background preloader

La conquête du droit de vote

Facebook Twitter

Les étapes de la conquête du droit de vote  - Le droit de vote, depuis quand et comment. Voter : toutes les autres questions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Les étapes de la conquête du droit de vote  - Le droit de vote, depuis quand et comment

</p> 1791 : suffrage censitaire et indirect En 1791, la France est gouvernée par une monarchie constitutionnelle mise en place par la Constitution des 3-14 septembre 1791. Dans ce régime, la souveraineté appartient à la Nation mais le droit de vote est restreint. Le suffrage est dit censitaire. Le suffrage est aussi indirect car les citoyens actifs élisent des électeurs du second degré, disposant de revenus plus élevés, qui à leur tour élisent les députés à l’Assemblée nationale législative. Après une brève application du suffrage universelSuffrage universelDroit de vote accordé à tous les citoyens majeurs. masculin pour élire la Convention en 1792, le suffrage censitaire et indirect est rétabli par le Directoire en 1795. 1799 : suffrage universel masculin mais limité Mais il est limité par le système des listes de confiance. 1815 : suffrage censitaire. 70e anniversaire du droit de vote des femmes en France 1. Droit de vote en France.

« Droit de vote en France » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Le droit de vote en France a évolué depuis la Révolution française.

Droit de vote en France

La France a connu cinq Républiques et deux monarchies constitutionnelles, deux empires et l'État français du maréchal Pétain. Chaque fois le droit de vote est différent. Aujourd'hui, sous la Cinquième République, le droit de vote est accordé à toute personne ayant plus de 18 ans, et ayant les droits civiques. C'est un suffrage universel. L'établissement définitif du suffrage universel masculin en 1848 Du suffrage censitaire au suffrage universel[modifier | modifier le wikicode] À partir de 1791, la France va traverser une période d'instabilité politique.

En 1792, après la chute de la royauté, pour les élections à la Convention la France expérimenta pour la première fois un suffrage universel, mais toujours exclusivement masculin. Le droit de vote aux femmes[modifier | modifier le wikicode] Élections : droit de vote d'un citoyen européen. Sauf quelques cas particuliers, pour pouvoir voter, il faut s'inscrire avant la fin de l'année qui précède le scrutin.

Élections : droit de vote d'un citoyen européen

Principe : avant le 31 décembre Il est possible de s'inscrire à tout moment de l'année mais vous ne pouvez voter qu'à partir du 1er mars de l'année suivante (après la révision annuelle des listes électorales). Pour pouvoir voter en 2019, il faut donc s'inscrire au plus tard le 31 décembre 2018. Cas particuliers : inscription l'année de l'élection Si vous avez 18 ans entre le 1er mars et le jour de l'élection (1er tour), vous pouvez vous inscrire et voter la même année. Certaines situations intervenues depuis le 1er janvier peuvent également permettre une inscription après le 31 décembre : déménagement pour motifs professionnels, fonctionnaire admis à la retraite, militaire retournant à la vie civile, acquisition d'une nationalité d'un pays de l'UE, recouvrement de l'exercice du droit de vote. La participation à la vie démocratique.

C’est avant tout par le vote que les citoyens peuvent s’exprimer.

La participation à la vie démocratique

Régulièrement, les Français sont appelés à élire leurs représentants qui établiront les règles et les lois pour tous : on dit que la France est une démocratie représentative. En plus de donner leur avis à travers l’élection de leurs représentants, les citoyens français peuvent être consultés par référendum pour indiquer s’ils approuvent ou pas un texte de loi ou un traité international. La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement un bulletin dans l’urne et à déléguer les pouvoirs à un élu puis se taire Pierre Mendès France Manifester par exemple est un moyen de faire vivre la démocratie. On peut citer par exemple les débats publics (Commission nationale du débat public), les conseils de quartier ou encore les conseils municipaux des jeunes. A ce titre la modification de la Constitution de 2008 a mis en place ce qu’on appelle le « référendum d’initiative partagée ». Sénat Désormais, une proposition de loi Parlement.