background preloader

11 février 2020 - Diversion

Facebook Twitter

La Fédération des Aveugles de France réagit à la CNH. Les cookies sont des petits fichiers textes qui peuvent être utilisés par les sites Web pour rendre l'expérience utilisateur plus efficace.

La Fédération des Aveugles de France réagit à la CNH

La loi stipule que nous ne pouvons stocker des cookies sur votre appareil que s’ils sont strictement nécessaires au fonctionnement de ce site. Pour tous les autres types de cookies, nous avons besoin de votre permission. Ce site utilise différents types de cookies. Certains cookies sont placés par les services tiers qui apparaissent sur nos pages.

Les Cookies Nécessaires : Les cookies nécessaires contribuent à rendre un site Web utilisable en activant des fonctions de base comme la navigation de page et l'accès aux zones sécurisées du site Web. Faut-il légaliser les accompagnants sexuels pour les personnes handicapées ? Le 9 février, la saisine du Comité consultatif national d’éthiques (CCNE) par la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, sur la question des accompagnants sexuels ramène ce sujet « tabou » au centre des débats.

Faut-il légaliser les accompagnants sexuels pour les personnes handicapées ?

Un avis défavorable à cet accompagnement avait déjà été rendu par le CCNE le 27 septembre 2012. Pourquoi relancer la réflexion, huit ans plus tard ? Parce que, selon la secrétaire d’État, la société a « mûri », et la question des accompagnants sexuels nécessite un regard nouveau. Comme dans tout débat, les mots sont importants. Des mots qui peuvent être crus, parfois inadaptés, mais qu’il ne faut pas hésiter à prononcer : l’accompagnement sexuel, qu’est-ce que c’est ? Deuxième séance du mardi 11 février 2020. Réforme des retraites M. le président.

Deuxième séance du mardi 11 février 2020

La parole est à M. Pierre Dharréville. M. Pierre Dharréville. Le nom d’Ambroise Croizat est attaché à la création de la sécurité sociale, parmi ceux des nombreux artisans de cette conquête. Nous ne lui rendons pas hommage par nostalgie, mais pour empêcher les manipulations et, surtout, pour éclairer l’avenir. Plan handicap d'Emmanuel Macron : des mesures satisfaisantes ? - 16/02. Les dernières vidéos Sur le même sujet En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et technologies similaires.Nous et nos partenaires traitons ainsi certaines de vos données personnelles (identifiants électroniques,…) afin de réaliser des statistiques, améliorer la connaissance clients et vous proposer des services, offres ou publicités, y compris de partenaires tiers adaptés à vos centres d’intérêt.Cliquez sur le bouton "J’accepte" pour consentir à ces utilisations ou sur "Afficher les finalités" et "Voir les partenaires" pour obtenir plus de détail et/ou en refuser tout ou partie.Vous pouvez à tout moment revenir sur vos choix en utilisant le lien "cookies" disponible dans nos mentions légales.

Plan handicap d'Emmanuel Macron : des mesures satisfaisantes ? - 16/02

Afficher les finalitésAfficher les solutions. La Fédération des Aveugles de France réagit à la CNH. Plan handicap d'Emmanuel Macron : des mesures satisfaisantes ? - 16/02. Handicap: «Il y a des droits votés il y a 16 ans qui ne sont toujours pas applicables» Depuis 15 ans, les lois sur le handicap sont-elles efficaces ? ► « La loi de 2005 a contribué à changer le regard sur le handicap » Philippe Bas, sénateur LR, président de la commission des lois Jacques Chirac s’était engagé en 2002 à faire du handicap une priorité de son second mandat présidentiel.

Depuis 15 ans, les lois sur le handicap sont-elles efficaces ?

Secrétaire général de l’Élysée d’abord, puis ministre délégué à l’action sociale, j’ai été très engagé sur la loi de 2005 qui a marqué un tournant dans la politique française. Revenu universel : "L'AAH demeurera ! ", assure Macron. "L'Allocation adulte handicapé demeurera !

Revenu universel : "L'AAH demeurera ! ", assure Macron

Elle ne sera jamais transformée, diluée ni supprimée au bénéficie du futur revenu universel d'activité", assure Emmanuel Macron lors de la 5e CNH. Les asso se disent satisfaites de cette clarification. L'allocation aux adultes handicapés (AAH), actuellement versée à 1,2 million de personnes, ne sera "jamais transformée, diluée ni supprimée" au bénéfice du futur revenu universel d'activité (RUA) qui doit fusionner plusieurs allocations, a affirmé ce 11 février 2020, Emmanuel Macron, lors d'un discours à l'Elysée, à l'occasion de la Conférence nationale du handicap, répondant ainsi aux inquiétudes des associations. "Je vais être ici très clair, ça n'arrivera pas. Et donc l'AAH demeurera", a insisté le président. Quatre associations de défense des personnes handicapées avaient claqué la porte, la semaine dernière, de la concertation gouvernementale sur le RUA, pour marquer leur refus de voir l'AAH intégrée dans ce dispositif.

EXCLU - Un assistant sexuel pour personnes handicapées parle en direct à visage découvert: "Ca ne me dérange pas qu’on me traite de prostitué mais ce que je fais est médical" - VIDEO. Ce matin, Fabrice Flaguel, accompagnant sensuel et sexuel, était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People.

EXCLU - Un assistant sexuel pour personnes handicapées parle en direct à visage découvert: "Ca ne me dérange pas qu’on me traite de prostitué mais ce que je fais est médical" - VIDEO

A visage découvert, il a évoqué en exclusivité son métier d'assistant sexuel de personnes handicapées. "Ma pratique n'est pas illégale. Par contre, la personne qui fait appel à moi, avec la nouvelle loi de la pénalisation du client, tombe sous cette loi. Vie sexuelle et handicap: le gouvernement repose la question de l'assistance. Temps de lecture: 10 min Ce serait le «dernier tabou» d'une société qui s'évertue à tenter de les briser.

Vie sexuelle et handicap: le gouvernement repose la question de l'assistance

Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées, vient de saisir le Comité national d'éthique (CCNE) «au sujet du droit aux relations intimes, dont sont souvent privées les personnes handicapées». «Force est de constater que certains de nos concitoyens, parce qu'ils sont en situation de handicap, en sont privés, pour certains à vie. France Info Partie 2 de notre intervention. Handicap et accessibilité : pour l'APF "on a encore beaucoup de travail à faire" On célèbre ce mardi les 15 ans de la "Loi Handicap".

Handicap et accessibilité : pour l'APF "on a encore beaucoup de travail à faire"

Une loi pour améliorer la vie des personnes à mobilité réduite ou souffrant de handicaps psychiques. Elle devait favoriser l'accès aux transports, aux logements, aux commerces ou encore à une vie professionnelle. Hervé Kerderrien, le directeur territorial de l'Association des Paralysés de France (APF) était l'invité de France Bleu Saint-Étienne-Loire. Selon lui, il y a encore beaucoup de progrès à faire. Hervé Kerderrien, Directeur territorial de l'Association des Paralysés de France (APF) Des avancées, mais on peut faire mieux Le directeur territorial de l'APF salue les avancées permises par la loi de 2005.

En Loire et Haute-Loire, la situation n'est ni meilleure ni moins bonne qu'ailleurs, estime Hervé Kerderrien. Le diable se cache dans les détails. Macron préside la conférence nationale du handicap. Emmanuel Macron présidera le 11 février 2020 à l'Elysée une "conférence nationale du handicap" (CNH) très attendue par les associations, qui réclament des "avancées" pour "améliorer concrètement la vie quotidienne" des personnes concernées.

Macron préside la conférence nationale du handicap

Rendez-vous le mardi 11 février 2020 à l'Elysée à l'invitation d'Emmanuel Macron qui, à mi-mandat, présidera la Conférence nationale du handicap (CNH). Ce sera la 5ème depuis sa mise en place en 2005, la dernière datant en 2016. Les 15 ans de la loi handicap de 2005. Challenge LSF : une vidéo de soutien. Le 11 février 2020 se tiendra la Conférence nationale du handicap à l’Elysée, en présence du Président de la République.

Pour sensibiliser le plus grand nombre au handicap et favoriser une mobilisation digitale autour de l’événement, participez vous aussi au challenge LSF sur les réseaux sociaux. Handicap : la pratique de la sexualité demeure taboue. C’est une mère qui appelle à l’aide, après avoir été confrontée à de multiples reprises au sexe en érection de son adolescent autiste lors de la douche. Un directeur d’établissement pour adultes handicapés, dans une région frontalière, qui emmène discrètement ses pensionnaires chez une prostituée. Une aide-soignante travaillant dans une structure médico-sociale qui se plaint d’être confrontée quotidiennement à des sollicitations d’ordre sexuel, dépassant le cadre de ses attributions.

Ces récits, rapportés par plusieurs sources, ne sont pas nouveaux. Ils illustrent les difficultés que connaissent encore aujourd’hui les personnes avec un handicap pour l’exercice de leur sexualité. "Les assistants sexuels jouent malgré eux celui d’agents de conservation de l’ordre établi, protégeant le corps social des débordements que pourrait entraîner la sexualité des personnes handicapées. Elisa ROJAS sur Twitter : "#Handicap Le but est atteint. Mme Le Quesnoy – pardon Sophie Cluzel – s’inquiète pour notre vie sexuelle et tous les journalistes se jettent sur l’assistance sexuelle. Tout le reste, ce qui nous empêche vraiment de vivre, passe. Services sexuels aux personnes handicapées, le retour. Facebook.