background preloader

Polyphonie Médiévale et Renaissance

Facebook Twitter

Renaissance - Le blog de Mme.Carpentier. Le chant des oiseaux - Clément Janequin Commentaire: La chanson française recherche abondamment les effets descriptifs en multipliant les jeux de mots et de sons.

Renaissance - Le blog de Mme.Carpentier

Le choix des rythmes et des onomatopées s'inspirent des éléments de la nature ou de la vie quotidienne : chant des oiseaux, cris de Paris, bruits de batailles, etc. La chanson française devient très populaire au XVI siècle grace à l'imprimerie musicale qui permet une diffusion plus rapide des compositions. C'est à partir de cette époque que les instruments acquièrent une grande autonomie. Clément Janequin (1485-1558) Maître de la "chanson parisienne", Janequin passe les 25 premières années de sa vie dans le Bordelais. Clément Janequin apparaît comme le maître de la chanson polyphonique du XVIe siècle, surtout dans le domaine de la musique profane.

La partie la plus originale et la plus célèbre de son œuvre est la chanson descriptive. Le Chant des oiseaux ; Les Cris de Paris (ceux des marchands ambulants) Le Caquet des femmes. Thoinot Arbeau - Pavana and gagliarda "Belle qui tiens ma vie" CLEMENT JANEQUIN. Tant que vivrai. Tant que vivrai - Óbudai Egyetem Vegyeskara. Les sources - Découvrir la musique médiévale. " Par la raison divine, toutes choses furent établies dans l'harmonie des nombres.

Les sources - Découvrir la musique médiévale

" (Boèce) Boèce est l'un des derniers intellectuels classiques de l'antiquité, c'est-à-dire intégrant les deux cultures, latine et grecque. L'époque voit en effet s'accentuer la ligne de fracture qui traverse l'ex-empire romain entre l'Orient byzantin, imprégné d'hellénisme, et l'Occident latin qui s'ouvre à l'influence germanique.

Dans son traité, De Institutione musica (Fondements de la musique), Boèce transmet les théories et les conceptions musicales issues de la Grèce antique et adoptées intégralement par les Romains. Ses écrits pédagogiques ont contribué à transmettre le savoir dans les quatre matières du quadrivium : les mathématiques, l'astronomie, la géométrie et la musique. L'oeuvre de Boèce reste fondamentale en ce qu'elle constitue une synthèse du savoir des Anciens et l'un des fondements de la pensée spéculative médiévale. Le legs de Cassiodore (~ 490 - ~ 583) Notes Ferrand, Françoise, dir. Comment naquit la polyphonie ? Ancien Directeur de l'Institut de Musicologie de l'Université de Paris Article tiré du magazine "Chant Floral" N°45, 1985 Pour répondre, point n'est forcément besoin de remonter aux Carolingiens.

Comment naquit la polyphonie ?

Tenez, dimanche dernier, j'étais à la messe du village corse où nous passons nos vacances familiales. On chantait sans accompagnement un cantique quelconque. A un moment donné, l'un des assistants, profitant d'une transition facile, se mit à doubler le chant à la tierce inférieure. Je me souviens de ma surprise presque scandalisée, étant étudiant, un jour où celui qui nous avait le mieux appris à aimer et admirer ce qu'il appelait «la grande clarté du Moyen Age», notre maître Gustave Cohen, nous déclara de la façon la plus naturelle que le Moyen Age n'avait rien inventé. Le Moyen-âge musical - La naissance de la polyphonie - introduction. A l’instar d’un « Guide touristique », cette petite discographie se veut un premier outil pour cheminer à la découverte de notre Moyen-Age musical.

Le Moyen-âge musical - La naissance de la polyphonie - introduction

Officiellement, cette période débute à la chute de l’Empire romain d’Occident en 476 après Jésus-Christ et se termine avec la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492 ; soit 1000 ans d’histoire dont on redécouvre depuis quelques années la prodigieuse richesse culturelle. Le choix des disques proposés ici s’opère essentiellement en fonction de deux critères qui tiennent soit à la qualité des interprètes, tous animés d’un grand souci d’honnêteté et de curiosité vis-à-vis de ce répertoire, soit à l’abondance d’informations que nous livrent les livrets accompagnant ces enregistrements. Andrée FOSTER Médiathèque du Passage 44 - Bruxelles centre.

La polyphonie médiévale - Découvrir la musique médiévale. Qu'est-ce que la polyphonie ?

La polyphonie médiévale - Découvrir la musique médiévale

La polyphonie constitue la grande révolution de la pratique musicale en Europe médiévale. Contrairement à la musique orientale, qui développe avec un suprême raffinement la ligne monodique, l'Occident, à partir du IXe siècle, explore un univers sonore qui superpose plusieurs lignes mélodiques simultanément. Timidement d'abord, l'espace sonore s'enrichit de résonances nouvelles qui atteignent leur plein épanouissement dans les grandes cathédrales gothiques qui se construisent dans le Nord de l'Europe dans la deuxième moitié du XIIe siècle.L'art gothique s'exprime, entre autres, par une exaltation de la lumière et de la verticalité que permettent les nouvelles techniques de construction. La musique polyphonique médiévale peut ainsi se comprendre comme une architecture sonore qui s'élève vers Dieu, dans cet espace de pierre qui préfigure la Jérusalem céleste.

Ecole de Notre Dame de Paris - Perotin (organum): Alleluia nativitas. Discographie Diabolus in Musica. Dolente et desconfortée: Las, las, las - Diabolus In Musica, Antoine Guerber. Organum Duplum: Alleluia, hic Martinus.