background preloader

Rtrenca

Facebook Twitter

Trencavel

Vicomte de Béziers et Carcassonne

La guerre déterritorialisée. Carte du monde interactive. Les nouvelles formes de conflits. Le terrorisme, local ou global ? L'art de la guerre 1. L'art de la guerre 2. Conflits 2030, les facteurs 1/2. Conflits 2030, les lieux. Twitter, nouvel outil de communication pour la présidence iranienne. Iran : appel inédit de Cameron à Rohani avant la reprise des négociations. Pour la première fois en plus de dix ans, un premier ministre britannique a appelé le président iranien.

Iran : appel inédit de Cameron à Rohani avant la reprise des négociations

David Cameron et Hassan Rohani se sont entretenus par téléphone, mardi 19 novembre, le premier contact entre les dirigeants des deux pays depuis 2002, lorsque Tony Blair et Mohammad Khatami étaient au pouvoir. Les deux dirigeants "ont décidé de poursuivre leurs efforts pour améliorer les relations de façon progressive et réciproque", après la nomination d'un chargé d'affaires non résident le 11 novembre, note Downing Street. L'évolution du programme nucléaire iranien depuis 1953. Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters | • Mis à jour le | Par avec agences Dès 1953, un programme nucléaire iranien est développé par le shah Mohammad Reza Pahlavi avec l'aide des Etats-Unis, dont le président Eisenhower a lancé en 1953 le programme "Atomes contre paix".

L'évolution du programme nucléaire iranien depuis 1953

Un programme qui donnera lieu à la création, en 1957, de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Devenu membre de l'AIEA, le 16 septembre 1959, l'Iran signe, en juillet 1968, le traité de non-prolifération nucléaire (TNP), adopté par les Nations unies le 12 juin 1968 et devenu effectif le 5 mars 1970.

Toutefois, l'Iran, de même qu'Israël et le Pakistan dans la région, n'ont pas paraphé le texte qui impose à ses signataires des restrictions en matière de recherches dans le domaine de l'armement nucléaire. L'Iran dément avoir une installation nucléaire secrète. L'Iran a rejeté, mardi 19 novembre, les accusations de l'opposition en exil sur des activités nucléaires dans un site militaire secret, selon l'agence officielle IRNA.

L'Iran dément avoir une installation nucléaire secrète

Le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI) a affirmé disposer d'informations sur un nouveau site secret du programme nucléaire iranien, dont le nom de code serait "012", et qui serait situé près de la ville de Mobarakeh, chef-lieu de la province du même nom dans le centre de l'Iran. Vers une guerre occidentale ouverte en Syrie et en Iran. SECRET DÉFENSE – La CIA a aidé Saddam Hussein à gazer les troupes iraniennes. La CIA a aidé Saddam Hussein à mener des attaques chimiques contre l'Iran en 1988.

SECRET DÉFENSE – La CIA a aidé Saddam Hussein à gazer les troupes iraniennes

C'est ce qu’affirme Foreign Policy, documents déclassifiés et témoignages de hauts-gradés américains à l'appui. Des rapports jusqu'à présent secrets, qui prouvent que, dès 1984, les renseignements américains savaient que leur allié officieux de l'époque, l'Irak de Saddam Hussein, en guerre contre l'Iran de 1980 à 1988, détenait un stock d'armes chimiques, composé de gaz moutarde et de sarin. Un ex-espion du Mossad affirme qu'Israël a participé au programme nucléaire iranien - IRAN. Les raisons-prétextes de l'Occident. Depuis 1979 et la Révolution islamique, l’Iran se trouve dans une situation géopolitique inconfortable.

Les raisons-prétextes de l'Occident

Mis au ban des nations par les Occidentaux, saigné par une guerre de 8 ans avec l’Irak soutenu de l’extérieur, mis dans l’Axe du mal par les néoconservateurs sous George W. Bush, asphyxié par des sanctions économiques et des embargos, infiltré et déstabilisé par des services de renseignements étrangers, allié à la Syrie et au Hezbollah, accusé de vouloir « rayer Israël de la carte », depuis plus d’un demi siècle l’Iran lutte pour préserver son indépendance dans des conditions périlleuses. Alors que l’Iran, aux yeux de certains, semble avoir passé les années les plus délicates, Jean-Michel Vernochet, dans cet essai de prospective d’une centaine de pages, expose la thèse que la destruction de l’Iran, à court ou moyen terme, est inéluctable. Guerre Iran-Irak : la CIA renseignait Saddam Hussein, malgré les armes chimiques.

Dans les années 1980, Washington a fourni des renseignements à Bagdad sur des préparatifs d'offensives iraniennes sachant pertinemment que l'Irak y répondrait par des attaques chimiques, révèle le magazine Foreign Policy.

Guerre Iran-Irak : la CIA renseignait Saddam Hussein, malgré les armes chimiques

Quel a été le véritable jeu des États-Unis durant la guerre Iran-Irak (1980-1988)? S'appuyant sur des documents déclassifiés de la CIA et des témoignages d'anciens hauts gradés, le magazine américain Foreign Policy soutient que Washington savait dès 1983 que Saddam Hussein n'hésitait pas à recourir à des bombardements de gaz sarin ou tabun (gaz neurotoxique encore plus puissant que le gaz sarin) face aux troupes iraniennes. François Hollande courageux face à l'Iran.

La politique étrangère de la France est courageuse : François Hollande ne louvoie pas comme Nicolas Sarkozy ou Jacques Chirac avec l'Iran des mollahs, estime le site d'information panarabe.

François Hollande courageux face à l'Iran

Un hommage au président français, plutôt rare de nos jours dans la presse internationale. 6 octobre 2014 | Partager : Contre l'Etat islamique, Hollande a eu raison trop tôt. En 2013, le président français avait préconisé et préparé la participation de la France à une intervention aérienne contre Damas.

Contre l'Etat islamique, Hollande a eu raison trop tôt

Cela aurait peut-être évité que se crée un vide entre le pouvoir de Bachar el-Assad et l’opposition syrienne modérée –vide dans lequel les extrémistes se sont engouffrés. Obama avait alors refusé d'agir, il y est acculé aujourd'hui. Depuis cinq ans, de nombreux otages français sont morts dans «l'arc de crise jihadiste» Bientôt une nouvelle carte du Moyen-Orient ? Avec les guerres en Syrie et en Irak, le conflit généralisé entre sunnites et chiites, la région est en voie d'implosion.

Bientôt une nouvelle carte du Moyen-Orient ?

The New York Times a imaginé une carte des futures fontières, avec 14 pays là où il y en a 5 aujourd'hui. 24 juin 2014 | Partager : Les accords Sykes-Picot qui avaient tracé les frontières des nouveaux Etats du Moyen-Orient semblent dépassés, voire enterrés. Ces accords secrets, signés le 16 mai 1916 entre la France représentée par François Georges-Picot et la Grande-Bretagne par sir Mark Sykes, prévoyaient le partage du Moyen-Orient à la fin de la Première Guerre mondiale.

Le conflit syrien a montré que la notion de citoyenneté dans les nouveaux Etats n’a pas pris le pas sur les allégeances communautaires ethniques ou religieuses. Poutine se vengera sur la Syrie. L'ensemble de la presse arabe s'accorde à lier les dossiers ukrainien et syrien, considérés comme deux piliers dans la stratégie du président russe.

Poutine se vengera sur la Syrie

Courrier international 26 février 2014 | Partager : Pour le quotidien panarabe nationaliste Al-Quds Al-Arabi, "les dirigeants russes se sont employés à faire échouer les deux révolutions ukrainienne et syrienne. C’est pourquoi les révolutionnaires syriens ont vu dans la fuite de Ianoukovitch une victoire pour eux-mêmes. Certains d’entre eux ont même participé aux combats de rue à Kiev, brandissant côte à côte le drapeau syrien et le drapeau ukrainien. " Or, estime le journal, "les Russes seront d’autant plus intraitables sur la Syrie qu’ils viennent de perdre en Ukraine". Jusqu’où iront les djihadistes. Le 10 juin, le groupe djihadiste de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) s’est emparé de Mossoul, deuxième ville du pays, et poursuit son avancée dans le Nord et le Centre. Cette offensive, d'une envergure sans précédent, menace toute la région. 11 juin 2014 | Partager : Comment le Qatar a perdu le Moyen-Orient.

Abou Dabi «Fini le bon temps», c'est ce que m'a dit fin février un diplomate en poste à Doha, comme un présage du séisme politique qui s'apprêtait à frapper le Qatar. publicité Le 5 mars, l'Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis (EAU) et le Bahreïn annonçaient dans un communiqué commun qu'ils rappelaient leurs ambassadeurs postés à Doha –un geste qui, de mémoire récente, fait atteindre à leur vieille rivalité avec le petit émirat pétrolier un niveau de gravité encore inédit.

Les jihadistes instaurent un califat entre l'Irak et la Syrie. Depuis l’offensive jihadiste lancée le 9 juin dans le nord et l’ouest de l’Irak, le l’expression clef « #SykesPicotOver » a fait son apparition dans la mouvance radicale présente sur le réseau social Twitter. Ce n’est pas un hasard : l’objectif de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) est de redessiner les frontières héritées des accords Sykes-Picot de 1916, lesquels ont modelé les pays du Moyen Orient tels que nous les connaissons actuellement.

Héritier de l’organisation terroriste fondée par Abou Moussab al-Zarkaoui (qui bénéficia, pendant un temps, de la bienveillance du régime syrien), puis de l’Etat islamique en Irak, l’EIIL avait subi de gros revers infligés par les forces américaines, aidées par les tribus sunnites. La guerre civile en Syrie lui a permis de recruter massivement des jihadistes étrangers et de rebondir. Il faut refuser de regarder les images des mises à mort. Ce n'est pas seulement une question de dignité des victimes ou de «jouer le jeu des djihadistes»: c'est qu'elles ne nous laissent psychiquement le choix qu'entre deux positions possibles, victime ou bourreau. Les frappes aériennes contre l'EI seront peut-être plus efficaces qu'on ne le pense.

L'histoire montre que sans troupes au sol, les bombardements n'ont guère de résultat. Mais l'histoire ne se répète pas toujours. La guerre aérienne du président Obama contre des cibles terroristes en Syrie a commencé, plus tôt et plus profondément qu’on aurait pu s’y attendre. 24 transgressions de l'islam commises par l'État islamique - International. Occident vs Orient. Islam. Le golfe : Mondialisation Culturelle. Afghanistan. LA SYRIE SUR L’ÉCHIQUIER MOYEN-ORIENTAL. L'Iran. En Syrie, les djihadistes s’attaquent… à une mosquée.

Photo du mausolée détruit de la ville de Tal Maarouf. Photo envoyée par notre Observateur Mohamed Issam. Fin février, des djihadistes du groupe extrémiste de l’État Islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont tenu pendant quelques jours la ville kurde de Tal Maarouf, dans le nord de la Syrie. Après avoir chassé les combattants kurdes, ils ont démoli et brûlé la mosquée soufi de la ville, par rejet d’un islam qu’ils jugent hérétique. La ville de Tal Maarouf compte plusieurs institutions religieuses : il y a une mosquée, un mausolée renfermant cinq tombes d’imams et un institut d’études islamiques et de langue arabe. Ces édifices ont tous été construits par les cheikhs Mohamed et Motaa Khaznavi, des musulmans adeptes du soufisme, un courant mystique de l’islam. Bachar al-Assad accuse la France d’être devenue un pays “vassal” du Qatar et de l’Arabie saoudite. Le président syrien Bachar al-Assad a accusé la France, qui soutient la rébellion dans son pays, d’être devenue un pays « vassal » du Qatar et de l’Arabie saoudite en échange des « pétrodollars ». « La France est devenue un pays vassal qui exécute la politique du Qatar et de l’Arabie saoudite.

Comment les pétrodollars peuvent-ils pousser certains responsables occidentaux, notamment en France, à échanger les principes de la Révolution française pour quelques milliards de dollars ? Syrian girl stoned to death for using Facebook account. Des atrocités sont perpétrées par l'« armée syrienne libre » Syrian girl stoned to death for using Facebook account. Des atrocités sont perpétrées par l'« armée syrienne libre » Possible Implications of Faulty US Technical Intelligence in the Damascus Nerve Agent Attack of August 21, 2013. Rencontre entre Ahmadinejad et des juifs antisionistes - Version Complete. Syrie. Le mea culpa des m dias fran ais? Syrie : les rebelles accusés d'usage de gaz toxique dans la province de Hama - PoliticoMag.com. En Syrie, les djihadistes s’attaquent… à une mosquée.

600 tonnes d'armes auraient été données aux rebelles syriens en 2013. Mots-clés : Al Assad, Armes, EIIL, États-Unis, Politique, Syrie. Sheikh Rouhani Stresses: Iran Won’t Accept Nuclear Apartheid. Iranian President Sheikh Hasan Rouhani stressed on Sunday that Tehran will not accept "nuclear apartheid" but is willing to offer more transparency over its atomic activities. Saudi Arabia denies Lieberman's claim of secret diplomacy - Diplomacy and Defense Israel News. Historical Iranian nuclear deal to be shelved again? — RT Op-Edge. Published time: March 27, 2014 18:34 Iranian Foreign Minister Mohammad Javad Zarif (AFP Photo) With the accepted interim deal over Iranian nuclear program and constant negotiations within the P5+1 framework, the July 20 deadline is expected to be met, though one should be an optimist to expect this to happen so soon. Israel PM orders army to prepare to hit Iran nuclear sites. Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu has ordered the Israeli army to continue preparing for a possible military strike on Iran’s nuclear facilities this year.

According to a Wednesday report by Israel’s Haaretz newspaper, Tel Aviv has allocated more than 2.8 billion dollars of this year’s Israeli budget to preparations for Iran attack. “Iran One of Only 2 World Countries in Possession of Unique Torpedo” Senior Islamic Revolution Guards Corps (IRGC) officials said the IRGC Navy is equipped with state-of-the-art weapons and vessels, and is one of the only two world military forces equipped with a unique torpedo which moves with unbelievable velocity. Speaking to Fars news agency, IRGC Navy Commander Rear Admiral Ali Fadavi said when the home-made missile/torpedo, Hout, was displayed in a series of wargames a few years ago, over 2,000 world media covered the news. He said the speed of the missile is 100 meters per second (360km/h) under water. The Admiral explained that the gruesome weapons has originally been made by the Russians, adding that Americans have spent a sum of 20 billion dollars in 15 years to develop its technology, but failed.

Fadavi also told Fars news agency that the IRGC is in control of the southern strategic Strait of Hormuz and is carrying out special drills to develop its capability to destroy and sink US Navy ships in the region. Iran: IRGC Downed Israeli Spy Drone near Natanz Nuclear Site. Iran releases pictures of downed Israeli ‘Hermes’ drone.

Dubai policeman, fake agents rape Iranian woman. روحاني يدافع عن شباب ايرانيين اعتقلوا بعد نشرهم اغنية في اليوتيوب (فيديو)