background preloader

Sabrinakj

Facebook Twitter

Paywall mobile. Paywall mobile. Lignes régulières, low cost, charters : qui fait quoi ? : L'avion pas cher : Dossier pratique de voyage. Les lignes régulières Compagnies nationales ou privées, leurs vols sont programmés à l'avance, avec des horaires et des fréquences fixes publiés dans des indicateurs de vols facilement disponibles.

Lignes régulières, low cost, charters : qui fait quoi ? : L'avion pas cher : Dossier pratique de voyage

Ils couvrent un large éventail de destinations. Ce sont les "grands transporteurs", de type Air France-KLM, Lufthansa, British Airways, Cathay Pacific, United... À la base, ils offrent bien sûr une très grande liberté d'utilisation et d'organisation (validité, modifications, etc.)pour les tarifs pleins ou réguliers (en général, très élevés). L'arrivée des low cost sur le marché. Le low-cost long-courrier : une menace pour la concurrence et l'emploi. Dans un article de La Tribune du 25 juillet 2014, M Emmanuel Combe et Laurent Perrier constatent l'arrivée de compagnies low-cost long courriers à partir de l'Europe et leur analyse économique est pertinente.

Le low-cost long-courrier : une menace pour la concurrence et l'emploi

L'idée de nouveaux entrants long courriers dans le marché européen peut être séduisante car il est vrai que la concurrence de compagnies low-cost a aidé les entreprises à mieux se structurer pour adapter leurs coûts à la demande des consommateurs. Mais dans cette frénésie financière et économique mondiale, les fondamentaux de nos sociétés - souvent complexes - ne doivent jamais être oubliés. Et d'ailleurs, les auteurs de l'analyse précitée en sont conscients et se limitent volontairement à des aspects économiques. Le consommateur est avant tout un citoyen Concurrence déloyale ? Fiche n°5 : Compagnies low cost (bas coûts) - Notre Dame des Landes 2013. Les compagnies aériennes low cost se sont développées en Europe depuis une quinzaine d’années, accroissant le nombre de passagers.

Fiche n°5 : Compagnies low cost (bas coûts) - Notre Dame des Landes 2013

Elles ont développé les liaisons européennes de point à point mais quittent facilement un aéroport pour un autre, en faisant jouer la concurrence (et les subventions). Leur modèle social est très critiquable. L’Union européenne commence à vouloir faire le ménage dans les aides publiques qui leur sont accordées. A Nantes, le nombre de passagers s’est accru depuis leur arrivée en 2004. NDL est annoncé maintenant pour accueillir ces compagnies. Aérien : le poids toujours croissant des compagnies low cost en Europe. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Guy Dutheil L’essor des compagnies aériennes low cost au détriment des compagnies « historiques » ne se dément pas en Europe.

Aérien : le poids toujours croissant des compagnies low cost en Europe

Comme une baignoire qui se vide, les passagers des compagnies européennes classiques privilégient toujours un peu plus les transporteurs à bas coûts. Bilan de l’année 2014. Un rapport de un à deux pour la croissance Si l’on regarde la croissance du trafic passager l’an dernier, la palme revient à un représentant des compagnies traditionnelles : IAG, maison mère de Bristish Airways totalise 15 % de passagers en plus, soit 77,3 millions au total. Chez les acteurs du low cost, easyJet, la plus rentable des compagnies européennes, devance, avec une hausse de 6,5 % du trafic passager (à 65,3 millions), sa rivale irlandaise Ryanair : cette dernière a vu son trafic passager progresser de 6 %, à 86,4 millions de personnes, confortant ainsi la place de leader européen qu’elle détient depuis 2010.

Un podium inchangé. Transport aérien : jusqu’où ira la folie des low-cost. Tous droits réservés - © REA Ciel !

Transport aérien : jusqu’où ira la folie des low-cost

Non contentes de les avoir détrônées, les Ryanair, EasyJet et autres veulent désormais faire la peau des grandes compagnies. Voici leur plan de bataille. Bas coûts, hauts budgets… A ceux qui en doutaient encore, les compagnies low-cost viennent de démontrer de façon éclatante qu’elles étaient les maîtresses du ciel. Alors que leurs concurrentes traditionnelles comptent le moindre euro, Ryanair, EasyJet et l’américaine Spirit Airlines ont annoncé sans broncher 23 milliards d’euros d’investissements lors du dernier Salon du Bourget, pour s’offrir 300 avions flambant neuf.

«Les low-cost ne me font pas peur !» Et ils n’ont aucune intention de s’arrêter en si bon chemin, Michael O’Leary n’en a pas fait mystère au Salon du Bourget. Les compagnies low-cost vont-elles concurrencer les grandes. REPÈRES La première compagnie considérée comme une référence pour le modèle low-cost est la compagnie Southwest Airlines créée au Texas en 1971.

Les compagnies low-cost vont-elles concurrencer les grandes

Compagnies aériennes : petits prix, gros dégâts. Vingt ans après la naissance du phénomène low cost, où s'arrêtera l’ascension des compagnies aériennes à bas coût?

Compagnies aériennes : petits prix, gros dégâts

En Europe, où ils réalisent déjà 40 % du trafic, ces géants pourraient bien atteindre 60 % de parts de marché d’ici à 2020 et ainsi « assurer la grande majorité des voyages aériens à venir », avance Carolyn McCall, directrice générale d’easyJet. Selon elle, « les compagnies classiques ne savent pas comment gagner de l’argent sur les courtes distances ». N’en déplaise à l’ancien PDG d’Air France Jean-Cyril Spinetta – qui en 2002 affirmait sans hésitation que le low cost n’était « pas viable économiquement » –, easyJet et Ryanair ont su imposer leur modèle à tout un secteur. Mais que se cache t'il vraiment derrière cette promesse de vols à petits prix?

Une sous-traitance à l'extrême Autre source d’économies non négligeable : la réduction de la durée de rotation au sol. Et parfois, cette course à la rentabilité pousse les compagnies à franchir la ligne jaune. Etude : le développement du modèle low-cost long courrier. XL, l'exemple réussi de la low cost long courrier Depuis les années 2000, le modèle low-cost des lignes court- et moyen-courriers s’est fortement développé dans le monde.

Etude : le développement du modèle low-cost long courrier

Ainsi, Ryanair est aujourd’hui la première compagnie aérienne mondiale en termes de passagers transportés sur des liaisons internationales (81,7 millions de passagers en 2014, rapport annuel Ryanair 2014 (1)). Et si ce modèle est un succès, la pérennité d’un modèle équivalent pour le long-courrier reste en débat dans l’industrie aérienne. I. L'emblème du low cost : le transport aérien. Le transport low cost est-il le modèle d’avenir ? Rappel des faits Face aux problèmes de pouvoir d’achat des Français, le modèle low cost est-il une vraie solution ?

Le transport low cost est-il le modèle d’avenir ?

Quelles garanties dans le transport aérien ? Quel avenir pour ce modèle ? Ce phénomène, apparu aux États-Unis en 1971 avec la compagnie aérienne Southwest, a aujourd’hui traversé l’Atlantique et semble s’être installé durablement en Europe. Il a connu une forte croissance en France ces dernières années.