background preloader

Histoire de l'art

Facebook Twitter

# Description d’une image 4. « L’angelus novus » de Paul Klee par Walter Benjamin | Le SauteRhin. Encore des yeux écarquillés ! Voir ici et là. Cette fois, ce sont ceux de l’ « ange nouveau » de Paul Klee vu par Walter Benjamin. Le texte figure dans la IXème thèse sur le concept d’histoire. Paul Klee "Angelus Novus" (1920) « Mon aile est prête à prendre son essor Je voudrais bien revenir en arrière Car en restant même autant que le temps vivant Je n’aurais guère de bonheur » Gerhard Scholem , Gruss vom Angelus [1] « Il existe un tableau de Klee qui s’intitule «Angelus Novus».

Walter Benjamin Sur le concept d’histoire IX. . [1] N. d. Jean-Michel Palmier a décrit les rapports qu’entretenait Walter Benjamin avec ce tableau de Paul Klee : « L’ange qui ressemble un peu à une marionnette, fortement stylisé, a des pieds transformés en pattes tandis que les extrémités des ailes, grandes ouvertes, forment des mains. Jean Michel Palmier Walter Benjamin Le chiffonnier, l’ange et le petit bossu. Art naïf. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’art naïf désigne la manière d'aborder la peinture par les « peintres naïfs », dont l'une des principales caractéristiques plastiques consiste en un style pictural figuratif ne respectant pas — volontairement ou non — les règles de la perspective sur les dimensions, l'intensité de la couleur et la précision du dessin.

Le résultat, sur le plan graphique, évoque un univers d'enfant, d'où l'utilisation du terme "naïf". L'inspiration des artistes naïfs est généralement populaire et le terme s'applique aussi à des formes d'expression populaires de différents pays, notamment au courant artistique le plus connu d'Haïti. Dans le reste des arts, ce terme désigne également les œuvres d’artistes, le plus souvent autodidactes, qui se trouvent en décalage avec les courants artistiques de leur temps. Au Québec, on emploie plus volontiers le terme d’« art indiscipliné », bien que celui d’art naïf soit parfois utilisé. Cela se traduit par : Brésil Canada France. Arts & Sociétés.

La notion d'art enfantin s'est imposée au XXe siècle, notamment auprès des écoles qui voulaient promouvoir la personnalité de l'enfant : c'est le cas de la célèbre méthode Freinet, du nom de ses fondateurs Elise et Célestin Freinet qui —avec Maria Montessori, Ovide Decroly et d'autres— furent les promoteurs de ce qu'on a baptisé L'Ecole nouvelle ou l'Education nouvelle. On a fini par se persuader que les enfants sont des artistes, voire qu'ils seraient les authentiques détenteurs d'une "créativité" (le mot est indissociable de cette esthétique spontanéiste) que les artistes en titre chercheraient tant bien que mal à ressusciter en eux. La "créativité" n'est autre que la production artistique mesurée à l'aune d'une expression brute, native, dont l'enfance serait le canon, le critère insurpassable.

Au XIXe siècle, tout un courant de pensée, hérité de Rousseau et lié au romantisme, assimile l'enfance à l'âge des perceptions pures, que l'art doit s'efforcer de retrouver. 1. Bibliographie. Arts & Sociétés. Christian Boltanski (Page 1) – Autres Arts et Médias & Généralités – Forum de la Culture Gothique - Toile Gothique. Christian Boltanski est un plasticien français, né le 6 septembre 1944 à Paris. Photographe, sculpteur et cinéaste, connu avant tout pour ses installations, il se définit lui-même comme peintre, bien qu'il ait depuis longtemps abandonné ce support. Biographie Christian Boltanski est né à la fin de la Seconde Guerre mondiale dans une famille juive et il est resté marqué par le souvenir de l'Holocauste.

Il commence à peindre en 1958, à l’âge de 14 ans, alors qu’il n’a jamais connu de véritable scolarité ni suivi de formation artistique au sens traditionnel du terme. La plupart des tableaux qu’il réalise alors sont en majeure partie de grands formats représentant des personnages dans des circonstances macabres ou bien encore des scènes d'histoire. Boltanski s'éloigne de la peinture à partir de 1967 et expérimente l'écriture, par des lettres ou des dossiers qu'il envoie à des personnalités artistiques.

Œuvre Il travaille le thème de l’hallucination, là où absence et existence se confondent. De Bali au Bénin : tour du monde de l’Art Brut. Dessins de la Renaissance. Galerie christian berst | art brut | paris | accueil. Gauguin et le Primitivisme. Henri Rousseau, dit le Douanier La Charmeuse de serpents. La Fabuloserie art brut ,musée, musée art brut, Turbulents, art hors les normes, giovanni podesta, maison musée, jardin habité. La foire - Outsider Art Fair. Le fauvisme et ses influences sur l’art moderne. André Derain, Les deux péniches, 1906 « L’orgie des tons purs » La « cage aux fauves » du Salon d’Automne, 1905 « Le fauvisme est venu du fait que nous nous placions tout à fait loin des couleurs d’imitation et qu’avec des couleurs pures nous obtenions des réactions plus fortes. » « La couleur surtout et peut être plus encore que le dessin est une libération. » Henri Matisse, Écrits et propos sur l’Art Régulièrement accrochés dans les premières salles du Musée national, les artistes fauves annoncent par la couleur la modernité et les bouleversements artistiques du début du XXe siècle.

En donnant aux « chocs » émotifs, selon le mot d’Henri Matisse, une palette franche et pure, le fauvisme prête à la couleur la tonalité d’une émotion et d’une sensation. C’est en 1905 que nait le mouvement dont Henri Matisse est le précurseur et le plus important représentant. Les sources du fauvisme Paul Gauguin, Femmes de Tahiti, 1891 Huile sur toile, 69 x 91,5 cm 1. Repères – la couleur comme absolu 3. Essais. Le Néo-impressionnisme, de Seurat à Paul Klee. Georges Seurat Port-en-Bessin, avant-port , marée haute© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR Si le néo-impressionnisme est devenu en quelques années un véritable mouvement artistique fédérant de nombreux artistes en France et en Europe, la paternité en revient à un seul homme : Georges Seurat.Né en 1859 à Paris, Seurat intègre l'Ecole des Beaux-Arts en 1878 mais la quitte dès l'année suivante car déjà il souhaite "…trouver du nouveau, une peinture mienne", comme il l'avoue en 1888 dans une lettre à Paul Signac.

Toutefois Seurat ne rejette pas l'héritage de ceux qui l'ont précédé. Il est fasciné par l'usage que Delacroix fait de la couleur dans son oeuvre et y trouve un moyen de s'affranchir de la ligne, pilier de l'enseignement classique. Georges SeuratLa Seine à Courbevoie© photo DR Il en conçoit une technique caractérisée à partir de 1886 par l'application régulière et ordonnée de petites touches de peinture sur toute la surface de la toile. Paul SignacVoiles et pins© photo atelier 53. Les Nabis. L’émergence d’un nouveau mouvement artistique Au cours de l’été 1888, quelques artistes de l’académie Julian partageant les mêmes préoccupations plastiques se regroupent sous le nom de Nabis, ce qui signifie prophète en hébreu. Parmi eux, on compte d’abord Paul Sérusier, Pierre Bonnard, Maurice Denis, Ranson et Henri-Gabriel Ibels, puis Edouard Jean Vuillard et Ker Xavier Roussel, et enfin Aristide Maillol et Félix Vallotton.

Férus de littérature symbolique et de textes ésotériques, ils se rassemblent tous les mois autour de dîners pendant lesquels ils échangent et définissent une nouvelle peinture.Très vite, Paul Sérusier devient une figure emblématique du groupe qui reconnaît dans son tableau, Le Talisman (1888, musée d’Orsay), le manifeste de l’esthétique qu’ils entendent développer. Peint sur les conseils de Paul Gauguin lors de son séjour à Pont-Aven (« Comment voyez-vous ces arbres […] ? Ils sont jaunes. Marine Terrace with initials - Victor Hugo. This artwork is in the public domain. Why? Heraldic eagle - Victor Hugo La tour des rats - Victor Hugo Le Gai Château - Victor Hugo Ville avec le pont de Tumbledown - Victor Hug… Gavroche at 11 years old - Victor Hugo Mushroom - Victor Hugo Ruined Aqueduct - Victor Hugo The Dead City - Victor Hugo Silhouette fantastique - Victor Hugo Calling Card - Victor Hugo Ermitage Rock in an imaginary landscape - Vic… Lace impression, spectral form - Victor Hugo Use Full screen browser mode for best experience Due to copyright law restrictions this image is not available for your country.

Max Klinger, fantasque maître graveur. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Dagen (envoyé spécial à Strasbourg) Max Klinger (1857-1920), peintre, sculpteur et graveur allemand, figure du symbolisme : la définition des dictionnaires n'est pas fausse. Klinger est en effet l'un de ces artistes qui, dans le dernier tiers du XIXe siècle et jusqu'à la première guerre mondiale, ont placé sous les yeux de leurs contemporains, généralement plus préoccupés d'industries et de colonies, des allégories souvent inspirées de l'Antiquité.

Klinger a eu des relations cordiales avec Arnold Böcklin (1827-1901). Il est le contemporain de Franz von Stuck (1863-1928), qui aimait autant que lui peindre nymphes, centaures, divinités et démons. Il y a à cela une raison matérielle : musées et bibliothèques de la ville conservent presque l'intégralité de l'œuvre gravé, qui y fut acquis au temps où Strasbourg était ville allemande. Sur le cuivre, il se permet tout, d'autant qu'il en sait les techniques par cœur. Sur le Web : Monotypie encre et parafine. Musees de Laval » Collections Naïfs et Singuliers. Le terme de Naïf a été employé dès la fin du 19e siècle afin de qualifier les œuvres du Douanier Rousseau. Utilisée tout d'abord de façon péjorative, cette dénomination, bien qu'inadaptée, reste aujourd'hui le vocable le plus usité pour désigner les productions d'artistes autodidactes pratiquant un art qui se situe en dehors de toute catégorie stylistique. Quelques oeuvres : Albasser Pierre - Au fond du Lac Arditi Iracema - Rio Sobrenatural Bauchant André - Assomption de la Vierge Bombois Camille - Massifs de fleurs Cerisier Jean-Louis - L'installation Eve Jean - Portrait de Maximilien Gauthier Fillaudeau Noël - Métamorphose Ghizzardi Pietro - Autoportrait Lackovic Ivan - La Cueillette Lacoste Alain - Francopholie Lagru Dominique - Avant l'Homme Lallement Eva - Les barques L’Art naïf n’a pas d’école, ni de théorie et toute classification reste sujette à caution.

Le concept d’Art Singulier est apparu dans les années 1970. Musée la Fabuloserie. Pour Pierre Avezard, rien ne se perd : boîtes de conserve, morceaux de tôle, piquets de bois, pneus usagés. Tout se transforme une fois découpé, limé, martelé, raboté et assemblé en un manège merveilleux. Il a commencé à construire ce manège en 1937 lorsqu'il était garçon vacher dans une ferme de la commune de Fay aux Loges dans le Loiret. Il consacrait ses moments de loisirs à prospecter les décharges. Il collectait tout ce dont les gens se débarrassent, il lui aura fallu presque 40 ans pour en venir à bout. Le "Manège de Petit Pierre" est une œuvre tout à fait exceptionnelle, c'est-à-dire un chef-d'œuvre comparable à ces chefs-d'œuvre des Compagnons du tour de France . (...) le travail de Petit Pierre, travail de toute une vie, est une sorte de chanson populaire, de romancero, de ballade, faite au moyen de tôles découpées, de fils de fer, de peintures aux vives couleurs, et un pied de nez rigolard à l'atrocité de sa condition d'infirme et de sous prolétaire.

Mystic Marriage of Saint Catherine - Parmigianino. This artwork is in the public domain. Why? Saint Barbara - Parmigianino Virgin and Child with an Angel - Parmigianino Amor Carving His Bow - Parmigianino Rest on the Flight to Egypt - Parmigianino Self-portrait in a Convex Mirror - Parmigiani… Diogenes - Parmigianino Madonna and Child - Parmigianino Man with a Book - Parmigianino Circe and the Companions of Ulysses - Parmigi… Madonna and Child - Parmigianino Madonna and Child with St. John and St. Jerom… Mystic Marriage of St Catherine - Parmigianin… Use Full screen browser mode for best experience Due to copyright law restrictions this image is not available for your country. Palais Idéal du Facteur Cheval - Palais Idéal du Facteur Cheval. Panorama de l'art. Parmigianino. The Bridgewater Madonna Raphael Parmigianino had a massive stylistic influence on Mannerism and sixteenth-century graphic art in general.

He successfully managed to combine in his work the graceful and elegant style of the great masters with a new sense of movement and a striving for a sensuous beauty beyond nature. Many of his paintings contain within them mysterious ambiguities and conceal strains and tensions of the time. Elongated figures:Parmigianino's style is characterized by lengthening of form, whether this is necks, limbs or shapes. Some of his artworks seem to be fixated by a sense of distortion, and as with many other mannerist artists his work exaggerates the ideal beauty depicted by Raphael and other eminent renaissance artists.

Often the colors used are vivid and give an impression of tension and unreal lighting. Experimental etchings and new media:An adventurous artist, Parmigianino never stopped experimenting with new mediums and printing techniques. Radio Palettes. Rodolphe Bresdin, Robinson graveur. Symbolisme. Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ». Définition du symbolisme Un " symbole " peut être forme plastique, mot ou phrase mélodique, mais il signifie toujours un contenu qu'il transcende. Jailli spontanément de l'inconscient, il éclaire soudain l'intelligence et lui manifeste la réalité invisible. Il peut n'être parfois que simple référence aux choses de l'esprit, mais, s'il révèle pleinement le songe de l'artiste, il devient synthèse de la pensée et des aspirations de la conscience.

Le signe symbolique est lié depuis toujours à la peinture. Cependant, il paraît plus juste de conserver au terme Symbolisme une acception historique précise qui le dégage des qualificatifs esthétiques vagues. Les précurseurs En art, le Symbolisme trouve ses racines dans certains aspects du Romantisme, pictural ou littéraire, qui connaissait déjà les sujets étranges, les allusions poétiques ou l'évocation des tourments intérieurs. Les préraphaélites Gustave Moreau Pont-Aven. Technique de peinture | La peinture artistique d'un point-de-vue technique. WikiArt.org - the encyclopedia of painting.