background preloader

Sab833200

Facebook Twitter

En Corée, LG annonce le développement de robots-chariots pour les supermarchés. Aux États-Unis des robots autonomes ont été mis en place afin de livrer les courses aux habitants de la ville de Phoenix.

En Corée, LG annonce le développement de robots-chariots pour les supermarchés

Un service pratique et qui permet de faire ses courses sans avoir à bouger de chez soi. En Corée du Sud, LG vient d’annoncer un partenariat avec E-Mart Inc, le leader de la vente au détail. L’objectif cette collaboration étant de déployer différents robots intelligents dans les magasins afin de faciliter l’expérience des consommateurs. L’un des premiers produits sera un panier intelligent, qui pourra porter les courses des individus, mais également suivre les personnes durant leurs courses et détecter de potentiels obstacles. L’idée étant de « libérer les visiteurs de la lourde tâche de pousser eux-mêmes des chariots lourds. » Le robot pourra également guider les personnes vers les produits qu’ils recherchent. Une annonce qui n’est pas sans rappeler l’initiative d’Intermarché et Auchan qui ont testé le robot WiiGo. A 11 ans, le fils du PDG de Google mine des crypto-monnaies. Lors d’une conférence organisée par le New York Times, le PDG de Google Sundar Pichai a fait une révélation quelque peu originale : son fils de 11 ans lui aurait confié utiliser l’ordinateur familial pour miner des crypto-monnaies.

A 11 ans, le fils du PDG de Google mine des crypto-monnaies

Une telle anecdote qui fait écho à celle de Serge Brin, fondateur de Google, qui racontait lui aussi avoir un fils passionné par les devises électroniques. « La semaine dernière, je dinais avec mon fils et j’évoquais de quelque chose sur le Bitcoin. Il m’a corrigé en expliquant que je parlais en fait d’Ethereum – ce qui est légèrement différent ». Il reconnait aussi volontiers que son fils de 11 ans mine de l’Ethereum sur l’ordinateur familial (que Sundar Pichai a lui-même fabriqué) et qu’il comprend mieux les devises virtuelles aux monnaies fiduciaires (fiat). Photoshop CC s'annonce sur iPad. Nul n’échappe à la tentation de l’IA, pas même Adobe.

Photoshop CC s'annonce sur iPad

L’éditeur tenait hier sa conférence Adobe Max au cours de laquelle il annonce les grandes évolutions à attendre pour l’année à venir sur sa suite logicielle. Principale annonce : l’éditeur confirme son intention de proposer courant 2019 une version complète de Photoshop sur tablette, tout d’abord sur iPad puis sur Android. Jusqu’alors, Photoshop sur tablette n’était accessible que grâce aux applications Photoshop Express ou Photoshop Mix, des versions allégées et maigres en fonctionnalité de la suite logicielle phare d’Adobe. L’annonce du portage d’Adobe Photoshop CC sur tablette vient donc corriger ce manque : la nouvelle version du logiciel embarquera de son côté l’essentiel des fonctions de retouches proposées par la version desktop du logiciel et bénéficiera d’une interface adaptée au support tablette.

L’application est pour l’instant en version Preview et la sortie officielle est attendue pour 2019. [INFOGRAPHIE] Si Internet était un pays, ce serait le sixième consommateur d'énergie et le septième émetteur de CO2. Il suffit d’un clic. Un petit clic pour envoyer un mail, un autre pour lancer une vidéo. Un geste anodin, mais qui participe pourtant au réchauffement climatique. À tel point que Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire prépare un guide à destination du grand public pour orienter les internautes vers une navigation plus responsable, affirme Europe 1. Le secteur du numérique aussi polluant que l'aviation Le numérique représente 2 % des émissions de gaz à effet de serre, juste un peu moins que l'Allemagne, mais un peu plus que le Canada. Winamp va renaître, paré pour le streaming et les mobiles. Un des emblèmes de l'Internet du début des années 2000, le logiciel de lecture audio Winamp s'apprête à connaître une seconde vie.

Winamp va renaître, paré pour le streaming et les mobiles

Sous l'impulsion d'un nouvel éditeur, l'application devrait être relancée en 2019 dans une nouvelle version, visant notamment les plateformes mobiles et s'essayant pour la première fois au streaming. Le logo de Winamp "historique", et sa dernière version en date. À l'échelle temporelle de la technologie, Winamp est ce que l'on est en droit d'appeler un dinosaure. Lancé en version initiale il y a plus de 20 ans, et plus précisément le 7 juin 1997, ce logiciel de lecture audio a su s'imposer comme une référence au début des années 2000, à l'heure où le grand public découvrait lentement les plaisirs des fichiers MP3 et de la musique dématérialisée (obtenue soit en copiant ses propres CD, soit par la douce illégalité du partage en peer-to-peer). La version actuelle (5.666) de Winamp — qui, comme vous pouvez le voir, s'accommode fort mal des définitions high-DPI… Toutes les news, toute l'actu.