel de grande importance dans l'archipel égéen. Elle a été en partie recouverte de cendres lors de l'éruption volcanique. Vase minoen cultuel B. Affaiblis par la disparition des grands centres palaciaux, par la crise économique et sociale qui secouait alors leur civilisation, les minoens virent leur déclin s'accélérer avec l'arrivée des Mycéniens qui se sont emparés du trône du roi Minos.

En outre, il semblerait que les habitats des minoens aient subi des incendies, des ravages, en bref du valdalisme. Principaux sites mycéniens. Le volcan Santorin. Santorinet le mythe de l'Atlantide (Grèce) Latitude : 36, 40 °NordLongitude : 25, 40 °EstAltitude : 564 m Le volcan Santorin, composé aujourd'hui de cinq îles distinctes, se situe dans l'archipel des Cyclades au sud-est de la Grèce, il appartient à l'arc insulaire de la mer Égée, au même titre que les îles volcaniques de Methana, Milos, Kos et Nysiros.

Le volcan Santorin

Véritable port naturel, le site de Théra, autre nom de Santorin, a une forme circulaire, qui correspond à la partie centrale effondrée d'un volcan (une caldeira), qui explosa vers 1490 ± 50 ans av. J. -C. Platon et le mythe de l'Atlantide Platon philosophe grec, du quatrième siècle av. . « Or dans cette île, l'Atlantide, s'était constituée un empire vaste et merveilleux que gouvernait des rois dont le pouvoir s'étendait non seulement sur cette île toute entière, mais aussi sur beaucoup d'autres îles et sur les parties du continent. Une éruption volcanique à Théra (Santorin) En 1646 av.

Une éruption volcanique à Théra (Santorin)

J. -C., une immense éruption volcanique, possiblement une des plus grandes que l'être humain ait jamais connues, a lieu à Théra (actuellement Santorin), une île de la mer Égée située près de la Crète. L'explosion, qu'on estime équivalente à environ 40 bombes atomiques, soit environ 100 fois plus forte que l'éruption qui a détruit Pompéi, fait sauter l'intérieur de l'île, transformant à jamais la topographie. Elle aura fait quelque 20 000 victimes. Tout comme Pompéi plusieurs siècles plus tard, une ville de Théra, connue sous le nom de Akrotiri, est ensevelie sous une couche épaisse de cendres et de pierres ponces. Pendant plus de 3500 ans, cette ville ancienne de l'âge du bronze reste cachée — un des nombreux secrets du passé que détient la Grèce. Le site révèle des choses surprenantes. On n'a pas trouvé de vastes quantités d'or, d'argent ou de bronze à Akrotiri, au moins pas les quantités qu'on s'attendrait à trouver si les habitants avaient été pris au dépourvu.

Recherches Akrotiri. L'actualité des recherches concernant le site d'Akrotiri et l'éruption volcanique du IIe millénaire av.

Recherches Akrotiri

JC. Reconstitution des fresques par "archéologie virtuelle" L'université de Princeton est en train de mettre au point un programme de reconstitution des fresques par traitement informatique des fragments existants. Les premiers résultats semblent prometteurs. Voir l'article sur le site de l'université (il y a également une petite vidéo expliquant le processus) : Des pierres ponces de Santorin dans le Sinaï Avril 2007 : des pierres ponces qui proviendraient de l'explosion du volcan ont été trouvées dans le Sinaï, près de Qantara, à 7 km du rivage, soit environ 850 km de Santorin.