background preloader

SENARIO 3 (1ERE ANNEE)

Facebook Twitter

Les dotations aux amortissements. Du point de vue comptable, l'amortissement est la constatation de la consommation des avantages économiques attendus des immobilisations de l'entreprise, c'est à dire la constatation de la perte que subit la valeur des immobilisations qui se déprécient avec l'usage et le temps.Exemple : une entreprise inscrit à son bilan en 2015 un matériel pour une valeur de 10 000 euros (valeur d'achat).

Les dotations aux amortissements

En 2016, ce matériel aura perdu de sa valeur. L'amortissement permet de prendre en compte chaque année la perte subie par l'entreprise du fait de cette dépréciation.L'amortissement est constaté en charges, au niveau du compte de résultat de l'entreprise.Du point de vue fiscal, la dépréciation des éléments de l'actif immobilisé de l'entreprise constitue pour celle-ci une perte de substance, enregistrée par la comptabilité.Pour maintenir la valeur initiale des capitaux engagés dans l'entreprise, l'exploitant doit la compenser par un prélèvement sur les bénéfices de l'exploitation. Amortissements – Règles de déduction – Comptabilisation des amortissements – Obligation de constater l'amortissement en comptabilité. 4735-PGPBIC - Amortissements – Règles de déduction – Comptabilisation des amortissements – Obligation de constater l'amortissement en comptabilité1 BIC - Amortissements – Règles de déduction – Comptabilisation des amortissements – Obligation de constater l'amortissement en comptabilité A.

Amortissements – Règles de déduction – Comptabilisation des amortissements – Obligation de constater l'amortissement en comptabilité

Règles comptables. Qu'est-ce qu'un plan d'amortissement ? Calculez le tableau d' amortissement de votre credit. Les amortissements comptables : calcul, durée et méthodes. De manière générale, cet article a pour but d’expliquer ce que sont les amortissements comptables et de détailler les principales caractéristiques de celui-ci (immobilisations amortissables, modalités de calcul des amortissements, date de début d’amortissement).

Les amortissements comptables : calcul, durée et méthodes

Un autre article traite de manière plus détaillée la comptabilisation des amortissements d’immobilisations. 1. Les amortissements dérogatoires : application facultative. Les amortissements dérogatoires résultent de l’application de textes fiscaux.

Les amortissements dérogatoires : application facultative

Ils peuvent, dans certains cas, s’appliquer au libre choix des entreprises. Le présent article s’attarde donc sur les modalités d’application et de comptabilisation des amortissements dérogatoires facultatifs. 1. Comptabilisation des amortissements dérogatoires facultatifs en cas de recours au mode fiscal dégressif. Amortissement dérogatoire. L’amortissement dérogatoire est une méthode de calcul de l’amortissement purement fiscale.

Amortissement dérogatoire

Les écritures comptables de l’amortissement dérogatoire doivent être passer lorsque l’amortissement économique ne correspond pas à l’amortissement autorisé en fiscalité. L’utilisation de cet amortissement peut être choisi ou non par l’entreprise. Comme nous l’avons vu précédemment, l’entreprise peut choisir d’amortir un bien selon le Plan Comptable Général soit par amortissement linéaire, soit par amortissement dégressif. Amortissement dégressif. L’amortissement dégressif est une méthode de calcul de l’amortissement dont le montant des annuités est décroissant.

Amortissement dégressif

Ce mode de calcul est acceptée fiscalement sous certaines conditions car il permet d’inciter les entreprise à investir. L’amortissement dégressif ne peut pas s’appliquer pour : les biens d’occasions;les véhicules de tourismes;les biens qui ont une durée de vie inférieure à 3 ans. Formule de calcul de l’amortissement Base amortissable x taux d’amortissement linéaire x coefficient d’amortissement dégressif. Qu'est-ce qu'une dépréciation ? Qu'est-ce qu'une dépréciation sinon la diminution de la valeur d'un bien?

Qu'est-ce qu'une dépréciation ?

Suivant le principe de prudence (article 120-3 du Plan Comptable Général) la comptabilité générale prévoit de passer une écriture de dépréciation lorsqu'un élément d'actif perd de la valeur (moins-value). C'est une opération d'inventaire, aussi cette écriture ne sera jamais passée en cours d'exercice mais toujours à la clôture de l'exercice. Chapitre 3 - Amortissement d'une immobilisation. Les différents types d'amortissement. L’amortissement linéaire L’amortissement linéaire consiste à répartir la perte de valeur par fraction annuelle égale sur toute la durée de vie de l’immobilisation.

Les différents types d'amortissement

Si le bien est acquis en cours d’année, l’amortissement du premier et dernier exercice se fera au prorata temporis (à partir de la date de mise en service du bien) Calcul de l’amortissement : valeur H.T * taux d’amortissement (* prorata temporis) Taux d’amortissement : (1/n)*100N : nombre d’année d’amortissement Comptabilisation de la dotation aux amortissements. Tableau d'amortissement. Plan d'amortissement. Les immobilisations comptables. Les immobilisations comptables correspondent aux biens destinés à servir de façon durable pour l’activité de l’entreprise.

Les immobilisations comptables

On regroupe les immobilisations en 3 grandes catégories : les immobilisations incorporelles, les immobilisations corporelles et les immobilisations financières. Ces dépenses ne sont pas déduites immédiatement du résultat de l’entreprise et font l’objet d’un amortissement en fonction de leur durée d’utilisation. Il s’agit ici d’un article de présentation des immobilisations et des amortissements, d’autres articles examinent plus en détail chacun de ces points. 1.