background preloader

Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique

Facebook Twitter

Collaborations C2I. Mes commentaires sur ces articles et ouvrages. Dépendance au smartphone. Des utilisateurs de smartphone. La dépendance ou l'addiction au smartphone est un phénomène qui apparaît depuis la large diffusion des smartphones. Il relève, du moins en partie, de la cyberaddiction (dépendance à Internet) qui peut se développer, notamment dans le cadre du nomadisme numérique, ou révèle souvent d'autres addictions[1]. Il peut ajouter à la dépendance au téléphone et à l'information disponible sur l'Internet une autre dépendance, à certains des réseaux sociaux qui se sont développés grâce à l'internet. Cette nouvelle addiction semble tendre, pour partie au moins, à se substituer à l'addiction à la télévision. Histoire[modifier | modifier le code] Pour la plupart des gens sondés, le téléphone puis le smartphone sont d'abord un outil qui facilite la vie[8].

Les études scientifiques peu à peu produites sur le phénomène montrent aussi des tendances très différentes selon les générations et selon les pays et les cultures. Le cas de l'Asie[modifier | modifier le code] 1. 2. La « cyberdépendance » : un phénomène en construction. L'addiction au virtuel : une présence sans absence. « Rien ne se perd plus facilement que le sens du jeu » « Pour entendre, pour dire, il faut tout à la fois que l’image, dans sa présence obnubilante, s’efface et qu’elle demeure dans son absence. L’invisible n’est pas la négation du visible : il est en lui, il le hante, il est son horizon et son commencement. Quand la perte est dans la vue, elle cesse d’être un deuil sans fin. » Nous nous sommes intéressés à une nouvelle forme de conduite de dépendance : l’addiction aux jeux vidéo en ligne et plus particulièrement aux Mmorpg, jeux de rôle en ligne qui semblent être préférentiellement choisis comme objet d’addiction.

De plus en plus de centres d’addictologie ouvrent leurs portes à ces « accros » du jeu virtuel. Le Centre Marmottan reçoit depuis quelques années déjà des joueurs qui ont perdu la liberté de s’abstenir de jouer. Jeux virtuels et Mmorpg sont avant tout des objets d’amusement, sources de plaisir et d’évasion passagère, qui peuvent être tout à fait positifs. Pour J. D. J. S. Ph. Dévoreurs d’écrans. À des degrés divers, nous sommes tous devenus des « dévoreurs d’écrans ».

L’auteur part du principe que les usagers des smartphones, tablettes, ordinateurs… sont mus, pour la majorité d’entre eux, par des intentions positives. Aux parents, il donne des repères pour doser le contact avec les écrans en fonction de l’âge, accompagner les premiers surfs sur le Web et sensibiliser les jeunes à la notion d’identité numérique.

Comment éviter les dérives telles que le cyberharcèlement sur les réseaux sociaux ? Pourquoi certaines personnes font-elles un usage excessif des écrans ? À toutes ces questions, l’ouvrage offre des réponses nuancées qui permettent de prendre du recul sans jamais verser dans la facilité. Page 1 à 8 Pages de début Page 15 à 26 Introduction Page 27 à 58 1 - Petit panorama des usages et de leurs sens Page 59 à 104 2 - Une mise à jour du vivre ensemble Page 105 à 132 3 - Le surinvestissement des espaces numériques Page 133 à 158 4 - Les images qui nous choquent Page 159 à 162 Pages de fin. Éditions Mardaga - Dévoreurs d'écrans. « Cet ouvrage donne quelques repères et conseils pour accompagner les premiers surfs sur le web des plus jeunes. » (Hélène Dupont, Liaisons Laïques, 16 octobre 2016) « Selon Pascal Minotte, psychologue, psychothérapeute et auteur d’un ouvrage salutaire pour décoder nos appétits numériques, l’idée n’est pas d’interdire l’accès aux écrans et à Internet mais de réguler celui-ci en fonction des âges. » (Interview de Pascal Minotte dans Femmes d’aujourd’hui, 10 mars 2016) « Vous apportez quand même un regard différent sur les jeux vidéos parce que quand on parle des jeux vidéos on a plutôt tendance à voir les aspects négatifs mais c’est vrai que cela permet d’être soutenu, de partager, de collectiviser. » (Thomas Leridez, "La vie du bon côté", Vivacité, 10 février 2016)Réécouter l’émission « L’intérêt du propos, ici, est d’offrir des informations sérieuses, un questionnement lucide et des conseils éclairés reposant sur des cas concrets, sans pour autant diaboliser "nos appétits numériques".

Commentaires sur forums, blogs et réseaux sociaux. Netaddiction.com. Cyberdépendance - Forum libre Psychologie. Les comportements additifs liés à l'usage du numérique. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique.