background preloader

Genocide arménien

Facebook Twitter

100 ans du génocide arménien : découvrez le webdoc L'héritage du silence. Nazli, Armen, Dogukan, Yasar sont turcs et kurdes.

100 ans du génocide arménien : découvrez le webdoc L'héritage du silence

Mais une découverte tardive a bouleversé leur existence : ils sont aussi arméniens. Un secret d’Etat et de famille se dissimule derrière cette réalité : leurs parents ou leurs grands-parents ont survécu au génocide en dissimulant leur véritable identité. Génocide arménien - Archives vidéo et radio Ina.fr. Génocide arméniens. Arménie 1915, centenaire du génocide. Organisée à l’occasion du Centième anniversaire du génocide des Arméniens, cette exposition présente un état de nos connaissances sur cet événement marquant de l’histoire du XXe siècle, illustrant les violences de masse commises contre les populations civiles et leurs conséquences.

Arménie 1915, centenaire du génocide

Le génocide des Arméniens montre que le contexte de la Première Guerre mondiale et l’émergence d’un régime totalitaire, celui des Jeunes-Turcs, ont constitué les deux conditions dont le pouvoir avait besoin pour mettre en oeuvre son programme génocidaire. Cette exposition produite par la Ville de Paris, avec le prêt exceptionnel de 350 documents photos et de 150 pièces provenant du Musée-Institut du Génocide Arménien et de la bibliothèque Nubar à Paris, vise à présenter au grand public une synthèse des savoirs dont on dispose aujourd’hui sur ces violences extrêmes et leurs conséquences.

De 1908 à 1918, l’Empire a été dirigé par le Comité Union et Progrès. Historique du génocide arménien. Histoire sans parole. Le Génocide des Arméniens 1915. Retour sur un siècle de persécutions des Arméniens. Le Génocide Arméniens.

Le Génocide arménien expliqué en 2 minutes [source: Le temps] Génocide arménien : la quête de mémoire. Ce fut le premier génocide du XXe siècle et les historiens sont aujourd’hui quasi unanimes à le considérer comme tel.

Génocide arménien : la quête de mémoire

Les massacres et les déportations des Arméniens de l’Empire ottoman entre 1915 et 1917 firent près d’un million et demi de morts. Le combat de leurs descendants pour que soit nommé et reconnu à la hauteur de sa gravité ce que leurs aïeux ont subi, continue. A Erevan, la capitale de l’Arménie, des centaines de milliers de personnes sont attendues ce vendredi pour une cérémonie au mémorial dédié aux victimes du génocide. Longtemps taboue, la question est désormais ouvertement discutée dans la société civile turque, mais Ankara persiste à nier toute intention exterminatrice à l’encontre de la population arménienne de l’Empire, reconnaissant toutefois la réalité de centaines de milliers de morts dans des déplacements forcés de population et des massacres mutuels. Centenaire 1915 – 2015 : Les « Mémoires vives » du génocide des Arméniens. Dans le cadre du centenaire du génocide des Arméniens, France 24 a rencontré des membres de la diaspora arménienne, en France et au Liban, qui ont repris le flambeau de la mémoire.

Centenaire 1915 – 2015 : Les « Mémoires vives » du génocide des Arméniens

Dans un webdocumentaire inédit, ils racontent l’histoire de leurs ascendants et expliquent de quelle manière ils transmettent, à leur tour, la culture de leur peuple. Le 24 avril 2015, les Arméniens, dispersés dans le monde entier, commémorent le centenaire du génocide de 1915. Il y a cent ans, l'Empire ottoman, anticipant son effondrement annoncé et profitant du contexte de la Première Guerre Mondiale, décide « de régler la question arménienne ». 1915 : le génocide des Arméniens. Vincent Duclert, historien, enseigne à l’EHESS.

1915 : le génocide des Arméniens

Il a publié de nombreux livres, notamment sur l’affaire Dreyfus, l’idée républicaine, Jean Jaurès et le génocide des Arméniens. Il vient de faire paraître, chez Fayard, La France face au génocide des Arméniens (2015). La Vie des Idées : Le génocide des Arméniens est annoncé par les massacres hamidiens des années 1890, les massacres d’Adana de 1909, et prolongé par un « génocide miniature » dans le Caucase, en Cilicie et à Smyrne entre 1918 et 1922. Pouvez-vous revenir sur la spécificité du génocide de 1915 ? Vincent Duclert : Ce qu’on appelle conventionnellement le génocide arménien de l’Empire ottoman – on peut préciser que les Assyro-Chaldéens sont également visés par ce génocide – est la phase la plus extrême d’un processus, de 1915 à 1917, qui aboutit à la destruction d’environ 1,3 million d’Arméniens et d’Assyro-Chaldéens.

Le génocide arménien en BD : dialogue avec Laurent Mélikian. 100 ans après le déclenchement de l’extermination des Arméniens dans l’empire ottoman, il convenait de réfléchir à sa représentation dans la bande dessinée.

Le génocide arménien en BD : dialogue avec Laurent Mélikian

La publication récente de deux albums sur le sujet est l’occasion pour Laurent Mélikian, qui a dirigé l’un de ces livres, de répondre à nos questions. Journaliste et critique de bandes dessinées, il a collaboré à L’Événement du Jeudi, BoDoï, L’Écho des Savanes. Français d’origine arménienne par son grand-père paternel, il est cofondateur d’un festival de bande dessinée en Arménie. Le Génocide Arménien: 100 ans apres. Reportage.