background preloader

Pour la classe

Facebook Twitter

Attentats. Lire, dire, écrire la paix... après l'horreur. Contexte de la séquence A la suite des attentats du 13 novembre 2015, le fait de redéfinir avec les élèves ce qui nous rassemble s’est imposé comme un devoir qui incombait, en partie, au professeur de français.

Lire, dire, écrire la paix... après l'horreur

Comment aborder la barbarie ? Que peut dire l’humain de l’inhumain ? Dans les heures qui ont suivi ce drame, le mot de « guerre » a été relayé, sans cesse par les autorités politiques : « Nous sommes en guerre... » "Cette guerre, nous la mènerons... " Dès lors, cherchant à esquiver cette approche belliciste dans mon projet, m’est apparu le pendant à la guerre : la paix. Kits de médiations numériques : expliquer, éduquer pour répondre. 60 illustrations pour évoquer les attentats. Ma sélection des images et illustrations trouvées sur le web et les réseaux sociaux ces dernières 48 heures.

60 illustrations pour évoquer les attentats

Célèbres ou inconnus les auteur(e)s ont voulu par un dessin dire ce que les mots ne peuvent plus dire. Des illustrations qui vous serviront peut-être à évoquer les attentats aveugles de ce week-end avec vos élèves ou étudiants. Pour finir deux images qui font partie de mes préférées par ce qu’elles disent et revendiquent haut et fort. Attentats du vendredi 13 novembre : comment parler des images violentes aux enfants ? Certaines émissions télévisées, en particulier les journaux d’informations, ne sont pas adaptées à la jeunesse. « Jusqu’à 10-12 ans, les parents ne devraient pas laisser un enfant seul devant la télévision au moment des actualités.

Attentats du vendredi 13 novembre : comment parler des images violentes aux enfants ?

C’est une première précaution », affirme Harry Ifergan, psychologue et spécialiste du développement de l'enfant. Pour autant, difficile d’échapper pour les plus jeunes aux images des attentats à Paris qui ont pris une large place dans l’ensemble des journaux télévisés, qui ont relayé de terribles images de cette agression. Parler des terroristes aux enfants - Les Maternelles. C'est quoi le Djihad ? - 1 jour, 1 question. C'est quoi le terrorisme ? - Professeur Gamberge. Le salafisme, c'est quoi ? Le terrorisme. Après les attentats, 23 dessins en solidarité avec Paris. Dossier spécial après les attentats de Paris - 1jour1actu.com - L'actualité à hauteur d'enfants !

Les attentats terroristes qui ont frappé Paris le 13 novembre dernier soulèvent de multiples questions : qui sont les terroristes de l’organisation État islamique ?

Dossier spécial après les attentats de Paris - 1jour1actu.com - L'actualité à hauteur d'enfants !

Pourquoi s’en prennent-ils à la France ? 1jour1actu te propose des articles et des vidéos pour mieux comprendre. Après les attentats qui ont frappé Paris, vendredi 13 novembre, les Parisiens sont venus déposer des bougies et des fleurs en mémoire des victimes devant les lieux des différentes attaques. (© LIONEL BONAVENTURE / AFP) Expliquez-nous - A Video PlayList on Dailymotion. La jeunesse s’empare des symboles républicains. Lls sont une quinzaine de lycéens à s’être réunis, jeudi 26 novembre, dans un café de la place Stanislas, à Nancy.

La jeunesse s’empare des symboles républicains

Là même où, depuis le 13 novembre, s’entassent bougies, fleurs et petits mots en hommage aux victimes des attentats de Paris. Des dessins, aussi, où se distingue le drapeau bleu-blanc-rouge, un peu comme certains de ceux qui ornent le « mur d’expression » inauguré il y a une dizaine de jours dans leur établissement, le lycée Loritz, pour mettre en forme – ou en mots – l’émotion de ces jeunes. « Pas besoin de grandes actions pour montrer qu’on est touchés et solidaires, témoigne Raphaël.

Comprendre la domination de l'Etat islamique en sept minutes. EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes.

EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie-

Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Mon quotidien 15/11. Libération.fr – Le P'tit Libé. Mon petit quotidien 15/11. Boutique Playbac Presse : abonnements Le Petit Quotidien, Mon Quotidien, l'actu, l'éco, journaux quotidiens pour enfants, magazines thématiques pour enfants, jeux pour enfants, concours.

ARTE Journal Junior. Terrorisme. Okapi pourquoi y a t il des fanatiques. DessinsAttentatsParis. Mi petit, mi grandAttaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations.

Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent

Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. Revue des intox du Net... et comment s'en prémunir. C'est désormais la règle : chaque fait d'actualité est l'objet de rumeurs, de faux ou de déformations diverses sur les réseaux sociaux.

Revue des intox du Net... et comment s'en prémunir

La vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi n'a pas échappé à ce phénomène de bullshit viral. Voici quelques exemples. Et quelques conseils sur la manière de s'en prémunir. Attentats : une affiche pour expliquer comment réagir. Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le Que faire ?

Attentats : une affiche pour expliquer comment réagir

DAESH: On fait quoi maintenant?