background preloader

Rocksane

Facebook Twitter

Roxane

Hi there I'm Roxane. I'm a student in international business

Business and finance. Economía Nacional e Internacional en EL PAÍS. Terror. Attentats à Paris : comment remettre en cause l'empire financier de Daesh. Par Christian Menanteau , Loïc Farge Les experts de l'Institut des études de guerre évaluent les réserves potentielles de cette organisation à 2.000 milliards de dollars.

Attentats à Paris : comment remettre en cause l'empire financier de Daesh

Ce sont les fruits de ce magot qui alimentent et entretiennent les réseaux implantés en Europe. Il faut en effet beaucoup d'argent pour se déplacer de pays en pays, disposer de logements relais, se fournir en armes et explosifs tout en étant en marge de l'économie réelle et sans apparaître sur les radars de la police. Frapper au portefeuille de Daesh va donc être l'un des axes majeurs de la lutte contre le terrorisme. C'est ce qu'a commencé à faire l'aviation française en bombardant des installations pétrolières aux mains de cette organisation. Daesh contrôle vingt puits de pétrole (treize en Irak et sept en Syrie). Très schématiquement, le pétrole assure 40% des recettes ; le gaz, 15% ; les extorsions diverses, autant. Un embargo ? Techniquement, un embargo est faisable.

Arrestation d'Abdeslam: Il devait se faire exploser au Stade de France. Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris, a été inculpé de «meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste» dans le cadre de l'enquête sur les attaques du 13 novembre 2015, a annoncé samedi le parquet fédéral belge.

Arrestation d'Abdeslam: Il devait se faire exploser au Stade de France

Un complice, «le soi-disant Monir Ahmed Alaaj alias Amine Choukri» arrêté en même temps que lui vendredi à Bruxelles, a été inculpé des mêmes chefs d'accusation et a également été placé en détention, a précisé le parquet dans un communiqué. Un troisième homme, Abid A., arrêté vendredi comme Abdeslam et Choukri, a de son côté été inculpé de «participation aux activités d'un groupe terroriste et recel de criminels».

«En revanche, Djemila M. a été inculpée de recel de criminels mais pas privée de sa liberté», poursuit le communiqué. Une autre femme a été libérée sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elle. Selon une information de BFMTV, Salah Abdeslam devait se faire exploser au Stade de France, le 13 novembre 2015. L'Otan s'inquiète des objectifs visés par la Russie en Syrie. L'Otan a exprimé mercredi son inquiétude face aux premières informations selon lesquelles l'armée russe aurait frappé des zones tenues par des rebelles syriens et non par des djihadistes de l'Etat islamique pour son entrée dans le conflit en Syrie.

L'Otan s'inquiète des objectifs visés par la Russie en Syrie

Le ministère russe de la Défense a rejeté les accusations formulées par les Occidentaux concernant les cibles visées lors de cette première journée d'intervention qualifiant ces remarques de "distorsion des faits". "Les informations affirmant que les frappes aériennes russes n'étaient pas dirigées contre l'EI m'inquiètent", a commenté Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'Otan, lors d'une visite aux Etats-Unis. "Je suis particulièrement inquiet car il n'y a pas de véritable effort de la part des Russes pour éviter que leurs interventions aériennes entrent en conflit avec le combat mené par la coalition sous direction américaine contre l'EI", a-t-il ajouté.

(Robin Emmott; Pierre Sérisier pour le service français) ;)) Le Point – Actualité Politique, Monde, France, Économie, High-Tech, Culture. Syrie: L'ONU avance que Daesh offre à ses recruteurs jusqu'à 10.000 dollars. TERRORISME La Belgique est le pays de l'UE d'où sont issus le plus grand nombre de djihadistes partis en Syrie ou en Irak, proportionnellement à sa population... 20 Minutes avec AFP Publié le Mis à jour le Une somme rondelette.

Syrie: L'ONU avance que Daesh offre à ses recruteurs jusqu'à 10.000 dollars

Daesh paie jusqu'à 10.000 dollars (8.800 euros) les recruteurs qui parviennent à faire venir des volontaires en Syrie, ont affirmé vendredi à Bruxelles des experts des Nations unies à l'issue d'une mission d'enquête en Belgique. L'avocate polonaise Elzbieta Karska, qui dirige un groupe de travail de l'ONU sur les activités des combattants étrangers qui partent vers des zones de conflit, a confirmé que l'EI avait recours aux médias sociaux et à des réseaux informels (familles, amis, etc.) pour recruter de nouveaux djihadistes en Belgique. Djihadistes tués: Comment les familles pourraient attaquer l'Etat français La somme en fonction du nombre... et d'un éventuel mariage Une moyenne d'âge de 23 ans On en sait un peu plus sur les profils des combattants. Mots-clés : Le Monde. News, sport and opinion from the Guardian's US edition.

Office of Foreign Assets Control (OFAC) Actualités. Google News.