background preloader

Les DYS...

Facebook Twitter

La musique et les enfants "dys" Ecrit par Anne Baudouin | Ajouté le 08 Avril 2016 | Modifié le 08 Avril 2016 Depuis quelques années, les recherches sur l'apport de la pratique musicale sur les capacités cognitives sont en pleine expansion, et les neurosciences ont mis en évidence les liens entre musique et troubles des apprentissages, notamment la dyslexie.

La musique et les enfants "dys"

Il a été montré que le langage et la musique partagent les mêmes réseaux neuronaux. La pratique musicale peut donc constituer une aide précieuse dans l'évolution des troubles cognitifs, notamment en faisant interagir différentes zones du cerveau, par exemple les zones liées au langage et celle liées à la motricité. Et cela fonctionne d'autant mieux que le plaisir de la musique partagée, en stimulant les circuits neuronaux de la récompense, rendent les apprentissages plus efficaces. Ce n'est un secret pour personne, on apprend beaucoup mieux en s'amusant ! Les «dys» c'est quoi ? (source ffdys - Fédération Française des Dys) Où trouver des cours de musique adaptés ? Dys-positif.fr : pour tout savoir sur les troubles dys et aider vos élèves ! Cp - Ce1 - Ce2 - Cm1 - Cm2 - Dys-positif.fr DYS+

Travailler avec...des élèves à "besoins particuliers" — 3-Ifé - Plateforme néo-titulaires - NéoPass@ction. Présentation et organisation de ce thème Construire une école inclusive, c’est adapter l’école aux besoins de tous les élèves et faire en sorte que ces adaptations prennent place à l’école ordinaire.

Travailler avec...des élèves à "besoins particuliers" — 3-Ifé - Plateforme néo-titulaires - NéoPass@ction

Cela nécessite une transformation profonde de l’enseignement, mais aussi de l’école, de ses structures et de son organisation. Cette transformation rend nécessaire le travail collectif, entre professionnels de l’enseignement, avec les familles, avec les professionnels du soin et du travail. Néopass se focalise ici, non pas sur les élèves dont le handicap peut être compensé par une aide matérielle ou humaine, mais sur les élèves qui nécessitent une adaptation de l’école et des contenus d’enseignement tout en restant dans un contexte ordinaire. Comment faire alors ? Accéder aux vidéos Les autres thèmes de Néopass@ction. LES "DYS" : un site consacré aux troubles des apprentissages. TÉMOIGNAGE d’une ENSEIGNANTE.

LES "DYS" : un site consacré aux troubles des apprentissages

Lausanne, le 17 février 2013. Dans ma pratique, j’ai eu la chance d’accompagner des enfants de différents âges, présentant des troubles praxiques. Impossible de décrire un “enfant type”; chaque situation est différente, chaque enfant réagissant, se construisant, apprenant, en fonction de sa personnalité, de son histoire, de son passé scolaire et de ses éventuels troubles associés. Je trouve que la problématique de la dyspraxie n’est pas facile à cerner. Quand j’ai commencé à enseigner il y a une quinzaine d’années, on n’en parlait pas du tout.

Dans le cas de la dyspraxie, pour moi, reviennent souvent les mêmes interrogations : Au moment de faire connaissance, la première chose qui me frappe est la difficulté d’organisation, et cela dès le vestiaire ; dans l’habillage pour les petits et dans l’organisation dans les affaires, cahiers, agendas, pour les plus grands. J’ai le sentiment de répéter toujours les mêmes consignes, encore et encore. Irritation. Dyspraxie, Dyslexie, Dysgraphie, Dyscalculie : 4 cartes trouvées sur le net. Nous vous livrons ces 4 cartes telles que nous les avons trouvées .

Dyspraxie, Dyslexie, Dysgraphie, Dyscalculie : 4 cartes trouvées sur le net

Voici quelques-unes des remarques que m’inspirent ces cartes ( elles ne sont que personnelles bien sûr !) : Une synthèse de symptômes dans ces 4 cartes, certains se recoupent , on peut y reconnaître nos petits « Dys » parfois dans plusieurs cartes, comme un « saupoudrage » qui prouve encore la complexité de leur fonctionnement mais aussi des remarques notées qui ne sont pas toujours vérifiées chez un enfant en particulier ( et parfois c’est même le contraire que l’on observe !). Des pistes pour comprendre, pour aider à adapter et à compenser tout en gardant en tête que ces enfants qui n’entrent déjà pas dans le « moule scolaire » ne vont pas non plus entrer dans « un moule unique étiqueté par un seul mot »Et la partie positive dans ces cartes ? Je n’en ai pas vue ! Ob_a8e8c3_cnsa-troubles-dys-anae.pdf.