Why Facebook is Wrong: Privacy Is Still Important Facebook founder Mark Zuckerberg told a live audience this weekend that the world has changed, that it's become more public and less private, and that the controversial new default and permanent settings reflect how the site would work if he were to create it today. Not everyone agrees with his move and its justification. Has society become less private or is it Facebook that's pushing people in that direction? Is privacy online just an illusion anyway? Below are some thoughts, based primarily on the pro-privacy reactions to Zuckerberg's statements from many of our readers this weekend. Why Facebook is Wrong: Privacy Is Still Important
Vous aimez, mais Facebook vous aime aussi. Ffacebook a regroupé un ensemble important des usages de l’internet autour de sa plateforme « Walled Garden » (jardin fermé) . FaceBook est « château fort » qui baisse de temps à autre son pont-levis pour ne pas être accusé d’être un Minitel 2.0, c’est à dire fermé. Il sait aujourd’hui beaucoup de vous. voici un ensemble de graphiques très intéressant issu du blog de matt mackeon Vous donnez beaucoup à Facebook, voici une liste décrivant ce que Facebook sait de vous: Facebook vous aime  Facebook vous aime 
Facebook's Eroding Privacy Policy: A Timeline | Electronic Front Since its incorporation just over five years ago, Facebook has undergone a remarkable transformation. When it started, it was a private space for communication with a group of your choice. Soon, it transformed into a platform where much of your information is public by default. Facebook's Eroding Privacy Policy: A Timeline | Electronic Front
chronological work - Florent Guerlain » a nightmare on privacy s
f8

Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook

Pourquoi je n’utiliserai plus Facebook Jusqu’à présent, Facebook était un « réseau social » qui permettait à ses utilisateurs de se relier entre eux en « devenant amis » pour ainsi partager et publier des informations, des liens et des contenus. Certes, si on publiait sa vie privée sur facebook, on pouvait ensuite s’en mordre les doigts et commencer à se poser des questions : « ma vie privée est-elle menacée par facebook ? », « faut-il instaurer un droit à l’oubli pour protéger les jeunes de leur utilisation de facebook ? »
Vie privée Deux internautes canadiens, ont lancé, lundi 31 mai, le Quit Facebook day ("le jour où l'on quitte Facebook"). Près de 26 000 usagers du réseau social soutiennent pour l'heure l'initiative, alors que Facebook a récemment suscité de nombreuses polémiques sur la gestion des données privées. Chronophage, intrusif ou générateur d'un lien social factice : des lecteurs du Monde.fr racontent pourquoi ils ont quitté Facebook – ou sévèrement limité son utilisation.Une libération par Antonin J'ai découvert le "contrôle social" avec Facebook. J'en ai eu assez d'être sollicité, commenté, "muré", "tagué" sur des photos dont je ne connaissais même pas l'existence. "J'ai découvert le contrôle social avec Facebook" "J'ai découvert le contrôle social avec Facebook"
Vie privée : un recours collectif déposé contre Facebook au Canada - Numerama Vie privée : un recours collectif déposé contre Facebook au Canada - Numerama Un cabinet d'avocats de Toronto a déposé le 2 juillet au tribunal de Winnipeg un recours collectif contre Facebook, accusé d'avoir trompé ses utilisateurs et violé leur vie privée en modifiant ses conditions d'utilisation et sa politique de gestion des données personnelles sans obtenir au préalable leur consentement. Il demande que Facebook soit condamné à verser aux plaignants l'intégralité des revenus dont il a bénéficié en utilisant les informations personnelles des victimes, le calcul devant être réalisé lors du procès. "Facebook a honteusement violé la vie privée des gens qui lui faisaient confiance (...) Tout, des images d'adolescents nus envoyés aux petits amis, en passant par des informations commerciales confidentielles et des secrets de famille envoyés il y a six ou sept ans et vraisemblablement oubliées depuis vont dans le domaine public", explique l'avocat Tony Merchant.
Aide au paramétrage et contrôle de ses données

FACEBOOK HAS DELETED BOYCOTT BP, LEAVING ALMOST 800,000 FANS HAN As recently as 30 minutes ago, Facebook has removed the main "Boycott BP" from it's page. With it, it leave almost 800,000 fans hanging. This group was created with the intent of sending a clear and strong message to BP and to Washington that what has happened in the Gulf has to stop everywhere. FACEBOOK HAS DELETED BOYCOTT BP, LEAVING ALMOST 800,000 FANS HAN
Facebook vs privacy?