background preloader

Leur histoire et liens de référence

Facebook Twitter

Tristan et Iseut. Intro Biographie Œuvres Liens Résumé du récit Rivalen, le roi de Loonois vient combattre en Cornouailles aux côtés du roi Marc pour l'aider à se défaire de ses ennemis. Il tombe amoureux de Blanchefleur, la soeur du roi. Le mariage de Rivalen et Blanchefleur est célébré à Tintagel. Mais Rivalen doit retourner se battre sur ses terres. Un jour, le jeune Tristan est enlevé par des marchands norvégiens qui l'abandonnent en Cornouailles. Chaque année, le royaume de Cornouailles est soumis à un lourd tribut : C'est le géant Morholt qui chaque année se rend en Cornouailles et vient chercher son dû.

La barque accoste en Irlande. Soucieux de se débarrasser de ce neveu encombrant, les barons s'arrangent pour que ce soit Tristan qui soit chargé d'aller demander la main de la jeune fille pour son oncle. Il débarque en Irlande déguisé en marchand. Pendant ce temps, un autre chevalier amoureux d'Iseut coupe la tête du dragon et se fait passer pour le héros. Source bibliographique. Tristan et Iseut. Origine de la légende[modifier | modifier le code] Les textes[modifier | modifier le code] Tristan et Iseut à la fontaine, épiés par le roi Marc.Détail d'un panneau de coffret, ivoire, Paris, musée du Louvre, vers 1340-1350. Iseut embrasse Tristan sur son lit de mort.Enluminure d'Évrard d'Espinques ornant le Roman du Chevalier Tristan et de la reine Yseult écrit par Gassien de Poitiers, Chantilly, musée Condé, ms. 647, fo 262 roXVe siècle. Le texte apparait dans la tradition orale de Bretagne dans l'ancienne Gwerz de Bran (« bran » signifiant corbeau en français), un chant attesté du IXe siècle et publié par Théodore Hersart de La Villemarqué dans le Barzaz Breiz plusieurs siècles plus tard sous le titre Le Prisonnier de guerre.

Au XIIe siècle, il est traduit en français par un trouvère et fait ainsi son entrée dans la littérature écrite. Une origine celtique[modifier | modifier le code] « Alors Arthur lui fit faire la paix avec March ap Meirchion. Encuntre tuiz engins d'amur! Chronologie du Moyen Âge. Le Moyen Âge occidental est l'époque de l'histoire située entre l'Antiquité et l'Époque moderne, soit entre 476 (fin de l'Empire Romain d'Occident) et 1492 après Jésus-Christ ("re-découverte" des Amériques par Christophe Colomb et Amerigo Vespucci). Pour certains historiens, elle se termine en 1453 à la chute de Constantinople prise par l'Empire ottoman et la chute de l'Empire Romain d'Orient). Elle s'étend sur une période d'environ mille ans.

La Renaissance française (≈1450-1600) est une époque de transition entre le Moyen Âge (≈476-1492) et les temps modernes (≈1492-1789). Début du Moyen Âge[modifier | modifier le code] Traditionnellement, on fait débuter le Moyen Âge à la déposition du dernier empereur romain d'Occident : Romulus Augustule est déposé par Odoacre en 476. Cependant, beaucoup d'historiens contemporains font perdurer l'Antiquité au-delà de cette date traditionnelle[1]. Fin du Moyen Âge[modifier | modifier le code] Limites extrêmes[modifier | modifier le code] Tristan et Iseut. Nos et nous-mêmes stockons et/ou accédons à des informations stockées sur un terminal, telles que les cookies, et traitons les données personnelles, telles que les identifiants uniques et les informations standards envoyées par chaque terminal pour diffuser des publicités et du contenu personnalisés, mesurer les performances des publicités et du contenu, obtenir des données d'audience, et développer et améliorer les produits.

Avec votre permission, nos partenaires et nous-mêmes pouvons utiliser des données de géolocalisation précises et d’identification par analyse du terminal. En cliquant, vous pouvez consentir aux traitements décrits précédemment. Vous pouvez également accéder à des informations plus détaillées et modifier vos préférences avant de consentir ou pour refuser de donner votre consentement. Veuillez noter que certains traitements de vos données personnelles peuvent ne pas nécessiter votre consentement, mais vous avez le droit de vous y opposer. Tristan et Yseult - Histoire d'amour. L’histoire se déroule en plusieurs lieux à travers les mers. Tristan, orphelin, a été élevé par Rohalt et Gorvenal son écuyer, dans la tradition des parfaits chevaliers et de leurs valeurs. Des années plus tard il rejoint son oncle Marc, roi de Cornouailles, frère de sa mère Blanche Fleur décédée en couche et devient son fidèle vassal.

Le Roi d’Irlande exigeait alors du roi de Cornouailles un tribut auquel ce dernier ne voulait plus se soumettre. Pour ce faire, il envoie son preux chevalier Tristan, combattre en Irlande, le monstrueux Morholt, frère du maître des lieux. Après une rude bataille au cours de laquelle il prouve sa vaillance et son courage, Tristan blessé, tue le géant. Mais avant de mourir, ce dernier lui confie que seule, Yseult, la fille du roi d’Irlande, détient le pouvoir de guérir sa blessure.

Il se rend auprès d’elle, qui le soigne, sans savoir qu’il est l’assassin de son puissant oncle. Il brave alors tous les dangers, tuant un avide dragon qui terrorise le pays.