Bilan carbone

Facebook Twitter

Carbonrally – Green Living. Legreenblog.fr: CO2. Nous aussi, en tant qu’êtres humains, nous dégageons des gaz à effet de serre.

legreenblog.fr: CO2

Rien qu’en respirant, chacun d’entre nous rejette en moyenne 11 tonnes de C02 par an. Et bien selon notre corpulence, nous ne sommes pas tous égaux. Une personne en surpoids dégage une tonne de CO2 supplémentaire. Une tonne c’est l’équivalent d’un voyage en avion entre Paris et New York. Ce sont les conclusions de médecins anglais accablant pour les obèses. Grenelle et le reporting carbone : une méthodologie franco-française ... | Green Advisor.

Par Christiane Saint-Gratien 21 avril 2011 Attendu depuis fin 2010, le décret d’application de l’article 75 du Grenelle portant sur l’obligation des bilans de gaz à effet de serre (GES) se fait attendre.

Grenelle et le reporting carbone : une méthodologie franco-française ... | Green Advisor

Prévu avant l’été 2011, le dispositif règlementaire (décret + guide méthodologique) prend une tournure très franco-française , en se démarquant des démarches similaires menées dans d’autres pays. Juridique › Grenelle et reporting carbone : une approche franco-française … Par Christiane Saint-Gratien - 23/05/2011 L’Union Européenne s’est engagée à réduire de 20% ses émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et à passer à 20% la part des énergies renouvelables d’ici à 2020.

Juridique › Grenelle et reporting carbone : une approche franco-française …

Pour atteindre cet objectif, la France va imposer un « bilan carbone » aux entreprises et collectivités. Le dispositif est précisé dans le décret d’application de l’article 75 du Grenelle de l’environnement. Étiquetage carbone. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Étiquetage carbone

L’étiquetage carbone est un étiquetage environnemental qui vise à informer le consommateur des émissions de gaz à effet de serre qu'implique la production d'un produit. Ces gaz sont responsables du réchauffement climatique de la planète. Cette étiquette apposée sur les produits, notamment de grande consommation, prend en compte les 5 étapes clés du cycle de vie : l'extraction des matières premières, le transport, la fabrication du produit, l’emballage et la distribution.

Le résultat est exprimé en gramme équivalent CO2 pour 100 g de produit fini. Cet étiquetage s’inscrit dans les engagements du Grenelle de l’environnement, puisqu’un projet de loi prévoit que l’indication de l’impact environnemental des produits de la grande distribution soit obligatoire à partir de 2011. Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Un Bilan des émissions de gaz à effet de serre (ou BEGES) est une méthode visant à quantifier les émissions des principaux gaz à effet de serre qui peut être appliquée soit à l'échelle d'un produit soit à l'échelle d'une entité particulière (entreprise, administration territoriale, État). À l'échelle du produit, la méthode consiste à quantifier les émissions du produit tout au long de son cycle de vie. Elle peut être réalisée dans le cadre d'une étude plus large, tenant compte d'autres impacts environnementaux, comme les analyses de cycle de vie (ACV) également appelées empreinte-produit.

Ces études sont de plus en plus réalisées dans le cadre de démarche d'éco-conception car elles permettent de comparer les performances environnementales de produits, procédés ou projets rendant le même service, sans ignorer les éventuels « déplacements de pollution liés aux différentes alternatives » [1]. Bilan carbone. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bilan carbone

Le bilan carbone d'un produit ou d'une entité humaine (individu, groupe, collectivité…) est un outil de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre, devant tenir compte de l'énergie primaire et de l'énergie finale des produits et services. Il vise à renseigner les systèmes d'échange de type Bourse du carbone, à poser les bases de solutions efficaces de réduction de la consommation énergétique, et peut optimiser la fiscalité écologique (taxe carbone…) et certains mécanismes de compensation.