background preloader

Pollution et santé de l'enfant

Facebook Twitter

Observatoire de la qualité de l'air intérieur. Le petit guide santé du Bio-Bébé - Edition 2014. L’air intérieur ou la menace fantôme. Écrit par J. Maherou, S. Norest & L. Ferrer Créé le vendredi 20 avril 2012 08:16 Contrairement à ce que l’on pense, l’air est plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur. Près de 900 substances chimiques sont émises dans notre maison et l’exposition à ces substances peut avoir des effets néfastes sur notre santé les plus sensibles étant les enfants. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la pollution de l’air intérieur est responsable d’environ 2 millions de décès prématurés.

D’où vient cette pollution qui nous menace de l’intérieur? Les polluants de l’air intérieur présentent une grande diversité : acariens, micro-organismes, particules, substances chimiques...Beaucoup d’entre eux proviennent de produits de consommation courante tels que les produits de bricolage et de décoration, les meubles, les peintures, les colles, les produits d’entretiens ou les cosmétiques. Les polluants physico-chimiques Tabac Le tabac est le premier polluant présent dans les logements. Les meubles. Guide. Pollution - Effets de la pollution - Sur la santé. La conscience actuelle des effets de la pollution atmosphérique urbaine sur la santé doit beaucoup à un épisode tragique qui est survenu à Londres entre le 5 et le 9 décembre 1952. Durant ces cinq jours, un nuage épais de fumées sulfureuses provenant des usines et des chauffages individuels au charbon a stagné sur le bassin londonien.

Les concentrations de particules en suspension et de dioxyde de soufre (SO2) ont atteint des niveaux de plusieurs milliers de microgrammes par mètre cube (les concentrations actuelles sont plutôt de l'ordre de la dizaine de µg.m⁻ ³ à Paris et à Londres), entrainant un excès de mortalité exceptionnel : une analyse récente porte à 12 000 le nombre de décès en excès, observés jusqu'en février 1952. Nombre de décès et concentrations en dioxyde de souffre lors de l'épisode de smog de l'hiver 1952 à Londres Source : ML Bell, 2001 [1] Contrastes spatiaux d'exposition (figures a et b) pdf - 76 ko) et figure suivante. [1] M. . [2] Hémon, D., E. . [3] Holland, W. Pollution de l’air à l’intérieur des habitations. Pollution : quels sont les risques pour mon enfant ? - Pollution et santé. C'est l'été et en ville les indicateurs se mettent au rouge avec les grosses chaleurs.

Les médias se font l'écho des niveaux élevés de la pollution atmosphérique. Est-ce une raison pour priver bébé de sa promenade quotidienne ? Les agents polluants les plus importants sont le dioxyde d'azote et l'ozone, qui ont des effets néfastes sur l'appareil respiratoire, mais aussi le monoxyde de carbone qui touche plutôt le coeur et le cerveau. Chez l'adulte, une pollution accrue augmente la fréquence des troubles comme l'insuffisance respiratoire ou la bronchite chronique. Les polluants vont aussi diminuer les défenses de l'organisme aux infections. Les conséquences de la pollution Lors des pics de pollution à l'ozone, la plupart des gens ne ressentent rien.

Les enfants respirent à une fréquence plus élevée que les adultes, ils inhalent donc encore plus de polluants. Les cellules bronchiques de l'enfant sont fragiles, en particulier les cellules ciliaires. N'oubliez pas la pollution domestique. Cpa38. Enfants, école et asthme: surveiller qualité de l'air. L'ANSES , Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail ANSES, a publié en Avril 2014 un rapport sur la pollution de l'air intérieur précisant que les enfants qui passent plus du 85% de leur temps dans des espaces clos, chez eux ou à l'école, inhalent des particules polluantes comme des COV, du benzène, des solvants et du monoxyde de carbone. D'autre part, certains sont encore exposés au tabagisme passif ou ultra passif de leur entourage.

Les lieux collectifs qui accueillent des enfants de moins de 6 ans comme les écoles, doivent désormais mesurer dans l'air intérieur, la concentration de formaldéhyde, de benzène et de CO2 dans l'air intérieur avant 2015. Les échéances La surveillance de la qualité de l'air intérieur est en train de devenir obligatoire dans certains lieux clos ouverts au public.

Le décret de Décembre 2011 prévoit que cette mise en oeuvre se fera progressivement Avant le 1er janvier 2015 Avant le 1er janvier 2018 Le benzène le CO2. Guide pratique pour une meilleure qualité de l’air dans les lieux accueillant des enfants. Ce guide pratique a pour but de fournir une aide opérationnelle aux différentes catégories d’intervenants dans les établissements qui accueillent des enfants afin d’engager une démarche proactive et coordonnée d’amélioration de la qualité de l’air intérieur (QAI). Son utilisation vise à identifier rapidement des actions favorables à la qualité de l’air intérieur via des grilles d’autodiagnostic des pratiques observées et d’identification préliminaire des sources potentielles présentes dans ou autour de l’établissement. Les quatre grilles d’autodiagnostic sont dédiées à certaines catégories d’intervenants dans l’établissement : L’équipe de gestion (direction, mairie…) Le responsable des activités de la pièce occupée (enseignant, puéricultrice …) Les services techniques en charge de la maintenance du site Le personnel d’entretien des locaux En complément de ces grilles, une fiche informative est jointe sur les outils métrologiques disponibles, si des mesures devaient être réalisées.