background preloader

Des robots ou des Hommes?

Facebook Twitter

L'homme et le robot. D'où viennent les robots?

L'homme et le robot

A quoi servent-ils? Est-il envisageable qu'ils prennent la place des hommes? Quel est le devenir de la robotique? L'exposition "Et l'Homme... créa le robot" propose une rencontre exceptionnelle avec ces robots qui ont déjà investi notre quotidien. Qu'ils soient utilisés dans l'industrie, le nucléaire ou la défense, domestiqués pour faciliter notre quotidien, capables d'analyses et d'émotions ou fantasmés dans la science fiction, les robots fascinent par leurs capacités et n'ont pas fini de nous étonner! Une exposition qui passionnera petits et grands, à découvrir en famille ou avec ses élèves lors des diverses visites et animations proposées. Un "travailleur" ou un "esclave" Le mot "robot" imaginé par l'écrivain tchécoslovaque Karel Caprek en 1921 signifie "travailleur"ou "esclave".

Ces visions de robots anthropomorphes ont plutôt engendré la crainte et la méfiance de la part du grand public. Une invention de l'Homme. VIDEO. Les 5 robots les plus inquiétants pour l'avenir de l'Homme. Et si, un jour, les robots se mettaient à contrôler le monde ?

VIDEO. Les 5 robots les plus inquiétants pour l'avenir de l'Homme

A l'heure où les innovations technologiques progressent rapidement, cette finalité d’asservissement de la machine sur l’homme reste pour le moment fer de lance du cinéma (Matrix, Metropolis, Robot...) ou de quelques auteurs de science-fiction (Isaac Asimov, Stanilas Lem, Douglas Adams...). Pourtant des androïdes pourraient avoir, un jour, une réelle emprise sur nos faits, nos gestes, voir sur nos propres vies.

C'est ce que souhaite empêcher l’illustre université britannique de Cambridge. Elle a annoncée lundi la création d'un centre d'étude spécialisé (le CSER) afin de vérifier que les machines ne puissent pas, un jour, prendre le contrôle de leurs créateurs. Pourtant, certains robots ont d’ores et déjà dépassé certaines performances humaines. Terminator, le retour Le robot humanoïde développé par la firme privée Boston Dynamics travaille notamment avec l'armée américaine. Meilleur qu’Usain Bolt Jurez de dire toute la vérité ! Des robots et des hommes. Nao est un petit robot humanoïde développé par la société Aldebaran.

Des robots et des hommes

Mignon avec ses deux grands yeux lumineux, sa démarche chaloupée, sa gaucherie mécanique, il enchante ceux qui l'approchent. L'objectif est simple : concevoir un robot compagnon. "D'ici quelques années, on espère qu'il pourra assister des personnes âgées, malvoyantes ou en difficulté chez elles", explique Rodolphe Gelin, directeur de recherche à Aldebaran.

Nao réagit quand on lui parle, il vous répond, peut lire les informations, trier vos mails ou répondre au téléphone. Un véritable robot domestique et d'assistance, dans la lignée de C-3PO, le fameux "droïde de protocole" de Star Wars. La réalité dépasse la fiction, et ce n'est qu'un début. Expositions temporaires. Live Japon : des robots et des hommes robotisés. Des robots et des hommes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pascale Santi Ils s'appellent Nao, Aibo, Pio… ils peuvent danser, vous rappeler de prendre un médicament, aller chercher vos lunettes… Les services qu'ils rendent sont multiples.

Des robots et des hommes

La société américaine iRobot a d'abord conçu des robots pour l'armée américaine (recherche de survivants, opérations de déminage…). Truffé de micros et de caméras, un de ces engins a même participé à la traque contre le responsable des attentats de Boston, en avril. Le père de la science-fiction, Isaac Asimov (1920-1992), les avait imaginés dans de nombreux ouvrages, ils sont devenus réalité. Prise en main du robot AIBO et développement d’un programme. Mini Projet de Robotique mené au cours de la 4ème année au département informatique à Polytech’Tours (2012-2013) par : Erwann CLOAREC erwann.cloarec@etu.univ-tours.frAnais LINOT anais.linot@etu.univ-tours.fr Le projet s’intitule « Prise en main du robot AIBO et développement d’un programme pour faire interagir le robot avec des objets ».

Prise en main du robot AIBO et développement d’un programme

Le but de ce projet consiste à prendre en main le robot AIBO de SONY. Le travail comporte 2 parties. Dans la première, il s’agit d’étudier les fonctionnalités de base du robot et son fonctionnement. iCub : Le robot sur le modèle enfant évolue. iCub est un robot humanoïde conçu sur le modèle d’un enfant.

iCub : Le robot sur le modèle enfant évolue.

Il n’est pas fait pour remplacer un enfant comme dans le film IA, mais il permet de mieux s’intégrer dans le monde de l’enfance pour étudier les comportements entre un vrai enfant et lui-même. Jusqu’à présent, ce robot conçu sur le modèle d’un enfant de l’age de 2 ans disposé de mains robotisées un peu trop grandes, d’une équivalence à ceux d’un enfant de 8 ans. Mais avec l’évolution des techniques, le voici doté de vrais mains en concordance avec son gabarit global. ce robot est vraiment d’une conception impressionnante, avec un détails de finition poussé à l’extrême, il suffirait de l’habiller d’une manière synthétique pour se retrouver avec un semblant d’enfant humanoïde.

Je vous laisse découvrir ses capacités dans la vidéo qui suit : About NAO - Corporate - Aldebaran Robotics. ¥-robot : les embûches vers la robotique domestique. Les ménages nippons veulent des robots domestiques aussi humanoïdes et polyvalents que possible ; les roboticiens les veulent ultrasûrs et ultra-intelligents.

¥-robot : les embûches vers la robotique domestique

Fer de lance Au fait, pourquoi les Japonais sont-ils si robophiles et les Occidentaux essentiellement robophobes ? Des facteurs religieux, socioculturels et démographiques expliquent cette divergence. À l’inverse des traditions chrétiennes très à cheval sur la spécificité humaine, les rites animistes du shintoïsme différencient très peu la matière inanimée des êtres vivants.