background preloader

Revues et ouvrages

Facebook Twitter

Rassemblement de différents ouvrages à retrouver, avec, ou sans quelques résumés.

C’EST QUAND LE BONHEUR ? « Animaux » - Le Parisien. Selon le psychiatre Christophe André, le bonheur ça s’apprend.

C’EST QUAND LE BONHEUR ? « Animaux » - Le Parisien

Et il nous aide dans son essai, « Et n’oublie pas d’être heureux »*, disponible en poche. Découvrez, chaque jour, ses petites piqûres de sagesse. « Quand tout va bien pour eux, sont-ils simplement contents ou pleinement heureux ? En restent-ils à une perception animale de leur bien-être : satisfaction d'avoir le ventre plein, de se sentir en sécurité, d'être au milieu d'autres bestioles bienveillantes ?

Ou basculent-ils, comme nous pouvons le faire, dans un état de conscience réflexive qui fait qu'ils se sentent profondément heureux ? La valeur morale d'un animal : esquisse d'un tableau en forme de dons de vie et de mort. Le cas des activités d'élevage. Le don de la vie bonne aux animaux d’élevage n’a pas seulement comme fonction de légitimer leur mise à mort à des fins alimentaires.

La valeur morale d'un animal : esquisse d'un tableau en forme de dons de vie et de mort. Le cas des activités d'élevage

Il peut aussi être interprété comme un geste de gratitude qui reconnaît la qualité et la générosité d’un don initial des animaux aux hommes : celui de la vie. La gratitude est « le sentiment qui, dans le recevoir, sépare et relie le donner et le rendre » [Ricœur, 2004, p. 370]. Dans cette relation de reconnaissance symbolique qui fonde la mutualité des échanges entre les individus, le recevoir est une « catégorie pivot » [ibid., p 374]. La manière dont le don initial est apprécié par celui qui le reçoit décide de la manière dont il se sent obligé de rendre. La gratitude est une bonne manière de recevoir qui reconnaît la générosité du don qu’un individu reçoit d’autrui. « C’est sur la gratitude, j’y reviens, que repose le bon recevoir qui est l’âme de ce partage entre la bonne et la mauvaise réciprocité » [ibid., p. 375].

C’EST QUAND LE BONHEUR ? « Animaux » - Le Parisien. Revue Enfances & Psy 2007/2. Attention : Cette offre est accessible par login et mot de passe sur votre compte "Mon Cairn.info", pour un seul accès simultané.

Revue Enfances & Psy 2007/2

Les prix ici indiqués sont les prix TTC. Pour plus d'informations, veuillez consulter les conditions générales de vente. Cette offre est exclusivement réservée aux particuliers. Si vous souhaitez abonner votre institution, veuillez vous adresser à votre libraire ou à votre fournisseur habituel. De la petite enfance à l’adolescence, l’animal tient une place très importante dans la vie des enfants. Dossier : Introduction Page 6 à 7 L'enfant et l'animal Dossier : L'animal et le développement psychique de l'enfant Page 8 à 14 Les animaux dans les phobies d'enfant Page 15 à 34 L'enfant et les animaux familiers Un exemple de rencontre et de partage des compétences spécifiques et individuelles Page 35 à 45 Penser le dauphin et son monde Entre croyances anthropocentriques et démarche scientifique.

Publications de Véronique Servais. Douleur animale, douleur humaine. Cet ouvrage a trois objectifs : faire le point sur la question de la douleur et des états associés chez l'animal, interroger l’une par l’autre douleur animale et douleur humaine, clarifier les bases éthiques du débat.

Douleur animale, douleur humaine

Partie I - La douleur : état de la recherche en biologie Page 20 à 41 Chapitre 1 - Douleur de l'homme, douleur de l'animal Page 43 à 50 Chapitre 2 - La douleur sous l'angle de l'évolution des espèces. La double contrainte. Il y a 50 ans, Gregory Bateson et son équipe publiaient un article intitulé « Vers une théorie de la schizophrénie ».

La double contrainte

Cet article a non seulement bouleversé les fondements des Sciences humaines en situant la « communication » au centre de l’explication des phénomènes bio-psycho-sociaux, mais il a également ouvert la voie à l’analyse systémique et aux thérapies familiales et stratégiques. Dans cet ouvrage, d’éminents spécialistes, chercheurs et thérapeutes, dressent un bilan de la fécondité de ce concept tant dans le domaine de la « pensée écologique » que dans celui de ses diverses applications pratiques. Leurs propos sont étayés par de nombreux exemples et cas cliniques, ainsi que par des documents rares sur Gregory Bateson. L'ouvrage s'adresse aux thérapeutes, psychothérapeutes, psychologues et, de manière générale, à tous les professionnels de la santé mentale. Partie 1. Page 11 à 30 Chapitre 1. Page 31 à 60 Chapitre 2. Page 61 à 67 Chapitre 3. Page 69 à 95 Chapitre 4.