background preloader

Médiation numérique

Facebook Twitter

Sakatoof's Public Page. Ecole_ete_2014.pdf. La médiation : à quoi ça sert ? - Médiation, conciliation : négocier pour éviter un procès. © Dalaprod / Fotolia Même avec un bon dossier, vous avez souvent intérêt à trouver une solution négociée à vos problèmes.

La médiation : à quoi ça sert ? - Médiation, conciliation : négocier pour éviter un procès

Dans la médiation, on a deux gagnants, alors que dans un procès, même le gagnant perd un peu ! La médiation est souvent gratuite, plus rapide et les décisions négociées sont plus faciles à faire appliquer. Faire appel à une tierce personne pour régler vos problèmes Avant de saisir le tribunal, vous avez forcément pensé à chercher un accord amiable avec votre adversaire. La médiation va vous permettre de négocier avec votre adversaire en présence d’une tierce personne totalement objective, qui facilitera la communication. Pour quels litiges ? Vous pouvez faire appel à un médiateur pour tous vos litiges : problème avec votre opérateur téléphonique, votre banque, votre bailleur... Une procédure rapide Au contraire, négocier avec votre adversaire va vous permettre de gagner du temps et de trouver une solution rapide à mettre en place. Une procédure quasiment toujours gratuite. La médiation numérique, pour quoi, pour qui et comment ? - ARSENIC.

Article d’Amaëlle GUITON, journaliste indépendante et auteur de « Hacker : au coeur de la Résistance. » à l’issue des #REUNIC14.

La médiation numérique, pour quoi, pour qui et comment ? - ARSENIC

L’article original est public sur le site Tecn0polis. À quoi servent les espaces publics numériques (EPN)? Sur le papier, la réponse est simple : à accompagner le public vers ce qu’on appelait, dans les années 1990 (je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans…), les « nouvelles technologies de l’information et de la communication » — ce qui passe notamment, et très basiquement, par l’accès à Internet (dont on a parfois tendance à oublier qu’il est une ressource inégalement répartie). Bref, à lutter contre la fameuse « fracture numérique » qui, depuis plus de vingt ans, mobilise élus, acteurs de terrain, chercheurs et sommets internationaux sur la « société de l’information ».

Sur le terrain, c’est évidemment beaucoup plus compliqué. À quoi servent les EPN ? (Voir ci-dessous, pour ceux qui ont une heure et demie devant eux. Médiation numérique : une définition. Je me rends compte qu’il est nécessaire de clarifier et de faire évoluer ma définition de médiation numérique des savoirs.

Médiation numérique : une définition

Je vous propose donc celle-ci, elle porte sur le domaine de l’information-documentation, elle est expérimentale et s’incarne dans une démarche globale et un projet. Elle renouvelle les notions plus traditionnelles de mise en valeur et celle d’aide à la recherche documentaire. J’espère que vous la trouverez claire, n’hésitez pas à réagir en commentaire et à proposer votre définition le cas échéant ! La médiation numérique des savoirs est une démarche visant à mettre en œuvre des dispositifs de flux, des dispositifs passerelles et des dispositifs ponctuels pour favoriser l’accès organisé ou fortuit, l’appropriation et la dissémination de contenus à des fins de diffusion des savoirs et des savoir-faire.

Enfin, last but not least, nous sommes (nous = quelques bibliothécaires engagés dans des actions de formations et d’autres talentueux apprentis formateurs 4 mai 2012. Définition et enjeux de la médiation numérique documentaire. Le concept de médiation documentaire au sein des sciences de l’information et de la communication (SIC), renvoie à la notion d'intermédiaire, de lien entre le singulier et le collectif.

Définition et enjeux de la médiation numérique documentaire

La médiation documentaire concerne une médiation des savoirs mettant en place, grâce à un tiers, des interfaces qui accompagnent l’usager et facilitent les usages. Elle permet de concilier deux choses jusque-là non rassemblées pour établir une communication et un accès à l’information. C’est par sa capacité à lier information et communication qu’elle peut être qualifiée de médiation documentaire. Elle s’appuie sur des composants humains ou matériels qu’on peut distinguer en « médiateurs sociaux « naturels » (normes, valeurs…), médiateurs humains (négociateurs, chefs…), dispositifs complexes (agencements matériels et géographiques, organisationnels et techniques…) »1. Une première partie de notre article permettra de mettre en perspective le concept de médiation documentaire.