background preloader

Théorie de l'information et de la communication

Facebook Twitter

Histoire des théories de la communication. Ces deux petits livres, rédigés par des professeurs d'université connus dans le monde des sciences de la communication, visent le même objectif : fournir au lecteur, prioritairement étudiant, un premier survol des théories qui balisent leur champ de compétence.

Histoire des théories de la communication

Ils méritent d'être comparés non seulement parce qu'ils se ressemblent et que leur publication coïncide, mais aussi parce que les auteurs sont proches dans leurs positions scientifiques et idéologiques. Leur structure diffère pourtant, mais pas de la façon dont leurs titres pourraient le laisser entendre. Le livre de Bernard Miège, strictement chronologique, commence dans les années 50, et se termine par « un programme de travail pour les sciences de l'information et de la communication ». Des positions distinctes Cette différence illustre deux projets ou deux positions distinctes. L'ouvrage d'Armand et Michèle Mattelart est plus complet et rigoureux, mais aussi plus touffu.

Théories de la communication et nouvelles technologies de l'information et de la communication. La théorie de la communication. Forgée autour de 1945, au moment de la conception des premiers calculateurs électroniques, la théorie de la communication est une des bases des métiers d'intermédiaires tels que ceux du secteur de l'information-documentation et bien sûr de la communication.

La théorie de la communication

La théorie elle-même La notion de communication existe, même sans être revêtue de son actuel intitulé, depuis que le monde est monde et depuis que les hommes vivent en groupe. Le fait même que l'humanité soit divisée en un certain nombre de cellules qu'on appelle hommes suppose qu'il y ait entre ces cellules des relations. Parmi ces relations figurent tous les transferts d'informations, plus ou moins élaborés, qui relèvent inévitablement d'un acte de communication, fût-il le plus fruste (acte de violence par exemple). La communication a été théorisée dans les années 45-50, en même temps que la théorie de l'information (et celle de l'hypertexte, avant d'en prendre ce nom). Claude Elwood Shannon (1916-2001) Voilà un nom cité en introduction de bon nombre de cours de sciences humaines… Qui était ce pionnier des théories de la communication ?

Claude Elwood Shannon (1916-2001)

Dates principales 30 avril 1916 : naissance à Gaylord, Michigan, Etats-Unis 1932 : études en ingénierie électrique et mathématiques à l'Université du Michigan 1936 : double licence en mathématiques et en ingénierie électrique 1938 : publication de A Symbolic Analysis of Relay and Switching Circuits (Transactions of the AIEE, no 57). Shannon applique pour la première fois l'algèbre de Boole aux circuits de commutation automatique. 1940 : obtention d'un master en ingénierie électrique et d'un doctorat en mathématiques au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.). Shannon quitte le MIT pour devenir chercheur à Princeton. 1941-1972 : chercheur aux laboratoires Bell 1948 (1949) : publication de A Mathematical Theory of Communication 1949 : mariage avec Mary Elizabeth Betty Moore, une collègue de chez Bell, analyste passionnée de mathématiques. Norbert Wiener. Document, donnée, information, connaissance, savoir.

Dans l'énumération de ce titre, la notion d'information est flanquée de deux autres notions qui lui sont proches, sans jamais se recouvrir.

Document, donnée, information, connaissance, savoir

Nous proposons de les identifier chacune afin de bien repérer leur rôle, puis de saisir leurs relations. Document Qu'est-ce qu'un document ? Comment peut-on définir le plus sûrement un document ? On serait tenté de répondre qu'il s'agit d'un papier sur lequel sont consignées des informations. Document par nature Dans la plupart des cas, ce qu'on nomme couramment document sera le document par nature. Document par destination (2) A l'inverse, un objet banal peut devenir document par destination. Donnée. Document et information. Support indispensable de l'information, le document facilite la diffusion de celle-ci auprès d'un large public.

Document et information

Inversement, le document abandonne l'état de chose lorsque l'homme considère l'information dont il est porteur. Le couple information/document, qui paraît donc inséparable, remplit le rôle de matière première capitale pour l'entreprise. I. Un couple inséparable Il convient de définir document et information avant d'aborder la nature de leurs rapports respectifs. II. une matière première capitale Le document et l'information représentent la matière première des professionnels de l'I-D. |cc| Fabrice Molinaro - 1998 - janvier 2004. Notes : 1.