background preloader

Rosegltpwl

Facebook Twitter

Tourisme gay. Concept et dérivés[modifier | modifier le code] « Tourisme gay » est le terme utilisé dans la littérature académique ou de vulgarisation afin de parler du tourisme pratiqué spécifiquement par les hommes homosexuels[1], plus souvent par les lesbiennes et gays[2],[3].

Tourisme gay

Il est parfois étendu par commodité à l'ensemble des communautés LGBT, permettant ainsi de prendre en compte les bisexuels et les transgenres[2],[3]. Dans un article publié en ligne dans la revue EspacesTemps.net (2010), les géographes français Emmanuel Jaurand et Stéphane Leroy définissent selon leur point de vue le tourisme gay comme « une forme de tourisme spécifique dans laquelle les motivations, le choix du type d’activité et de la destination sont influencés ou guidés par le fait d’être gay. Paris veut devenir la "capitale mondiale" du tourisme LGBT. "Nous devons être plus visibles, audibles, entreprenants et audacieux", a promis Anne Hidalgo en recevant mardi le rapport [PDF] "Paris, ville phare de l'inclusion et de la diversité" demandé à l'élu parisien et conseiller régional Ile-de-France Jean-Luc Romero, en soulignant que Paris, ville des droits de l'homme, était déjà "LGBTIQ-friendly" (lesbiennes, gay, bisexuels, trans, intersexes ou queer).

Paris "n'est pas une belle endormie mais n'est pas toujours au diapason des autres capitales parfois plus audacieuses" en matière d'accueil de la communauté gay, a affirmé Jean-Luc Romero. Son rapport note "l'image un peu plus terne" de la capitale française auprès du public gay comparée à celle de San Francisco, Montréal, Tel-Aviv ou Madrid.

ARC EN CIEL Toulouse-Occitanie Une association LGBT a Toulouse - Arc En Ciel. ARC EN CIEL Toulouse/Occitanie est une association LGBT qui regroupe des personnes et des associations Lesbiennes, Gays, Bisexuelles, Trans, Intersexes, Friendly et Hétérosexuelles.

ARC EN CIEL Toulouse-Occitanie Une association LGBT a Toulouse - Arc En Ciel

AEC milite pour la visibilité LGBT et a inlassablement travaillé jusqu’à février 2012 pour la création d’un centre LGBT à Toulouse. Aujourd’hui, ce lieu d’accueil et de convivialité pour les personnes LGBT et leurs proches à Toulouse existe enfin. Situé au sein de l’Espace des Diversités et de la Laicité ouvert par la municipalité, son adresse est au 38 rue d’Aubuisson, métro Jean Jaurès (Tél : 05 81 91 79 60). Arc En Ciel milite pour le respect des différences liées à l’identité de genre et l’orientation sexuelle. Elle lutte contre les discriminations. Nos activités : Mais ARC EN CIEL Toulouse/Occitanie est avant tout une association composée de membres, actifs ou de soutien.

Le tourisme LGBT, c'est d'abord voyager pour rester soi-même. - Last Night in Orient. Quelles sont les destinations favorites pour le tourisme Gay ? 5 mars 2019 Serge Fabre Aucun commentaire À la une Guide Spartacus, LGBT, Portugal, tourisme gay 11739 vues Avant de donner de bonnes nouvelles sur le tourisme gay, il faut savoir qu’il y a encore 72 pays et territoires qui continuent de criminaliser les relations entre personnes du même sexe.

Quelles sont les destinations favorites pour le tourisme Gay ?

Selon un rapport annuel de l’Association Internationale des lesbiennes, gays, bisexuels, trans et intersexuels (ILGA), l’homosexualité peut entraîner la peine de mort et des dizaines d’autres, les actes homosexuels peuvent entraîner une peine de prison. Les gays prennent des risques dans ces pays En Iran, au Soudan, en Arabie saoudite et au Yémen, l’homosexualité est toujours punie de mort, selon la charia. Le clash / le crush : Le tourisme gay souffle le show et le froid. C’était le 28 juin 1969. Ce jour-là, une énième descente de police dans un bar homosexuel de New York — le Stonewall — tournait à l’émeute.

Pour la première fois, les gays s’élevèrent contre les persécutions de la police, qui n’hésitait pas alors à embarquer les clients au simple motif que leur comportement était jugé immoral ou qu’il était interdit de servir de l’alcool aux homosexuels ! Le tourisme gay, un marché à ne pas négliger. Il faut bien reconnaître qu’en France ou en Belgique, les professionnels évoquent peu le tourisme gay.

Le tourisme gay, un marché à ne pas négliger

Il y a quelques agences qui ont compris l’intérêt de cibler cette clientèle. Si les hôteliers français sont peu ouverts sur ce segment alors qu’en Espagne, beaucoup font de l’or avec cette clientèle. Nos amis anglo-saxons n’ont pas autant de pudeur et considèrent les gays comme une cible d’une haute importance. Un marché à plus de 200 Mds € Tourisme gay et normativités sexuelles. Berlin, destination hors normes ?

Tourisme gay et normativités sexuelles.

Florent Chossière « Wasn’t Berlin’s famous » decadence » largely a commercial line which the Berliners had instinctively developed in their competition with Paris ? Paris had long since cornered the straight-girl market, so what was left for Berlin to offer its visitors but a masquerade of perversions ? [1] » (Isherwood 1976, p. 29). Lorsqu’il séjourne à Berlin à la fin des années 1920, l’écrivain anglais Christopher Isherwood y découvre la richesse d’une scène homosexuelle (profusion de lieux de rencontre et d’établissements) qui a contribué à faire de la ville un point de passage majeur pour plusieurs hommes et femmes homosexuels d’Europe. Cet article propose d’étudier le positionnement de Berlin comme destination du tourisme gay en s’intéressant à son offre événementielle et aux discours produits par différents acteurs sur la ville, au regard notamment des dynamiques observables dans d’autres destinations d’un tel tourisme[2].

Berlin, ville hédoniste ? Toulouse Gay friendly : découvrez le Guide gay de Toulouse. Depuis longtemps, la ville de Toulouse est surnommée la Ville Rose, mais on pourrait aussi l’appeler Toulouse gay friendly.

Toulouse Gay friendly : découvrez le Guide gay de Toulouse

Elle porte bien son nom à double titre. Toulouse gay friendly, c’est peut-être même avec Montpellier l’une des villes préférées des homosexuels. De nombreux homosexuels s’y installent pour y vivre en raison de sa tolérance face à la communauté LGBT. Les gays et lesbiennes apprécient Toulouse notamment pour son image jeune et dynamique. Le tourisme LGBT est-il menacé ? La vague homophobe peut coûter cher au tourisme - DR : DepositPhotos, nito103 Sur la planète tourisme, il va de soi que la prise en compte de la clientèle gay n’est pas une nouveauté.

Le tourisme LGBT est-il menacé ?

En Europe, selon la Gay European Tourism Association (GETA), le chiffre d’affaires du tourisme LGBT représenterait environ 8% du chiffre d’affaires total, soit 65 milliards de dollars.