background preloader

Février 2010 (Actu google)

Facebook Twitter

Contrairement aux apparences, Google a de la suite dans les idée. Comment Google rachète les bonnes idées de ses salariés - High-T. Google a racheté cette semaine reMail, un moteur de recherche dans le contenu des emails pour mobile.

Comment Google rachète les bonnes idées de ses salariés - High-T

La start-up avait été créée par un ancien ingénieur de Google. Après Appjet et Aardvark, c'est la troisième start-up fondée par d'anciens salariés que Google reprend en trois mois. Un opportunisme qui se transforme en stratégie ? Le "spin-in" s'inscrit dans le modèle de Google "Cela s'inscrit totalement dans la logique de Google", analyse Bernard Girard, consultant en management et auteur d'un ouvrage consacré au modèle Google*. Ainsi tout le monde est gagnant. Du côté des anciens salariés, c'est également la bonne pioche. Cette pratique qui consiste à racheter les entreprises de ses anciens salariés porte un nom, le "spin-in", par opposition au "spin-off" ou essaimage. Qui sont les prochaines start-up sur la liste ? *Une révolution du management: le modèle Google, MM2 Editions, 2006. Statistiques et chiffres sur la recherche Google. 17 février 2010 Des chiffres, des stats et encore des chiffres sur le moteur de recherche Google.

Rigolos, insolites mais parfois aussi très instructifs et surprenants. Par Aurélien Bardon, Dans un billet datant du 8 janvier 2010, Google nous proposait quelques chiffres et statistiques sur l'utilisation de son moteur sur une semaine donnée. Proportion des utilisateurs de Google aux Etats Unis réalisant plus d'une recherche par jour : 70% Proportion des utilisateurs de Google aux Etats Unis réalisant plus de 10 recherches par jour : 1/7 Part des recherches réalisées sur Google (duplicate exclu) n'ayant jamais été recherchées avant : Plus de 1/3 Part des recherches réalisées sur Google (duplicate inclu) n'ayant jamais été recherchées avant : Plus de 1/5 Pays où l'augmentation des recherches entre 2008 et 2009 a été la plus forte : Indonésie* Pourcentage moyen d'utilisateurs d'Internet en Indonésie : 11,1% Temps moyen pris par un utilisateur afin de saisir une requête : 9 secondes Aurélien Bardon.

Google va désormais vendre de l'électricité - Numerama. Pourquoi Google veut devenir fournisseur d'accès. La semaine dernière, Google a annoncé qu'il envisageait de lancer un réseau haut-débit «expérimental» dans plusieurs villes des Etats-Unis.

Pourquoi Google veut devenir fournisseur d'accès

Google deviendrait donc le fournisseur d'accès Internet (FAI) d'un petit nombre de clients (de 50,000 à 500,000 selon les villes choisies), offrant une alternative aux sociétés de câblodistribution et de téléphone qui se partagent aujourd'hui le marché. Cette annonce est, en soi, loin d'être une surprise, puisqu'on sait que depuis quelques années déjà, Google achète de la fibre optique noire - un type de fibre extrêmement rapide installée durant le boom Internet des années 90, et restée inutilisée depuis - et les experts high-tech se doutaient bien que la société allait en faire quelque chose à un moment ou à un autre. Mais ce que à quoi personne ne s'attendait, c'est l'échelle du projet: Google a l'intention d'installer des connexions Internet à 1 gigabit seconde - soit 100 à 200 fois plus rapide que celle que vous avez à la maison. publicité.

La Commission européenne se penche sur les pratiques commerciale. Chiffres du web : Google en un clin d’oeil. Google intègre peu à peu les profils publics Facebook - Actualit. Abondance > Actualités > Google intègre peu à peu les profils publics Facebook Les résultats en temps réel de Google viennent de se voir adjoindre des données supplémentaires avec les statuts des utilisateurs de Facebook.

Google intègre peu à peu les profils publics Facebook - Actualit

Ces informations viennent compléter celles émanant de Twitter, déjà proposées depuis la fin 2009. Seuls les profils publics (soit environ 4 millions) sont bien sûr indexés pour le moment sur Facebook par Google. Il semblerait, en revanche, que Microsoft, de son côté, ait accès aux profils des 400 millions d'utilisateurs du réseau sociaux (du moins ceux qui ont indiqué dans leurs préférences le partage de cette information "avec tout le monde") mais n'aurait pas encore sorti de fonctionnalité en tirant parti sur Bing.