background preloader

Romain51100

Facebook Twitter

Romain

Motivation et apprentissage. La motivation auto-déterminée des élèves en éducation physique : état de la question. 4.1 - Climats motivationnels De nombreuses études se sont appuyées sur le modèle de Vallerand (1997) afin de mieux comprendre ce qui détermine la motivation des élèves dans le contexte particulier de l’éducation physique scolaire.

La motivation auto-déterminée des élèves en éducation physique : état de la question

Les résultats montrent que la qualité de la motivation d’un élève dépend en grande partie du climat motivationnel instauré dans la classe par l’enseignant. Un climat motivationnel se définit comme « un environnement psychologique orientant les buts et les motivations d’un individu » (Ames, 1992 ; cité par Sarrazin, Tessier & Trouilloud, 2006, 149). C’est un facteur important qui soit facilite, soit entrave la motivation auto-déterminée des élèves.

Les recherches mettent ainsi en évidence qu’un enseignant qui instaure un climat qui soutient l’autonomie des élèves aura une influence positive sur la motivation auto-déterminée des élèves car il facilite la satisfaction de leurs besoins d’autonomie, de compétence et d’appartenance sociale. 4.2 - Besoin de compétence. La motivation ne suffit pas. La motivation pour l’EPS, chez les élèves, est presque toujours là !

La motivation ne suffit pas

Mais le désir d’apprendre, le goût de l’effort ? L’enseignant va les susciter grâce à divers leviers (modes d’évaluation, prise en compte de l’hétérogénéité, appui sur les interactions..) : les autres disciplines se reconnaîtront largement dans ces propositions. Des stagiaires IUFM (nouveaux titulaires) du 1er degré sont invités à exprimer par deux mots leurs représentations de l’EPS. Il s’agit pour nous d’aider ces nouveaux enseignants à analyser leur pratique, à échanger sur leurs difficultés et à faire du lien entre choix pédagogiques et gestion de groupe.

Ces collègues ont pour la plupart une expérience récente : neuf semaines de stage pratique réalisées durant leur année de formation auxquelles s’ajoutent deux mois avec la classe qui leur a été confiée durant l’année en cours.Les réponses sont variées et se portent vers des thèmes divers (matériel, structures, gestion du temps,...). Des conditions nécessaires. Motiv sport. 1%20TEXTE%20MOTIVATION. Comment motiver les élèves? - E.P.S. Site g00006b. Un prof motivant. La motivation en contexte scolaire : quelques notes. ...quelques notes et références Il y a de nombreux modèles pour aborder la motivation, quelques-uns me paraissent pertinents à notre problématique.

La motivation en contexte scolaire : quelques notes

La motivation-compétence L'attribution causale La motivation comme vecteur La motivation extrinseque-intrinsèque Le sens plutôt que la motivation La pyramide des besoins de Maslow et d'autres... Quelques textes on-line; sélection très subjective. Une approche sciences de l'éducation Sur la motivation-vecteur: Internet et la motivation à l'apprentissage ( Fr) Sur l'attribution causale La théorie de l'attribution est attribuée (!) Gaonac'h, D., & Golder, C. (1995)., 95, p. 87, Très complet : théorie, pratique: Ph.

Quelques pièges illustrés de manière humoristique: LA MOTIVATION. Motivation eps2004. 06a4010. Métacognition. Eps. T.I.C.E. et motivation. 1 NetAdos 2004, sondage CEFRIO – Léger Marketing réalisé en février-mars 2004 auprès d’adolescents qu (...) 1Les Canadiens sont ceux qui passent le plus de temps au clavier au monde (Chouinard et al 2003) et, parmi eux, la palme d’utilisation d’Internet revient aux jeunes Québécois : selon une enquête menée en mars 20041, 99 % d’entre eux y ont eu accès au cours des six mois précédant l’enquête et 89 % au cours de la semaine la précédant (contre 99 % et 87 % respectivement en novembre 2002).

T.I.C.E. et motivation

Les jeunes de 14-17 ans sont les champions du Net au Québec. En mars 2004, les deux groupes d’âge, 14-15 ans (89 %) et 16-17 ans (90 %) affichent ainsi les plus hauts pourcentages d’utilisation régulière. Les activités privilégiées en 2004 par les jeunes sur le Net sont : 3Ces chiffres reflètent un engouement certain de la part des Canadiens, surtout les jeunes d’âge scolaire, pour les technologies de l’information et de la communication (TIC). Motivation en EPS. WHITE 1959 hypothèse assez simple « le succès produit du plaisir, l’échec non » WEINER 1972 Attribution causale « Pour ne pas voir sa motivation altérée, on doit faire en sorte de convaincre l’élève d’attribuer ses échecs à des causes externes ou internes mais passagères (investissement) DURAND 1987 trois principaux besoins à l’origine de la motivation Besoin d’accomplissement Besoin hédoniste Besoin d’affiliation JP.FAMOSE 1998 Apprentissage moteur et difficulté de la tâche « Pour leur donner le goût de poursuivre, il ne faut pas que la tâche déplaise aux élèves, il faut que la tâche ne soit ni trop facile (ennui) ni top difficile (peur, angoisse frustration)».

Motivation en EPS

JP.FAMOSE 1996 Motivation et performance motrice dossier n°35 « La motivation des élèves dépend de leur espérance de réussite et de la valeur qu’ils attachent au succès scolaire »